AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mar 9 Aoû - 14:16


Jasmin Séléné Byatt
20 yo
Shion ♥
4ème année
rps fermés
Tu es une personne introvertie, qui a peur de l'échec et de ne jamais toucher la perfection dont tu rêves. Tu es du genre à t'énerver quand on pointe du doigt tes erreurs, parce que tu ne supportes pas l'idée de quelqu'un exposant les défauts que tu te vois déjà bien trop. Fidèle à toi-même, penseur, calculateur, tu ne fonces jamais la tête baissée ; tu as besoin d'examiner n'importe quelle possibilité avant de faire quelque chose. Tu as peu de confiance en toi, tu as tendance à abandonner facilement quelque chose que tu n'arrives pas à faire ; parce que si tu n'y arrives pas, c'est un échec et ô grand Dieu que tu ne supportes pas échouer. C'est une façon comme une autre de fuir les problèmes. Mais au-delà de ça, la peur de s'attacher aux autres, de souffrir et faire souffrir qui découlent d'un caractère très humain ne te pousse pas à t'attacher aux autres, tu ne sais de toute manière pas comment exprimer tes sentiments correctement.
Il est à prendre en compte tes TOC importants qui souvent te mènent la vie dure mais qui n'aident pas non plus les autres ; on parle ici de mysophobie (la peur de la contamination, des "microbes", des maladies) qui te rend maniaque au possible, de thanatophobie (peur de la mort) qui a tendance à te donner des pensées morbides en toute situation, qui te fait paniquer dès que la mort est évoquée, d'une obsession du rangement, de la symétrie, de l'ordre et de la propreté ambiante, la manie que tu as de tout compter, celle que tu as de tout vouloir en nombre pair. La peur de te transformer un jour en Yajuu te pousse à te traîner avec un cahier et ton appareil photo, afin de te dire que si un jour tu venais à perdre la mémoire, peut-être que le lire te sauvera -idiot.
Et pourtant, au fond, tu n'en restes pas moins quelqu'un et quand tu apprends à apprécier, toi aussi tu peux savoir être agréable et tendre, peut-être même que tu sais rigoler et t'amuser et même si ton visage ne semble montrer aucun de tes émotions, il n'est pas dur de deviner quand tu apprécies quelqu'un -il peut t'approcher et c'est déjà pas mal.
don't make me sad, don't make me cry
( FICHE FAITE PAR WILD HEART )


Dernière édition par Jasmin S. Byatt le Sam 19 Nov - 20:24, édité 6 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mar 9 Aoû - 14:16


shion nakajima
will you wear your pj's ?
C'était le premier jour, tu pleurais tellement qu'il a fini par t'entendre. Tu aurais très certainement aimer que personne ne te voit mais le voilà qu'il a gentiment escaladé les toilettes pour voir la misère que tu étais. Sa tête passée au-dessus de la cabine, c'est un peu comme ça que ça a commencé. Maman dans l'âme, tu as finalement toujours admiré le caractère avenant de ton camarade. Il est tout ce que tu n'es pas et autant que ça aurait pu t'énerver, cela semble te plaire. Peut-être qu'au fond de toi, tu le jalouses un peu, et peut-être qu'au fond de toi tu aimerais être comme lui -mais nous savons tous que c'est impossible. Et parce qu'il semble vouloir prendre soin de tout le monde, il prend soin de toi aussi. Au fond, c'est un peu comme ça qu'il t'a mis dans ta poche, le Shion. Et parce qu'il te porte une certaine attention, parce qu'il semble t'apprécier comme tu es mais surtout parce qu'il ne rechigne pas à faire des efforts par rapport à tes problèmes, il est très certainement une bonne personne pour toi plus que tu ne veux l'accepter.
silvio c. lanzini
smiling face in the night
Il y avait quelque chose d'agaçant dans sa façon de rire, de sourire pour un rien, des fois tu ne comprends pas les gens comme ça. Ceux qui sortent des âneries pour un oui ou pour un non, parce que c'est simplement drôle et qu'il semble falloir détendre l'atmosphère sans cesse. Tu ne comprendras certainement jamais ces personnes qui semblent simples d'esprits et qui pourtant ne le sont pas. Alors c'est vrai, son sourire qui paraît comme un soleil t'avait bien trop ébloui au début et quand tu as soudainement été la cible de ce sourire, tu ne savais plus où te mettre. Si d'abord tu avais fuis son obsession à te faire rire, tu t'es finalement laissé apprivoiser -mais tu n'as toujours pas rigolé. Et il continue à te suivre -un peu à l'image d'un labrador, tu dirais, sans vouloir être méchant non plus, n'est-ce pas ? Et pourtant, il n'a pas baissé les bras, il n'a pas abandonné -oh, c'est si différent de toi, et il est toujours là et toi, tu ne sais que faire pour t'en débarrasser -quoi que, tu ne sembles pas si enclin à le laisser partir que tu ne veuilles le faire croire. C'est que l'attention qu'il te porte semble finalement te plaire.
Chidori Nishimura
paint me like...
Fasciné par sa peinture, tu es finalement resté. Ce n'était au départ qu'une fois, tu ne voulais probablement pas céder plus et puis les jours sont passés, et voilà que tu t'es retrouvé plusieurs fois dans sa chambre. Elle a le pinceau agile et habile et tu as les yeux qui aiment traîner sur les couleurs qu'elle dépose, autant sur ses doigts sur ses toiles. Elle te voit rire, sourire, tu la vois rire et sourire. Dans ce moment un peu intime que vous partagez, d'une certaine manière, tu sembles être toi-même et peut-être même qu'elle aussi. Vous semblez oublier tout stress et problème, comme si la réalité n'existait plus, comme si un autre monde se dessinait. Tu n'es pas du genre rêveur et pourtant, elle semble quand même te décrocher quelques idées qui ne peuvent venir que d'un conte de fée. Un peu comme des frères et soeurs qui ne veulent rien se dire, un peu comme ce genre de personnes qui ne veulent pas dire ce qu'elles ressentent et qui pourtant ne semblent pas pouvoir se passer l'un de l'autre, un peu comme deux enfants qui se retrouvent, c'est un peu comme ça que vous êtes.

S. LULLABY MCCORMICK
I'll show the world
T'es pas vraiment certain de la beauté qui t'entoure, t'as un peu des oeillères, t'es un peu borné, buté et tu veux que tout soit parfait. Droit, beau, bien rangé et la moindre de ces choses manquantes le mot "moche" ne passe que trop facilement la barrière de tes lèvres ; puis un jour y a eu cette blonde, une rose que tu te dis encore, des fois. Tu ne t'es pas méfié d'elle, parce qu'on ne se méfie pas des choses belles -c'est ce que tu te dis, un peu idiot que tues et voilà que maintenant, elle te secoue plus qu'elle ne le croie, voilà que maintenant elle a posé devant tes yeux un monde qu'elle voudrait te faire accepter, te faire voir comme il est si beau malgré les défauts. Peut-être te trouve-t-elle un peu misérable pour ta façon de penser, peut-être la trouves-tu un peu misérable pour la sienne et pourtant, vosu n'êtes pas si différent -et c'est peut-être ça qui au fond fait mal.
AMBROS L. SEAN
You know nothing
Une curiosité mal placée certainement qui l'a mené à chercher à t'apprivoiser. Tu ne le comprends pas, pas vraiment -et tu aimerais pourtant essayer de comprendre un peu plus ceux qui t'entourent, ceux qui sont "comme toi", ceux qui veulent bien de toi mais tu ne sais pas trop comment le comprendre lui quand ses questions se font nombreuses, quand son interrogation se fait particulièrement perturbante, quand elle te fait réfléchir plus que de raison. Et c'est un peu ce qui vous rapproche -tout comme ce qui vous sépare, au final. Vous essayez de vous comprendre sans peut-être y arriver, sans vraiment y voir la vérité et même si toi tu te restes muet -à quoi bon lui demander, tu es presque certain qu'il s'enfuirait, lui ne cesse de vouloir savoir mais on sait tous -ou peut-être pas tous que comprendre et savoir sont des choses bien distinctes et même s'il sait ce que tu as, tu n'es pas certain qu'un jour il comprenne.
RORY V. BLAISE
creeping me out
Rory, il a un peu cette gueule-là que tu n'aimes pas, cette gueule-là qui inspire pas confiance. L'air bagarreur, l'air un peu servère peut-être que tu en es effrayé, peut-être que tu en as peur, et peut-être que ton coeur bat fort quand tu le vois ; ce n'est pas vraiment ta faute, n'est-ce pas, si Rory il ressemble à ceux-là de tes souvenirs, ceux que tu ne veux plus voir, que tu ne veux plus entendre, ceux que ta mère ta demandé de fuir, d'éviter. Alors c'est vrai, tu fais tout pour ne pas le croiser, tu baisses les yeux et pars souvent en courant -mais c'est sans compter sur le destin qui a décidé de vous confronter, d'une manière ou d'une autre, tu n'es pas vraiment senti apaisé mais peut-être rassuré, quelque chose qui y ressemble et c'est ainsi que tu as presque promis que tu ferais quelques efforts ; rien qu'un peu, rien qu'une fois, parce qu'on ne peut pas toujours être égoïste dans la vie.

son nom
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...
son nom
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...
son nom
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...


Dernière édition par Jasmin S. Byatt le Jeu 15 Sep - 20:39, édité 6 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mar 9 Aoû - 14:17
Vous pouvez y aller.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mer 10 Aoû - 15:57
Citation :
a peur de l'échec et de ne jamais toucher la perfection
tu peux toucher chido si tu veux

Non, en vrai, j'ai peut-être quelque chose, mais je ne sais pas si tu serais intéressé. Voilà, Chidori elle a une passion qu'elle cherche pas à cacher et c'est la peinture. Elle peint avec n'importe quoi, n'importe où, n'importe quand. (elle adore s'en mettre pleins les mains pour faire du surréaliste sur ses toiles d'ailleurs, parce que les courbes sont plus belles avec ses doigts qu'avec des pinceaux hoho). Et Chidori, ce qu'elle recherche, c'est l'aura des gens; le genre de trucs qui l'inspire, quoi. Et l'aura de Jasmin, elle l'aime, tu vois, ou tout du moins elle est intriguée par ça; alors forcément elle lui aura demandé s'il voulait bien être son modèle, si ce n'est muse.
Chidori, elle l'a croisé dans les couloirs, parce qu'ils vivent à deux portes l'un de l'autre. Et ça a été un coup de cœur pour son imagination, tu vois ? Le soir elle s'est retrouvée pleine de peintures pour faire des toiles qui lui ont inspirées Jasmin. Le truc, c'est que c'était pas assez, alors elle a voulu le peindre lui, ou peindre juste en sa compagnie. Ce qui peut être drôle, au passage, avec la mysophobie de Jasmin, j'imagine sa tête s'il voit Chidori avoir les mains toutes noires à cause des couleurs. Je pense qu'elle lui aurait demandé très franchement si elle pouvait l'utiliser pour sa peinture. Peut-être dès sa première année, qui sait ? Cela peut être quelque chose qui dure depuis longtemps, ou qui soit tout récent. (en plus je la vois bien essayait de lui mettre de la peinture sur les joues et le pauvre qui se débat, en vrai c'est n'imp mais j'ai pleins de scènettes dans la tête )
Je sais pas si Jasmin il aurait dit oui mais de toute façon elle l'aurait forcé, au bout du compte. Je sais pas trop si le principe en lui-même te va, mais si oui alors je serais ravie qu'on en discute ensemble, par exemple de comment évolue leur relation, si c'est juste simple modèle/peintre ou s'ils deviennent amis etc; tu vois ?



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mer 10 Aoû - 16:27
Gnnnnnnnn, bon je crois que tu as compris, j'adhère complètement à ton lien, je trouve ça bcp trop cute pour mon kokoro.

Mettons donc que ça dure depuis l'arrivée de Chidori à l'école (vu que malgré tout, Jasmin est son aîné un pépé mais pas trop), ou quelque chose du genre. Ils se seraient rencontrés au détour d'un couloir mais Jasmin aurait probablement été très récalcitrant quant à l'idée de se pointer chez Chidori, encore plus pour faire de la peinture... Tu imagines, un peu ? Tous les microbes partout, l'enfer. Mais si elle a continué, encore et encore de lui demander... Je pense qu'il aurait cédé, un peu, au bout d'un moment. Il aurait dit d'accord, mais je te regarde juste, parce que poser c'est bien trop gênant puis ce n'est pas comme s'il méritait de le faire -t'imagines un peu ? Lui, sur un tableau ? No way. Alors je pense qu'il l'aurait juste accompagné, et je pense que... Je pense que ça aurait pu lui plaire. Il n'est pas non plus insensible à l'art, faut pas croire, et certainement que les peintures de Chidori auraient pu le toucher d'une manière ou d'une autre -puis elle, elle ne semble pas vouloir le lâcher, alors finalement, il a dit ok, je reviendrai plusieurs fois. Et puis finalement, c'est un peu devenu comme un rituel ? Peut-être même parce que ça le détend, après des jours bien stressant...

(puis j'ai plein de petites scènes en tête, aussi, huhuhuhuhu. )

Et puis, par la suite, du coup... J'pense que peut-être, certainement, il se serait attaché à Chidori, d'une certaine manière. Surtout si elle l'embête, surtout si elle rigole un peu de ses problèmes -sans se moquer, juste parce qu'il semble ne pas aimer, parce que c'est drôle, mais ce n'est pas si méchant que ça, au début il aurait pu sembler assez froid, distant, du genre... Ouais, non, mais ça se passera plus comme ça. Puis bon, peut-être qu'il s'y est fait, peut-être qu'il est content d'avoir de la compagnie puis au fond peut-être que sa maman avait raison et qu'au final, il est possible pour lui de s'entendre avec quelqu'un parce que c'est quelqu'un comme lui ?
Donc ouais, j'pense qu'autant pour Chi', ça serait un peu un moyen de s'échapper pour Ja' aussi ; une façon de mettre des barrières à la réalité tout en laissant tomber les siennes.
Après, bien sûr, tout dépend de comment voit les choses Chidori, au fur et à mesure ? Parce que, s'ils font ça d'puis que Chidori s'est retrouvé à l'institut, ça fait quand même déjà deux ans. Sooo, voilà.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mer 10 Aoû - 16:45
Je suis à 100% ok pour tout ce que tu viens de dire et proposer plus haut, capich ? J'adore déjà cette relation; je meurs déjà pour cette relation omg.

Jasmin en fait, du coup, je pense qu'elle le verrait presque comme un grand frère à embêter un peu. Parce que comme tu l'as dit, il est plus vieux, puis de deux, il est plus grand (et oui hoho *meurs*). Du coup, elle est toujours ravie d'avoir Jasmin dans sa chambre, parce que ça paraît tout de suite plus chaleureux que quand il n'y a personne. Je la vois même ranger tout bien comme il faut et bien faire le manger, parce qu'avec le temps, elle a du remarquer que Jas il aimait pas vraiment quand c'était sale et autre, et elle veut probablement qu'il se sent à l'aise, pour ne pas voir ce petit rituel brisé du jour au lendemain tout ça parce qu'elle a laissé une pomme moisir dans un coin de son bureau.  

En tout cas, Chidori serait relaxée en sa présence, et je pense qu'elle ne s'en rendrait même pas compte. Plus souriante, d'humeur à faire quelques petites blagues par-ci par-là, beaucoup moins sérieuse. Ce serait l'effet Jasmin. Lui faire oublier sa peur constante de la transformation, lui faire oublier sa carapace de glace dans laquelle elle s'est drapée. Juste une toile, de la peinture, Jasmin et elle. Un petit palace fait à base de palettes de couleurs, j'ai envie de dire. Quelque chose d'agréable et de frai, dans laquelle elle s'est habituée à vivre. Peut-être même qu'au fond d'elle, tout au fond, elle aurait peur de faire une bêtise et que tout s'écroule. Qu'un beau jour, Jasmin refuse de revenir et qu'il la laisse toute seule. Alors elle fait de son mieux, dans un sens, parce qu'elle a beau ne pas s'en rendre compte, elle y tient à Jasmin. Elle ose pas mettre le mot ami ni frère sur leur relation, parce qu'elle a l'habitude de tous ces faux liens qu'elle entretient, et elle sait pas si Jasmin voit ça pareil, ou si malgré tout ce temps il se sent toujours obligé de revenir. Mais elle n'ose pas demander, Chidori, parce que ça pourrait être l'erreur qui le ferait fuir, tu vois ?

En vrai j'ai l'impression que je pourrais en dire beaucoup sur ça, parce que j'aime vraiment ce lien, tu vois. Je sais pas non plus trop si cette relation resterait entre les quatre murs ou s'ils sont comme ça en dehors (peut-être pas pour Chido, hélas) et de ce fait comment réagirait Jasmin s'il voit qu'à côté de ça, Chido elle fait la meuf quand il y a d'autres personnes autour d'eux ?
Mais j'aime ce lien god.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mer 10 Aoû - 17:06
blblblblbl, j'ai tellement rien à rajouter, tout est trop parfait.

J'dois avouer que si en plus Chi fait des efforts, c'est beaucoup trop adorable, mon dieu. Jasmin sera content, p't'être pour ça aussi qu'il n'a pas arrêté de venir comme ça, du jour au lendemain. -puis ok, peut-être qu'une fois, il aurait quand même fait le ménage parce que c'était trop et qu'il ne tenait plus et qu'il fallait que ce cadre soit droit, haha.

Gnnn et que Chi le considère comme son grand-frère, uhhh. Jasmin est un peu handicapé des sentiments, lui aussi, d'une certaine manière, alors forcément, il ne lui dira jamais qu'il tient à elle non plus. Peut-être qu'il lui montrera -de toute manière, rien que le fait de revenir est en soit une démonstration d'affection, haha Alors forcément, les deux ensemble, ça peut être rigolo. Ils se montrerait à leur manière, qu'ils s'aiment bien. C'est pas comme s'il allait arriver en disant "hey salut, on s'aime, fait moi un câlin !" -déjà pour lui faire un câlin, ça va être lol, j'suis toujours pas certaine qu'il accepte. Bref, si je commence à m'étaler sur les gestes d'affection de Jasmin, on risque de prendre trois plombes quand même parce que bon... C'est pas comme s'il montrait beaucouuuuuup d'affection tout le temps, voire le faire sourire, c'est déjà compliqué (et peut-être que, non sûrement même, Chido pourrait le voir, ce sourire, rien qu'un peu. Parce qu'elle rigole, parce qu'elle est heureuse, parce que c'est bien et détendu, Jasmin se laisserait très certainement aller... Un peu, comme ça. )

&, pour répondre à ta question (oui parce que tout ça ne te répond pas au final), Jasmin ne serait très probablement pas le même à l'extérieur. Comme je l'ai dit au-dessus, là, Jasmin il a cette blank face, là. Il ne montre rien. Ni sourire, ni surprise, ni malheur, ni tristesse. L'est un peu comme ça, tout le temps. Alors forcément... Puis s'il voit faire Chi la meuf... Il se dira que c'est normal. C'est comme ça que ça marche, les gens, ça prend des grands airs tout le temps -puis il a l'habitude, ce n'est pas comme si personne était comme ça, tu vois ? Puis... S'il y a d'autres personnes autour d'eux, dans tous les cas, Jasmin aura tendance à prendre la fuite. Il aime pas trop ça, le monde, parce qu'ils savent pas -et même si Chi sait, il va se mettre en tête que là, il dérange, que là, il est en trop. Alors, bah il la laissera tranquille... Il attendra simplement d'pouvoir la retrouver dans sa chambre.
Puis peut-être qu'un jour, ça pourrait être dans la sienne, haha.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mer 10 Aoû - 17:28
Je pourrais parler super longtemps sur tout ce que tu viens de dire mais si je fais ça on a pas fini alors sois juste au courant que je vais un RP avec toi dès que possible parce qu'on ne peut pas passer à côté; pas du tout.

& sinon je reviens quand même sur la dernière partie hihi. (parce que j'ai demandé alors je réponds quand même hoho ) Je vois tout à fait ce que tu dis et omg je pense que Chidori saurait pas comment réagir, genre hésiter entre s'excuser le soir ou faire comme si de rien n'était et je pense que ça serait un peu des deux en même temps si tu vois ce que je veux dire, genre montrer qu'elle est désolée mais pas trop quand même parce que c'est une amputée des sentiments elle-aussi et gosh je pense que tu vois ce que je veux dire.

et il faut vraiment qu'on se prévoit un RP



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mer 10 Aoû - 18:43
Màj.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 217
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mer 17 Aoû - 17:24
Fliflop,

Je viens pour une demande lien ! Alors j'avais un truc chelou en tête pour le lien. Ambros à une tendance maladive à utiliser son don d'empathie un peu de façon régulière et random, un peu comme un besoin compulsif de comprendre les gens autour de lui. Pas longtemps, mais il le lui faut. Il a croiser Jasmin et l'a utiliser en pensant ressentir du calme ou un truc dans le genre et à la place il a eu en plein face les peurs de ton mister dans la gueule. du coup ça l'intrigue, l'attire et lui fait en même temps peur. il veux comprendre, approcher, mais à peur de se bruler les ailes aussi. Il veux ressentir encore cet peur, mais ne sais pas si c'est sain ou non. Alors il tente tout doucement plusieurs approche, pas spécialement délicate pour comprendre et savoir.

Qu'est-ce que tu en penses ?


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 272
Âge du personnage : 20 ans
Année d'étude : 5ème année
Groupe sanguin : B (positif)

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Jeu 18 Aoû - 1:56
Une âme en quête de perfection qui ne se rend même pas compte qu'il l'a déjà atteint, parce que chaque être dans le mal frise déjà la perfection. Jasmin, tu es ce garçon qui ne laisse pas indifférent, à côté duquel on passe, mais qu'on ne peut pas s'empêcher d'aborder, en tout cas, c'est ainsi que Lulla te perçois, parce qu'elle se serait égaré dans ta tête par erreur, lisant tes pensées les plus secrètes sans le vouloir ; indiscrète à souhait, elle s'en veut ; mais ce qu'elle y a lus l'a ramené à sa propre réalité, ses propres faiblesses, ses propres tourments. Jasmin, t'es ce gars qu'à son âge, qui l'inquiète un peu de par ton comportement pessimiste ; encore plus pessimiste qu'elle, n'hésitant pas à abandonner, même quand c'est à ta portée. Pour elle qui est condamnée, ce sont le pire type de pensées qui soit ; l'échec, l'abandon, le mal-être, le manque de confiance en soit. Inconsciemment elle se sent proche de toi Jasmin, mais en même temps éloigné, parce qu'elle t'observe dans l'ombre, parce qu'elle ne sait pas du tout comment abordé les gens sans avoir l'air étrange ; parce que les relations humaines ne sont pas son fort. Elle aimerait te faire réaliser que t'es pas un raté, que t'es loin d'être un échec, que tu frôle déjà la perfection ; mais Lulla' elle est trop lâche pour ça ; elle ne peut pas avoir tout compris sur toi rien qu'en lisant tes pensées, alors elle se décide un jour à venir te parler, à t'aborder sans aucune gêne, en espérant pouvoir briser tes barrières pour apprendre à mieux te connaître, pour avoir un nouvel avis sur toi, pour pouvoir mieux comprendre tes pensées, pour pouvoir t'aider. Parce que tu le mérites Jasmin, parce qu'elle est certaine que t'es quelqu'un de bien.

ouais, c'est chelou, je sais
sorry .DIE.


Low on self esteem, so you run on gasoline. Lulla vous blaise blase en #9999FF mais aussi en #fe3435
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mar 6 Sep - 13:00
Màj.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Personnel

Messages : 23
Âge du personnage : 26 ans
Année d'étude : Médecin scolaire
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Lun 14 Nov - 23:59
J'AIMERAIS UN LIEN ! Enfin deux... Un avec Ushio, comme elle photographie beaucoup elle pourrait avoir approcher un peu à distance à la base Jasmin quand elle l'aurais vu lui-même photographier et tenter de se lier plus ou moins d'amitié avec lui a cause de ça.
Sinon j'ai Manolo qui risque de lui refiler des placebo pour "tenter" de l'aider avec sa phobie des microbes, voir lui fournir de échantillon gratuit de lingette hygiénique et spray désinfectant parce que ça lui fait un peu pitié ce genre de comportement pour un gamin comme lui.
(... sinon truc HS, mais il faudra dévellopé peut-être autrement le lien avec Ambros du coup, parce que le merdeux vas se mettre a appeler Jasmin Papa en brave gamin qu'il est comme c'est le copain de Maman Shion ...brefouille)
Est-ce que ça te tente ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Sam 19 Nov - 20:16
YOOOOPLALALA.
je suis ici, je suis là.
J'ai mis du temps pardon. :cc

Donc, donc.

Pour Ushio ; je te dis bien, pourquoi pas. ♥ Ils pourront partir tous les deux en balade ou jsp trop pour prendre des photos, Jasmin c'est quelque chose qu'il fait souvent alors forcément... Il pourrait ne pas y avoir envie d'y aller tt seul et ne pas embêter Shion forcément du coup il pourrait peut-être venir chercher Ushio en voyant que ça l'intéresse aussi ? ccc:

Pour Manolo, si ce n'est qu'une forme de pitié de la part du plus vieux, Jasmin pourrait être un peu déçu ou un peu triste voire un peu blessé du coup il ne serait pas forcément reconnaissant ou en tout cas ne le montrerait pa... ; il accepterait, certainement parce qu'on accepte tjrs les cadeaux & tout (parce qu'au fond ça lui fait plaisir aussi..) mais le merci lui arracherait la gueule.

Et pour ce qui est de Ambros, hihi. S'il commence à appeler Jasmin papa, tu auras le droit à deux réaction : il sera gêné et prendra la fuite chaque fois qu'il le verra, c'est aussi simple que ça (et s'il doit affronter la chose avec Shion à ses côtés, je crois qu'il prendra quand même la fuite parce que quand même, c'est beaucoup beaucoup trop gênant).

Heyvoilà ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Personnel

Messages : 23
Âge du personnage : 26 ans
Année d'étude : Médecin scolaire
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mar 22 Nov - 6:59
*câline fort* (si tu es contre j'en ai rien à faire, ça sera ta punition pour le temps de réponse ! voilà ! Na !)

Bon ! Pour Ushio ça me vas super bien, elle est calme en plus pendant qu'elle prends des photo du coup ça ne devrais pas poser de soucis. Elle lui proposera de temps en temps les sortie qu'elle fait pour prendre des photo dans l'espoir de ne pas être seule, elle fera des effort pour Jasmin pour ne pas être collante et surtout pas bruyant en prime. Breffouille c'est un lien tout doux comme du miel.

Pour Manolo c'est nikel aussi. Lui comprendra certain que sa pitié est mal vue, mais la donnera tout de même parce que voilà, il vas pas changer de façon de voir un humain juste car ça le vexe. Il risque même d'être un peu plus insistant si jamais il voit que ça ne change rien en pensant que c'est lui qui foire quelque part.

Avec Ambros je me marre d'avance des fuites de Jasmin en fait. Ambros beaucoup parce qu'il vas pas comprendre ce qu'il fait de travers et vas même finir par croire que Jasmin il l'apprécie même pas et que c'est de sa faute à lui, il osera pas en parler à Shion, mais ça vas le stresser de pas comprendre.

Amour et tendresse ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 56
Âge du personnage : VINGT ANS
Année d'étude : CINQUIÈME ANNÉE
Groupe sanguin : O

MessageSujet: Re: JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire Mar 22 Nov - 13:01
Non ça va, je suis pas trop contre hihi, c'mims comme punition.

► C'est carrément doux, j'aime beaucoup ça, j'aime les liens doux. ♥

► Ca me va, surtout s'il insiste hihi. Ca me plaît bien. ♥

► Bahhh, c'est un peu de sa faute à Ambros hihi mais ce n'est pas vraiment non plus qu'il ne l'aime pas, c'est juste que c'est pas trop trop supportaaaable. Mais même si Ambros n'en parle pas à Shion, je pense que Jasmin le ferait. Genre. "Ambros m'appelle papa, pourquoi ? Du coup je m'enfuis tu crois qu'il croit que je l'aime pas ??" ou un truc du genre héhé.

Des bisous. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
JASMIN ❧ If you call this dependence, then I'm burning in its hellfire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: Debuts :: Développement :: Fiches de liens-

Sauter vers: