AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄
avatar
Nouveau membre

Messages : 6
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : Type A

MessageSujet: ► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄ Dim 7 Aoû - 18:25
XIMÉNEZ Reyna

Flamme glacée

Âge ■ 18 ans
Date de naissance ■ 16/06/1998
Lieu de naissance ■ Maó-Mahón, île Minorque
Nationalité ■ Espagnole
Groupe sanguin ■ Type A



Carte d'étudiant

Division ■ [Défini par le staff /!\]
perso je me vois dans sumire mais faut pas le dire
Année d'études ■ 3ème année
Parcours ■ Forces spéciales
Club ■ Club de Sport
Job ■ Actuellement aucun
3 capacités bonus ■ Ténèbres - Force - Anesthésie
3 capacités malus ■ Feu - Dédoublement - Téléportation


Caractère


Description de votre caractère ici.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.


Famille



Description de la ville dans laquelle vous avez grandi, de votre famille, de l'ambiance à la maison, de votre éducation, de votre enfance et de votre adolescence... Êtes-vous nés de parents Magis ou Mons, ou d'un couple Magi/Mon, comment votre famille ont-ils réagi lors de la période de la Chasse ? Comment ont-il réagi lors qu'ils ont appris que vos études obligatoires à Shinrin Yoku ? Avez-vous essayé de fuir ?

C'est cette couleur rouge enflammée qui éclate à la lumière lorsque le vent balance les cheveux de cette jeune fille. Elle est seule et pense à ce qu'il s'est déroulé. A cette couleur enflammée qui la hante et aux flammes qui dansent. Pour elle, sa vie était une erreur, son reflet était son cauchemar et ses ténèbres, son refuge. Sa mère lui a offert la vie le 16 Juin 1998 à Maó-Mahón de l'île Minorque située dans les îles Baléares, et c'est ainsi qu'elle acquit la nationalité Espagnole. Sa vie était on ne peut plus banale, mais les paysages chauds et étincelants de son enfance la faisaient encore rêver. Elle, ses parents et son frère âgé d'une décennie de plus qu'elle habitaient plus à l'écart des autres habitants, à quelques pas de la plage dont les vagues ont bercé son innocence.

Financièrement, sa famille était aisée. Familialement, jamais on aurait pu trouver des liens aussi soudés. Elle repense encore à ses journées, lorsque, par exemple, son frère avait 15 ans et elle seulement 4. Les deux étaient comme des jumeaux d'un autre âge, et rien n'empêchait Reyna de vouloir lui ressembler en tous points. Les années passèrent et celle-ci continua sans cesse de jouer avec son frère, gardant ainsi les cheveux courts pour lui ressembler d'avantage. Elle aimait jouer avec lui sur la plage tandis que les citoyens et touristes les pensaient deux frères. Ils jouaient avec les flammes là où les Mons étaient en paix avec les Magis. Son frère faisait danser les flammes tant que la cadette n'en faisait apparaître qu'à peine. Mais pour lui, sa sœur était déjà une flamme à elle seule, une flamme qui ne cesse de brûler et danser, toute autant heureuse que susceptible.

En bref, elle vivait une vie presque parfaite, et c'est pour cela que cette vie fait parti de son passé. Dans le coin reculé où elle habitait, il y avait très peu de Magis, ils étaient même les trois seuls avec leur mère, et c'est pour cela que les Mons n'avaient aucun mal de les accepter. Seulement, lorsque la rousse atteignit l'âge de 9 ans, son frère en avait déjà 20, un âge faisant parti de la période de contamination de Magis. Cela ne perdura pas, son frère se transforma. Ils pensèrent que sa souffrance était une grosse fièvre, ou une autre maladie de ce domaine, mais non, il n'existait déjà plus et c'était la naissance du premier Yajuu de son village...

7 Juillet 2006, la nuit, un bruit réveille la famille. Les parents allument les lumières et s'en vont voir pendant que leur fille les suit de loin d'entre les murs. Leur fils était transformé, et là était leur erreur de ne pas avoir réagi plus tôt. A peine Reyna pouvait apercevoir une étrange créature dans l'obscurité du salon que le combat avait déjà commencé. Sa mère, troisième Magi du village avec ses deux enfants, avait déjà débuté un combat avec son propre fils. Son groupe sanguin de type B lui permettait de contrer le feu utilisé par la créature qu'était son premier enfant. Son mari avait subit la première attaque et se retrouvait presque incapable de bouger : il était hors de question d'embarquer sa fille dans ce combat, et impensable d'abandonner son mari.

Alors elle était seule contre son fils, son fils qui était maintenant mort. Mais ça, Reyna ne le comprenait pas encore. Car quand son regard s'est posé sur les yeux verts du monstre, elle a reconnu son frère, qui pour elle était encore là, avec eux. Il s'affaiblissait peu à peu sous la magie de sa mère lorsque celle-ci prévoyait d'utiliser un pouvoir encore plus puissant pour l'achever. Elle était forte, et pourtant, elle tremblait. Elle ne voulait pas le tuer, cet enfant à qui elle a donné vie, mais elle savait qu'il était trop tard. C'est alors qu'elle ferma les yeux, préparant sa dernière attaque alors que le Yajuu peinait à se relever. Reyna ne l'accepta pas...

La petite se précipita aux côtés de son frère, choisissant de parer l'attaque de sa mère. A la vue de sa fille, elle bloqua son attaque. Reyna était déterminée à trouver une solution pour ne pas tuer son frère qui était pour elle son seul et meilleur ami. Sa mère était enchanté par l'affection qu'elle lui portait, mais elle était également triste. Elle ne pouvait pas le tuer, jamais devant sa sœur qui l'aimait tant. Elle s'accroupit et la pris dans ses bras tout en tentant tant bien que mal de lui dire que son frère n'était plus et que ce monstre n'était en aucun cas son frère. Pourtant, Reyna était persuadée. Elle était persuadée qu'il était encore là, avec eux, elle l'a vu dans ses yeux. Alors Reyna se mis à pleurer dans les bras de sa mère, refusant qu'elle lui fasse du mal. Elle lui disait qu'il reviendrait à lui-même car il lui avait promis de ne jamais la quitter. Elle y croyait.

Alors que la jeune enfant n'eut le temps de finir ses pleurs, la bête réussit à se lever, prête à transpercer le corps de son ancienne sœur. Sa mère, affolée, poussa sa fille hors de sa portée. Son corps qui servit de parade se fit traversé par les griffes de son propre fils qui la consuma dans les flammes directement après alors que la femme poussait des cris de douleurs. Reyna avait compris que là était son erreur, là, devant ses yeux, la silhouette de sa mère s'effaçait dans la magie de son frère. Elle se faisait tuer par les flammes qui avaient bercer son enfance lors de ses jeux et de son entraînement avec son aîné. Alors que les cris de sa mère s'éteignaient, ceux de son père s’intensifiaient plus encore. Il n'était qu'un simple Mon, et malgré sa blessure, il parvint à se lever tant bien que mal pour attraper la main de son enfant. Tout en maintenant sa blessure avec sa main, il dit d'un regard vide qu'il fallait partir d'ici au plus vite.

Pourtant, sa fille n'écoutait rien. Elle restait là, face à la scène. Les flammes consumaient la maison de plus en plus tandis que le Yajuu avançait avec peine vers eux. La voix de l'homme se faisait de plus en plus inaudible, alors que Reyna avait une soif de vengeance qu'elle n'avait jamais eu auparavant. Elle ne voulait pas tuer son frère, non, mais elle voulait tuer ce qui a bouleversé sa vie : ce Yajuu. Elle s'est fait une raison, son frère n'était plus là, tout comme sa mère l'avait dit, mais elle s'est fait cette raison bien trop tard. Son père continuait tant bien que mal de lui crier dessus en tentant de l'emmener avec lui. Seulement, la colère de sa fille poussa ses limites et son bras s'enflamma, enflammant ainsi celui de son père par la même occasion.

Absorbée par la colère, Reyna ne maîtrisait pas son feu, comme elle n'a jamais pu y arriver. Alors il alimentait les puissantes flammes du Yajuu qui se retournèrent contre lui tout autant que le corps de son père disparaissait dans les flammes à ses côtés. Reyna pleurait, Reyna criait. Elle qui était si sage et si calme, elle ne se contrôlait plus, elle détruisait tout ce qui lui restait avec des flammes d'une puissance qu'elle n'a jamais pu créer, c'est ainsi qu'elle avait tout empiré. Elle s'écroula, en pleurs, tenant sa tête entre ses mains avant qu'elle aille se réfugier dans ses ténèbres, à telle puissance qu'elle s'évanouit à l'intérieur d'elles...

Aujourd'hui, nous sommes le 8 Juillet 2006. Cela faisait un moment que la chasse avait débuté dans les coins plus peuplés et plus riches. Dans le coin reculé presque paradisiaque où habitait Reyna, tout le monde vivait heureux, même ceux disposant le moins d'argent. Tout le monde s'entraidait, tout le monde s'aidait, mais tout le monde connaissait également la famille de l'enfant disposée de 3 Magis et un Mon. Seulement, en ce jour, tout fut bouleversé. Ils n'étaient plus. C'est ainsi que presque tout le village était réuni autour de la maison enfin éteinte des flammes meurtrières, alors tout le monde parlait tant qu'une jeune enfant avait du mal à les entendre. C'était Reyna. Elle était seule, au milieu des débris, couchée sur le sol, elle était égratignée et cendrée tant qu'on aurait dit qu'elle était morte au milieu des cendres.

Les ténèbres l'avaient sauvée le temps que l'on puisse sauver les derniers débris de la maison. Alors que les voix du village se faisaient de plus en plus audibles, la petite se leva tant bien que mal, ses maux de tête la faisant trembler tandis que ses larmes d'hier coulaient encore. Les yeux entre-ouverts, la démarche en vagues, presque comme une morte désespérée, elle s'avançait vers la sortie à pas lents. Elle les écoutait parler, d'elle, de ses parents, de son frère. Ils étaient bouleversés. C'est alors qu'un des secours ressentit sa présence et s'approcha, par peur, elle usa son pouvoir de téléportation en pensant au premier endroit qui lui vint à l'esprit.

Cet endroit qu'elle avait choisit était l'un des grands quartiers les plus riches, là où elle est née. Si elle y avait passé très peu de temps de sa vie, c'est car ici, les Magis n'étaient pas encore chassés mais pourtant très mal regardés. Sa famille a dû partir à cause de la vie trop riche que cette ville demandait alors qu'elle n'avait que 3 ans. Ainsi, ils avaient vécu une vie presque parfaite du côté plage. En bref, Reyna n'avait pas choisi le bon endroit, et lorsqu'elle se retourna elle fit face à un marchand au regard colérique. Il l'avait vue se téléporter sous ses yeux, et rien ne l'empêcha de crier au Magi en plein centre. Paniquée, elle couru aussi vite qu'elle put tandis que les citoyens lui criaient dessus, cherchant à l'attraper comme un loup chasserait le lièvre. Elle maîtrisait très peu ses pouvoirs, alors, elle ne pouvait plus que compter sur sa course.

Tant bien que mal, elle pu trouver refuge dans une ruelle. Certes, une ruelle qui n'inspirait pas la confiance mais qui la sauverait sur ce coup là. Elle s'écroula contre un grillage et pleura. Elle réalisait de plus en plus qu'elle avait tout perdu, même la confiance des autres. Elle était déjà désemparée et maintenant voilà qu'on voulait la tuer. Reyna ressentait l'impression d'avoir mis les pieds à l'entrée de l'enfer dès le moment où elle a voulu protéger son frère. Mais maintenant, elle ne pouvait plus en ressortir. Elle a fait une erreur, juste une erreur qui portait pourtant à bien. Elle avait espoir en quelque chose qui était déjà perdu. Et pendant qu'elle pleurait, se remémorant sa vie d'enfant, elle s'endormit.

Alors Reyna passa des jours et des jours voire des semaines à vivre comme une orpheline en fugue. La peau blanchâtre teintée de cendres et de couleur noire, parfois égratignée de marques et griffures rouges qu'elle s'était faite en tombant ou en frôlant les planches coupantes que le feu dévorait. Elle entraînait sa magie telle que l'invisibilité pour voler des objets, ce qu'elle ne maîtrisais toujours pas assez et qui la trahissait à maintes reprises, bien que cela ne pouvait pas être pire que la téléportation qu'elle ratait lorsqu'elle y arrivait. Reyna retourna dans la ruelle, là où elle habitait dorénavant. Les murs étaient si proche que seulement une telle corpulence comme la sienne pourrait passer. Et ainsi son quotidien continua, jusqu'à qu'un des marchands lui attrape la main et commence à la frapper à plusieurs reprises. Elle eut le temps de voir une personne oser s'interposer avant de s'évanouir sous les coups.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux de son sommeil profond, elle n'était plus dehors. Elle était habillée d'un habit propre et soyeux, ses blessures étaient pansées et son corps nettoyé. Peut-être était-ce là le rêve après le cauchemar lorsqu'elle vu une vieille dame entrer et lui sourire. Celle-ci lui avait tout expliqué. Son mari était un Magi et il s'est fait chassé pour ce qu'il était. Cette vieille dame connaissait Reyna depuis sa naissance jusqu'à ses 3 ans, c'était une voisine et une vieille amie de sa famille, alors elle ressentait le besoin de l'aider en l'ayant vu endormie par terre avec son allure de cadavre. De plus, la solitude ne l'a jamais lâchée depuis la mort de son mari et Reyna était là pour la faire fuir.

2014, Reyna avait déjà passé 8 ans aux côtés de sa nouvelle grand mère. Elles étaient dorénavant une famille et très complices, elles avaient mutuellement retrouvé le sourire. Reyna, dénoncée, fut localisée et c'est ainsi que la grand mère découvrit une lettre lui imposant d'entrer en 1ère année, à Shinrinyoku, au Japon, très loin de chez elle. La grand-mère lui avait annoncer la nouvelle de telle manière qu'elle ne voulait pas qu'elle s'en aille, et Reyna lui répondit d'une même façon. Il était hors de question pour elle d'aller dans un endroit loin de son pays où tout le monde lui ai inconnu et à qui elle doit obéir dans une telle prison. Elle aurait l'impression d'être dans un zoo à Magi où on lui donne des ordres qu'elle se doit d'exécuter, alors oui, il en était pas question. Seulement, ils savaient où elle était dorénavant. Alors, il lui fallait partir, partir dans un endroit où on la reverra pas.

La vieille dame ne voulait pas la perdre, et c'est pour ça que sa nouvelle enfant s'en ira la voir à plusieurs reprises. Elle lui donnera de quoi s'habiller et se nourrir pendant qu'elle ira vivre sa vie seule ailleurs.


J'ai pas fini   [Absente jusqu'au 20]


Questionnaire

Vos loisirs — Au fond, Reyna est douce et aime discuter avec les animaux et prendre soin d'eux, mais ça, elle ne l'assume devant personne. Reyna adore photographier tout et n'importe quoi. Pour elle, c'est créer un monde, une sauvegarde, un point de retour comme si elle pouvait changer le passé rien qu'en regardant une photo. Elle prend parfois beaucoup de son temps pour contempler chaque détail et ainsi se rappeler de ce qu'il s'est passé avant de faire de cette image un simple cliché. Pour elle, c'est plus que de l'art, c'est la création d'un autre univers, et elle le montre par le dessin également. Elle dessine ce dont elle rêve, elle dessine pour s'inventer une force plus incroyable encore. Elle veut avoir ce qu'elle n'a pas, alors elle créer ce qui ne peut être créé. Mais ce qu'elle aime également, c'est s'entraîner encore et encore pour être plus extraordinaire encore. Elle ne veut pas être une simple fille, elle veut être une héroïne cachée d'entre tous. Une héroïne qui ne cherche pas la popularité, mais la force, la force physique et mentale. Reyna aime le sport, il lui permet de respirer, de se défouler, mais surtout, la rendre toujours plus forte.

Votre matière préférée — La seule chose qu'elle aime apprendre est le combat. Étudier est probablement le seul mot qu'elle ne connaît pas. Pour elle, renforcer son cerveau de mille et unes informations plus inutiles les unes que les autres est une perte de temps. Elle sait réfléchir de la bonne manière et reste sur le chemin sans avoir besoin d'artifices culturels. Elle n'a pas besoin de montrer ce qu'elle est intellectuellement, elle agit, elle réfléchit mais elle agit, et savoir ses tables de multiplication ne l'a jamais intéressée. Pourtant, le fait qu'elle ne veuille pas savoir ne signifie en aucun cas qu'elle ne sait pas. Reyna apprend d'elle-même et sans le chercher. Ce qu'elle veut, c'est devenir toujours plus puissante, et c'est tout. La défense contre les Yajuus et probablement la seule matière qu'elle puisse aimer.

Votre couleur préférée — On associe souvent Reyna au rouge par rapport à la couleur de ses cheveux qui ressort bien plus que le reste, mais également pour son tempérament de feu. Quand elle aime, elle aime à la passion. Quand elle s'énerve, elle s'énerve plus qu'à la passion... Mais c'est pour cela qu'elle n'aime pas le rouge. Il représente beaucoup trop ses faiblesses, mais aussi les couleurs du sang et des flammes qui meurtrirent sa famille. Reyna persévère, Reyna aime l'espérance, mais Reyna est très froide. Tout ce qui représente la couleur verte. Le vert, qui est la couleur de ses yeux par lesquels elle voit le monde qu'elle cherche à voir, par lesquels elle créer en dessinant et photographiant ses mondes. Elle se réfugie dans l'espoir et en regardant plus loin que la réalité. C'est pour cela que le vert est tout pour elle, tout comme sa froideur cache sa faiblesse et renforce son cœur.

Votre rêve — Posséder un caractère et une force dépourvus de faiblesses. C'est son unique but dans la vie. Pour elle, à quoi bon rêver dans la réalité ? Il lui arrive de rêver dans ses pensées, mais dans la réalité, pour elle, l'intérêt n'y est pas. Malgré sa persévérance, elle persiste à penser qu'avoir un vrai rêve renforcera la faiblesse du cœur. Dès que l'espoir s'éteindra, la personne qui rêve deviendra plus que démoralisée et sans but. Alors que ce qu'elle veut, elle, c'est devenir encore plus forte pour contrer cela. Elle veut protéger quiconque du danger et de la souffrance et pouvoir être l'élément clé d'une vie sauvée. Certes, cela parait prétentieux, mais là n'est en aucun cas le but et le caractère de Reyna. Elle pense juste au bien des autres, sans jamais le montrer.

Quel est votre avis sur le problème des Yajuus ? Votre personnage a-t-il peur de se transformer? Quelle est sa relation avec la magie, est-il pro-magie, anti-magie ou neutre ? — Elle ne peut le supporter. Reyna a beau chercher, elle n'arrive pas à trouver une utilité et une raison à ce problème. Il ne fait que détruire des vie et du bonheur à des personnes qui ne l'ont pas demandé. Reyna n'arrive pas comprendre, et elle en a peur. Oui, il lui arrive d'avoir peur, c'est rare, et c'est probablement son unique phobie. La transformation en Yajuu, elle la méprise et la redoute en même temps. Jamais elle ne voudrait être la cause de morts et de tristesses, car c'est tout ce qui ruinerait à son rêve d'héroïne secrète. Elle aime la magie et la déteste en même temps. Reyna a peur de ses propres pouvoirs, mais elle les vénère également. Ils lui ont déjà fait du mal, mais elle est au courant qu'ils lui ont sauvé la vie plus que détruite, et au final, c'est ce qu'elle persiste à se dire, pour les aimer plus fort encore et enfin les maîtriser sans limites.

Vous assistez à la transformation en Yajuu d'un de vos camarades. Comment gérez-vous la situation ? — Reyna refuse de se faire avoir. Elle a le choix entre tuer ou mourir. Elle le sait. Elle parait froide et sans cœur, pourtant, elle apporte une grande importance à la notion de "camarade" ou "ami". Cependant, Reyna s'est entraînée encore et encore pour comprendre et combattre ces monstres. Elle s'est entraînée encore et encore à combattre ses pensées sentimentales pour mettre en avant son sens de la justice. Alors oui. Reyna peut aimer, elle peut aimer très fort même. Aussi fort qu'elle a pu aimer son frère. Sauf que son frère s'est transformé, et il a tué sa mère. Elle n'a jamais pu lui en vouloir, mais si elle l'aurait pu, elle l'aurait tué bien plus tôt. Alors Reyna oserait. Elle oserait tuer son camarade avant qu'il ne soit trop tard. Alors elle l'isolera dans les ténèbres, l'enlacera de sa chaleur et en endormant son corps, elle le consumerait de ses flammes à une intensité qu'elle ne pourra pas contrôler. Donc elle s'en ira à peine aurait-elle fait apparaître une flamme, afin de ne plus voir cet enfer et laisser mourir son camarade en paix. Et ça, jamais elle ne le regrettera, car là est son devoir.

Comment êtes-vous à la veille de vos examens ? — " Examen ", un mot qui fait bien rire. Déjà que les seules études que la jeune fille aime faire ont un rapport avec le sport ou les arts, et encore... C'est un bien grand mot pour elle. Ou même, un faible mot sans importances. Reyna possède un sang chaud qui la rend facilement irritable et terrifiante. Cependant, son sang peut tout autant être froid tant elle ne connait presque pas l'anxiété. La peur, elle la cache, mais elle la connait. Mais les examens ne sont rien. Elle ne révisera pas et se laissera guider par son instinct. Et étonnamment, elle est rarement mauvaise, ce qui lui vaut la peine de ne pas gâcher son temps. Osez lui parler d'études, d'examen, de culture et de tout ceci cela, elle ne vous écoutera pas. Un faible choix de situations s'offrira alors à vous : Vous vous retrouverez face à une Reyna endormie, une Reyna en colère, une Reyna blasée, ou même une Reyna qui n'est plus là du tout. Probablement un essai de téléportation pour s'éclipser discrètement. Et vu son niveau médiocre par rapport à ce pouvoir, elle va se retrouver encore à un mauvais endroit et elle risque de vous en vouloir, rien que pour ça. Toujours faire attention à ses propos lorsque l'on lui parle...

On vous propose d'aller faire la fête, mais vous avez un projet à rendre le lendemain... Que faites-vous ? — Tout dépend de quelle fête et de quel projet il s'agit. Ce n'est pas que Reyna n'aime pas la vie, elle arrive à l'apprécier et n'a pas oublié les bons souvenirs qui lui restent. Seulement, s'amuser et danser toute la nuit n'est absolument pas son genre, mais travailler, non plus. A vrai dire, elle est humaine, il lui arrive de s'amuser, mais comme pour presque tout, elle ne veut pas le montrer. Reyna est comme ça. Elle veut paraître impassible. Si ce projet est, de son opinion, un travail inutile et une perte de temps, elle ne le commencera même pas. C'est identique pour la fête. Si elle le veut, elle ira. Si elle considère que cette fête n'en vaut pas la peine, elle n'ira pas, et bonne chance pour la combler et l'amuser, en fait. Si vous y arrivez, c'est que vous vous êtes vraiment bien installé dans son cœur, mais ne jouez pas trop avec ou elle changera vite. En conclusion, ses relations jouent une grande ampleur pour ce choix-ci. Si elle préfère réviser plutôt que passer du temps avec vous, vous êtes mal. Mais si elle préfère tout simplement faire ses activités quotidiennes et rien d'autre, c'est normal !

Vous devez travailler avec des personnes que vous n'aimez pas. Comment réagissez-vous ? — Ce n'est pas compliqué, en fait. Quand Reyna aime, Reyna aime fort. Mais on ne devient pas son ami facilement, et pour cela, il faut lui montrer une grande confiance à son égard, ainsi que beaucoup de patience. Il faut bien savoir que si Reyna aime fort quand elle aime, elle déteste passionnément lorsqu'elle n'aime pas, alors oui, prenez garde ! Certes, si elle ne vous aime pas, il vaut mieux ne pas l'approcher. Cependant, elle n'est pas si immature que ça. Disons qu'elle se taira, ne vous parlera pas et oubliera instantanément le travail d'équipe. Elle travaillera de son côté sans chercher à envoyer des piques ou quoique ce soit d'autre. Elle travaillera seule, qu'on le veuille ou non, et c'est ainsi que l'on peut assister à son côté plus que têtu. Enfin, il faut savoir que si elle vous déteste, c'est que votre présence lui importe très peu, en fait, vous lui importez peu. Essayez donc de l'aider, ses yeux perçant vous donneront l'impression d'être inexistant. Navrée.

Qui c'est qui se cache derrière l'écran ?

Pseudo : Mizy  
Âge :  17 ans  
Votre vrai âge :  16 ans et 11 mois
Comment avez-vous connu le forum ? : Le destin m'a lié à Eden et Anya ♥
Des avis, des suggestions ? : Bombe. Boum boum.   bestsmileysever
Quel est votre smiley stitch préféré ?:


Dernière édition par Reyna Ximénez le Sam 13 Aoû - 13:22, édité 33 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://alphatsuki.jimdo.com
avatar
Ume

Messages : 396
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ème Année
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: ► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄ Dim 7 Aoû - 18:40
BONJOUR TOI ( ಠ‿ಠ)





Comme j'suis contente de voir ta fiche ici.
Bienvenue du coup.<3
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouveau membre

Messages : 6
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : Type A

MessageSujet: Re: ► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄ Dim 7 Aoû - 18:43
Merci amour de ma vie

(toi aussi Anya, toi aussi)
Voir le profil de l'utilisateur http://alphatsuki.jimdo.com
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: ► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄ Sam 22 Oct - 15:04
Reyna, ça fait longtemps que tu as disparu snif snif. Où en est ta fiche ?



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouveau membre

Messages : 6
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : Type A

MessageSujet: Re: ► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄ Ven 28 Oct - 15:12
Pardoooooon, j'avais dis que j'avais des problèmes de co et tout et quand c'est revenu ça m'est complètement sorti de la tête excusez-moi !

Je vais essayé de me remettre dans le bain, ma fiche est bientôt finie, j'étais partie en vacances j'ai pas eu le temps de finaliser
Voir le profil de l'utilisateur http://alphatsuki.jimdo.com
avatar
Ajisai

Messages : 207
Âge du personnage : 17 ans
Année d'étude : 1ere
Groupe sanguin : O (positif)

MessageSujet: Re: ► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄ Ven 28 Oct - 15:27
Rebienvenue, alors ^^
Voir le profil de l'utilisateur
► XIMÉNEZ Reyna【Frozen Flame】◄
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives-

Sauter vers: