AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Histoire
avatar
Compte PNJ

Messages : 149

MessageSujet: Histoire Mar 21 Juin - 14:25
Mercredi 3 Février 2016
Monsters among us

Retour sur 10 ans de terreur

Triste anniversaire qu'est celui que l'on fête aujourd'hui. Souvenez-vous, c'était il y avait dix ans, jour pour jour. C'était la découverte qui avait fait trembler le Japon entier. L'apparition du premier Yajuu, un monstre que les descriptions n'arrivaient pas à cerner, une créature qu'on ne pouvait alors pas nommer. Nous ne le savions pas encore, mais cette découverte allait être le point de départ de la pire crise de cette dernière décennie, une crise qui allait diviser le monde en deux.

La terreur des Yajuus
3 février 2006, une trentaine de victimes sont transportées en urgence dans les différents hôpitaux de Tokyo. Toutes portent des blessures dont on ne peut alors déceler l'origine - parfois des morsures, parfois des griffures, parfois même des membres violemment arrachés... Cela ne pouvait être l'œuvre d'un animal sauvage, ni d'une arme blanche ou arme à feu. Parmi cette trentaine de victimes, cinq succomberont à leurs blessures.

Une enquête est ouverte, il faut arrêter « la chose » à l'origine de ce massacre. « Pas de panique » avait commenté notre chef d'état, qui avait coupé tous les programmes du pays, laissant toute une population dans le flou. « La situation est sous contrôle ». Elle ne l'était pas, et la preuve, le gouvernement ne souhaitait pas que les médias provoquent une vague de panique. Mais la panique était bel et bien là. La peur au ventre, nous nous étions tous barricadés. Le peuple japonais entier était effrayé. Les rumeurs circulaient déjà sur le net sans que rien ni personne ne puisse rien y faire, suivies de photos et vidéos de la créature. Une créature difforme dont la violence nous a marqués à vie  : le premier Yajuu.

Ni humain, ni animal, des cas d'apparition de Yajuus se multiplient un peu partout dans le monde, bien que principalement au Japon. Dans les semaines qui suivent, l'origine de ces Yajuus sera finalement révélée. Les chercheurs sont formels. « Ce monstre est en réalité un Magi, contaminé par un virus, le virus M. »

S'en suivront alors de multiples violences contre les Magis, ces êtres dotés de dons surnaturels. Si jusque là, les Mons avaient vécu en toute harmonie avec les Magis, il n'en était désormais plus du tout question. « Nous ne possédons pas de pouvoirs magiques, nous ne sommes pas capables de prouesses extraordinaires, nous ne formons pas l'élite des technologies magiques qui dominent le marché. Nous ne sommes que de simples Mons. Mais nous ne pouvons tolérer de cohabiter avec les Magis devant les dangers qu'ils représentent. » La situation était anarchique, partout dans le monde, l'on se déchaînait contre les Magis. C'était alors une véritable chasse aux sorcières. Une chasse qui restera gravée, aujourd'hui encore, dans nos esprits.

Ce n'est qu'en septembre 2006 que les chercheurs feront une découverte cruciale. Les mutations en Yajuu ne concernent que les Magis âgés de 17 à 25 ans. Les violences vont alors se calmer petit à petit, et la première académie au monde destinée à recueillir les Magis susceptibles de contracter le virus M ouvrira ses portes : Shinrin Yoku.


Shinrin Yoku, une académie de magie à la pointe de la technologie
Cela nous amène donc au second point important de ce dossier spécial ; Shinrin Yoku. En effet, en plus d’être la première île entièrement construite par la magie, il s’agissait également de la première académie de magie au Japon. 27 000 hectares de verdure et de technologie consacrée à l’éducation des jeunes Magis, Shinrin Yoku était une fierté nationale.

Néanmoins, avec l’apparition du virus M, il était devenu impératif de s’adapter à la crise. Si les programmes éducatifs sont restés les mêmes, les locaux ont été adaptés pour accueillir un plus grand nombre d’étudiants, et ont également été sécurisés : caméras de surveillance de dernière pointe, bracelets catalyseurs de magie, champs de force tout autour de l’île pour empêcher toute sortie clandestine… Tous les Magis répertoriés par l’État étaient tenus de s'y rendre durant leur scolarité, ils allaient alors ainsi être pris en charge par un personnel compétent et adapté. Cela allait de plus permettre aux chercheurs de se concentrer sur les transformations en Yajuu sur une seule île et d'écarter les Mons de tout danger. Initiative qui a donc été très bien accueillir par les Mons, d’autant plus que les élèves y étaient également formés à intervenir contre les Yajuus.

Cependant, les avis ne seront pas aussi positifs du côté des Magis. L’académie Shinrin Yoku se vantait d’être « la maison des Magis », mais ne s’agissait-il pas plutôt d’une prison ? Bien que ce mot provoquera le mécontentement du personnel de Shinrin Yoku, c’est ainsi que la communauté des Magis perçoit les choses, comme nous en témoigne Mme Reiko Kudo : « Le gouvernement nous enlève nos enfants pendant huit années. Huit années, vous vous rendez compte ? C'est une décennie à être enfermé sur une île, sous simple prétexte qu’ils pourraient contracter le virus ? C’est absolument scandaleux. Aucun remède n’est encore développé, et la cause même de la contamination n’a pas été trouvée. Je n’enverrai pas mon fils là-bas, et ferai tout pour qu’il échappe à cette prison »


Vers un développement positif ?
Il est à noter cependant qu’en dix ans, les recherches ont tout de même bien avancées, et les mesures prises à cet effet semblent tout aussi efficace, avec un taux de transformation ayant chuté de 35 %. Ces dernières années, d'autres établissements du même type que Shinrin Yoku ont également vu le jour, notamment dans les îles de la Grande Bretagne et des États-Unis. Néanmoins, aucune ne peut rivaliser, pour le moment, avec notre grande Shinrin Yoku, où les recherches en la matière sont à l’heure actuelle les plus avancées.  Lors d'un récent sondage, il a été en outre démontré que les parents du monde entier préfèrent envoyer leurs enfants à Shinrin Yoku pour cette raison. 2 élèves sur 5 sont ainsi de nationalité étrangère à Shinrin Yoku. Mais les places se font de plus en plus rares pour les élèves étrangers car la structure de l'établissement ne permet pas plus d'élèves qu'il n'y en a déjà.

Néanmoins, le doute plane toujours; la découverte d’un remède semble toujours bien loin, puisque nous ne connaissons toujours pas dans quelles conditions un Magi contracte le virus M. Les deux hypothèses principales sont d’une part, un trouble psychologique lié au passage à l’âge adulte, et d’autre part, l’utilisation de la magie en elle-même. Ce serait là les pistes de recherche privilégiées par les chercheurs. Alors que le monde est toujours divisé sur la question des Yajuus, nous ne pouvons qu’espérer que les recherches avanceront vite.

- La Rédaction

Voir le profil de l'utilisateur http://shinrinyoku.forumactif.org
Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: Debuts :: Point de départ :: Pour bien débuter-

Sauter vers: