AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1
avatar
Compte PNJ

Messages : 149

MessageSujet: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Dim 14 Aoû - 23:43
Le festival des feux d'artifice

Summer Party

Comme toutes les années, le conseil des élèves organise le festival des feux d'artifice. Pendant une semaine, vous pourrez venir y déguster des plats fait par les élèves du club de cuisine, contempler les galeries d'art des élèves du club d'art plastique, observer les matchs du club de sport, tout cela animé par la radio de Shinrin Yoku. Il ne faut pas non plus oublier les pièces du club de théâtre, visibles sur plusieurs scènes dans toute la ville, mais aussi du théâtre de rue, sans oublier la célèbre fanfare du club musiques ainsi que quelques concerts donnés ici et là. Le clou du spectacle sera bien sûr le grand feu d'artifice du dernier soir !

GROUPE 1} ERYN, ODIN

Cette année, le festival des feux d'artifice prend place dans la bourgade des couleurs, afin que la beauté des lieux rajoutent aux merveilles proposées par l'école. Il y est demandé d'être respectueux des vendeurs déjà présents, mais aussi du cadre proposé. Les élèves semblent d'ailleurs tous ravis et le temps semble clément, bien que quelques nuages pointent parfois leur nez (autant qu'un nuage a un nez, soit disant passant). Si vous regardez à droite, à gauche, devant ou bien derrière, vous trouverez sans soucis des groupes d'amis participant aux diverses stands proposés, mais aussi à observer ce que proposent certains membres des clubs.
Voir le profil de l'utilisateur http://shinrinyoku.forumactif.org
avatar
Ajisai

Messages : 593
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Mer 17 Aoû - 11:48
Le temps était clair. Une petite foule s'était rassemblée autour de la fontaine au centre de la place. Les nuages passaient d'un bout à l'autre de l'horizon, zébrant le ciel de blanc. Un petit brouhaha se dégageait des gens rassemblés. Pourquoi donc ici ? Pourquoi donc maintenant ? Aujourd'hui était la séance d'ouverture du festival des feux d'artifices, et ils se trouvaient sur cette petite place une scène. Ce n'était pas la plus imposante, mais pas loin. A vrai dire c'était la seconde plus grande. Derrière celle-ci se trouvait un bâtiment occupé temporairement en temps que loges. Des instruments et matériels audio se stockaient et formaient des sortes de couloirs. Au fond, des cabines pour se changer avait été emménagé. Au milieu de tous ça, une dizaine d'élève en plein stress. Certains se présentaient pour la première fois, d'autre n'était pas prêt. Parmi eux, Eryn, la canadienne complètement affolée.

Pourquoi donc ? C'était la première à passer. Enfin, avec Odin, son petit chouchou, son macaron, sa crème pâtissière. Bon oui elle avait faim, mais bon elle devait penser à autre chose. Elle n'était pas accompagner du gros étui qui contenait son instrument habituellement. Elle allait chanté, accompagné par le violon d'Odin. On l'avait assigné à son rôle car elle avait travaillé le morceau depuis le début d'année. Elle frissonnait de peur. Elle stressait et ça se voyait. Et si elle ratait ? Et si quelqu'un qu'elle connaissait était là ? Elle perdrait sa voix c'est sûr ! Elle n'oserait pas... L'année dernière elle l'avait déjà fait, mais elle était en chorale ! Là, elle était la seule voix, et Odin le seul instrument. Comment allait-elle seulement survivre à ce stress ?! Elle se rongeait la peau frénétiquement. En effet il ne fallait pas toucher à ses ongles maquillés pour l'occasion. Des perles de sueur coulaient sur son front, elle se mordait la lèvre inférieur et se recroquevillait sur elle.

Passage dans 30 minutes. Seulement ?! Il lui avait semblé passer une heure d'attente alors que simplement 10 minutes c'était écoulé. Son regard fixait le vide, d'ailleurs, sa vue se troublait. Elle n'arrêtait pas de déglutir, assise sur une caisse. En face se dressait Odin. Lui ne semblait pas stressé. Enfin, elle ne le regardait pas. Elle n'osait pas. Elle avait peur. D'Odin ? Non de lever la tête. Soudain quelqu'un lui tapota l'épaule. Une camarade qui passait avec un groupe d'amie.

-Eryn, tu as oublié de te mettre en tenue...

Un coup d’œil à son ventre le prouva : elle était encore en tenue confortable, et non d'apparat. Elle frissonna et dans une excuse éclair, elle attrapa la manche d'Odin, qui était déjà préparé, et fonça aux loges. Elle attrapa sur le chemin ses vêtements accrochés à un dressing à roulette, assit Odin sur une caisse à côté des rideaux des cabines avec vivacité. Elle se tourna alors enfin vers lui.

-Désolé j'ai oublié de me préparer ! Je suis vraiment désolé ! Tu peux rester là le temps que je me change ? S'il te plaît...


Et sans lui laisser le temps de répondre elle s'engouffra dans la cabine, tira le rideau et commença alors une bataille acharnée entre ses vêtements et elle. Eryn n'était pas d'humeur à parlé et poussait des petites onomatopées en essayant d'enfiler le bas « Flûte ! Oh ! Mais... Oups ! ». Du coup, si on lui parlait, elle n'entendait rien. Au bout d'une quinzaine de minutes, le bordel s'arrêta. Le rideau se tira, une jambe en sortie et... Eryn tomba honteusement. Elle se releva presque aussitôt, rouge comme une tomate par la honte et l'appréhension. Elle s'épousseta rapidement la jupe. On pu alors découvrir la tenue d'accueil.

Elle se dressait sur des bottines, avait les jambes dénudés, mise à part les cuisses. Celle-ci était caché par une jupe longue prenant source juste en dessous du nombril visiblement, et tombait en pli. Une ceinture blanche séparait le bas du haut. Elle était plutôt massive mais étonnamment elle s'incorporait bien à la tenue. Le haut possédait des manches mi longue, coupé juste avant les coudes. Au niveau du dos, des fils s'entremêlaient, laissant découverte une grande partie de sa peau. Ses cheveux étaient attachés en queue de cheval et retenu par une sorte de tissu noués et retombant jusqu'à la nuque. On aurait dit une coiffure de mariée. Son visage n'était pas maquillée, mais son front était dégagé, et on pouvait voir à quel point il était grand. Des petits gants entouraient les doigts délicats d'Eryn.

C'était une tenue... Gênante. C'était la première fois qu'elle se sentait le dos dénudé. Elle avait peur du regard des autres. Elle n'avait pas pu se voir dans un miroir et craignait être immonde. C'était-elle raté quelque part ? Peut-être : la queue de chevale n'était pas assez tirée en arrière.

-Je... Te moques pas s'il-te-plaît... Je suis moche je sais... Enfin... Heu... Désolé d'avoir mis autant de temps... Je veux dire... Je... Tu... Heum... Tu es prêt toi pour le spectacle ? Tu connais ta partition ? Je veux dire... Je me souviens même pas du nom du compositeur... Je vais y arriver tu crois ?

Elle s'assit à côté d'Odin en ramenant sa jupe sous ses cuisses d'un geste élégant. Elle n'était pas rassuré. Visiblement. Elle resta quelques secondes ainsi, au cas où Odin aurait quelques choses à dire. Puis elle l'enlaça d'un coup. Elle avait besoin de réconfort, elle stressait énormément. Le temps passait et ils allaient devoir passé dans moins de 10 minutes. Allait-elle réussir ? Allait-elle au moins essayé ?


HRP : Désolé je me suis vraiment emporté et j'ai pris beaucoup de liberté >w<
J'espère que ça t'ira, si ya quoi que ce soit qui te gêne dis le moi ! Je pourrai le changer ;;
Sinon pour la musique qu'on va faire, je pensais à la Cover de Gabriella de « The Scientist - Coldplay »
Je te met le lien juste ici pour que tu regardes! Si tu as une meilleure idée de musique violon/voix [en prenant en compte celle d'Eryn] dis le moi, tu peux choisir j'ai fait exprès de pas le dire dans le RP
Ah oui aussi, j'ai pas décris ton costume, je te fais confiance la dessus :p
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 58
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Jeu 18 Aoû - 15:19
Le jour de la représentation. L'ouverture du festival des feux d'artifice. Tu étais là, calme, à regarder la foule. Tous les autres élèves semblaient stresser tous plus ou moins à leur manière, mais toi tu étais détendu. Pourquoi? Tout simplement parce que tu allais jouer avec le seul et unique instrument que tu maîtrises à la perfection. Tu as presque fait du violon toute ta vie Odin, alors cela ne te dérangeait pas de devoir passer sur scène. D'autant plus que l'année précédente tu l'avais fait également et tout seul. Tu avais joué Crystallize de Lindsey Stirling. Une joueuse de violon que tu aimes particulièrement. Sa façon de jouer, ses danses, les décors,... Tu aimais tout dans les vidéos de cette jeune femme. Mais, cette année était différente. Cette fois-ci, tu allais monter sur scène accompagné d'une camarade et par n'importe laquelle puis-ce qu'il s'agissait d'Eryn.

Eryn? C'est tout simplement la fille que tu considères comme ta meilleure amie et cela même si tu ne lui as jamais dit. Ce qui est étrange dans votre relation c'est qu'au début tu ne pouvais pas la supporter. Toujours à te coller et à vouloir t'aider. Tu détestais ça. Mais au fur à mesure tu as fini par t'attacher à la petite brune sans t'en rendre compte. Et même si ses câlins te rebutent toujours un peu par moment, dans le fond tu les apprécies car tu sais qu'ils sont donnés avec sincérité. En parlant de cette dernière, celle-ci stressait. Tu l'as regardait. Tu l'as regardait avec ton air toujours aussi impassible, comme si tu ne ressentais rien. Et pourtant tu t'inquiétais pour elle. Cela t'embêtait de la voir dans cet état. Mais après réflexion tu t'étais que c'était peut-être normal de réagir de la sorte. Vous étiez les premiers à passer, et même si tu n'en avais pas conscience cela te tracassait un peu. Vous alliez être les premiers à être observé par tous ces gens, et Dieu sait à quel point tu détestes être au centre de l'intention. Même si là, cela allait être différent car tu allais avoir ton violon. Tu allais être dans ta petite bulle musicale. Bulle que personne ne peut détruire. Bulle qui te représente toi tel que tu es dans le fond. Tu le sais, tout le monde le sait Odin. Tu n'exprimes et ne ressens que peu de sentiments. Mais quand tu jouais de ton instrument c'était tout le contraire. Comme la magie était dans l'air.

Tu avais légèrement soupiré. Il y avait de plus de monde. Beaucoup trop de personnes qui risquaient de te coller, et ça tu frissonnais rien qu'en l'imaginant. Au moins sur la scène tu allais avoir de l'espace. En parlant de la scène, tu avais de nouveau jeté un coup d'oeil sur ta partenaire et t'étais rendu compte que cette dernière n'était pas encore en costume. Toi tu étais déjà près. En fait tu étais même près avant d'arriver ici car tu ne voulais pas te changer dans les cabines aménagées. Tu préférais te préparer tranquillement chez toi.
En ce qui concerne ta tenue, celle-ci venait directement de Norvège. Et oui, ceci était un cadeau que t'es parents t'avais offert la derrière fois que tu étais retourné dans ton pays pour les vacances. C'était un costume noir et blanc, rehaussé par du vert et or. Et bien entendu tu avais ta fameuse barrette en forme de croix nordique accrochée dans tes cheveux. C'était un peu ton porte-bonheur (Ici, la tenue pour les curieux).

Et alors que tu t’apprêtais à prévenir la brune, une camarade t'avait devancé. Bon au moins cela t'avait évité de parler. Mais alors que tu pensais être tranquille, Eryn t'avait embarqué et d'un coup tu t'étais retrouvé assis à côté des cabines avec la canadienne qui tu regardais à la fois paniqué et désolé. Tu avais de nouveau soupiré. Qu'elle tête en l'air elle faisait. Tu avais néanmoins hoché la tête pour lui dire d'accord, et en attendant qu'elle termine de se préparer, tu avais sorti ton portable pour relire un dernier coup ta partition que tu avais bien pris soin d'enregistrer en prenant une photo de cette dernière, histoire de pouvoir la lire quand bon te semble.

Au bout d'un petit temps, Eryn était sortie de sa cabine, et tu la regardais de haut en bas avant qu'elle ne tombe, et dans ta tête tu avais envie de te facepalm à ce moment.. Mais tu ne t'étais pas attardé sur cela car tu préférais regarder sa tenue. Cela l'a changé beaucoup. Et tu trouvais surtout que cela lui allait bien malgré ce qu'elle était en train de te raconter. Et justement tu t’apprêtais à lui dire le contraire quand elle s'était assise à côté de toi mais avant que tu ne puisses ouvrir la bouche, la brune était venue te faire un câlin et sur le coup cela t'avait fait rougir. Finalement tu n'allais peut-être pas t'y faire à cette marque d'affection...

Tu avais fermé les yeux pour essayer d'oublier ce qu'il venait de se passer, et en les r'ouvrant, tu t'étais un peu reculer de la jeune canadienne, posant tes mains sur ses épaules et l'avait regardé dans les yeux pour lui dire.

- Tu es très jolie comme ça Eryn. Tout va bien ce passer. On a bien répété. Il n'y a aucune raison pour que cela ce passe mal.

Suite à cela tu t'étais relevé et avait commencé à avancé, te tournant vers la brune lui faisant signe de la tête pour lui dire qu'il était temps d'y aller, et tu t'étais retourné pour reprendre ta route.

HRP : Comme je te l'ai dis c'est parfait, t'inquiète. Et la musique me va très bien, je l'adore ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 593
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Jeu 18 Aoû - 16:17
Le câlin lui avait fait du bien, l'avait aidé à penser à autre chose. Enlacer quelqu'un comme ça lui fait toujours cet effet. Eryn aimait sentir quelqu'un entre ses bras. Elle se sentait comme quelqu'un d'autre, complète, et son cœur battait à chaque ois que ça arrivait. Peut importe avec qui. Et Odin c'était un peu plus que pour d'autres. C'était un peu comme son bébé, quelqu'un qu'elle voulait protégé coûte que coûte. Elle le guidait, le câlinait. Elle faisait tout pour le protéger. Parfois elle devenait un peu lourde, un peu comme Shion en fait. Elle reprochait à celui-ci ce qu'elle faisait à Odin... Enfin bon. Odin la complimenta. Elle tressaillit de bonheur face à ce compliment. Il venait de lui faire extrêmement plaisir. Elle qui doutait toujours si elle faisait bien, on venait de la rassurer. C'est ce qu'il lui fallait. Il avait raison. Il n'y avait aucune raison pour que ça se passe mal.

Il avait de la chance de ne pas s'en faire, d'être calme et impassible en toute circonstance. Dès qu'il jouait il était déconnecté du monde, et son instrument devenait magique, beau. Eryn était un peu pareil quand elle jouait de l'Euphonium. Elle ne pensait à rien. Elle se laissait emporté par la musique, ses doigts bougeaient presque tout seul sur les manettes et son souffle sifflait entre ses lèvres pour produire un son. Pour le chant c'était plus particulier. Elle avait plus d'angoisse. Elle se sentait vide, ne savait pas quoi faire de ses mains. Alors elle chantait encore moins en public. Si elle le faisait deux solutions : en petit comité de façon conviviale, en regardant l'autre, en voulant lui faire plaisir généralement. Mais devant un public elle se laissait faire, elle s'emportait dans un autre monde plus libre, avec moins de problème, moins de tracas. On lui avait dit de le faire plus souvent, car c'est dans ses moments là qu'elle chantait le mieux. Dans ses moments qu'on sentait qu'elle était elle même. Car elle offrait des sentiments aux autres, qu'elle aimait par la voix.

-Merci Odin. Je ferai de mon mieux. Pardonne moi de stresser pour rien.


Il se leva et l'invita à le suivre. Elle se leva et entra dans ses pas. Sur le chemins, quelques-uns de leur camarade les encouragèrent ou les complimentèrent sur leur tenue. Ils redonnèrent confiance à Eryn, petit à petit, morceau par morceau. Le poids qui pesait sur ses épaules s'envolaient. Ses pas se firent plus légers et elle rattrapa enfin Odin pour marcher à côté de lui. Ils arrivèrent au rideau. Ce rideau de l'angoisse. Derrière se trouvait la scène, le public, les deux micros pour l'instrument et la voix. Une minute avant de rentrer en scène. Elle se tourna vers Odin et lui prit les mains. Elle les serra fort. Elle angoissait encore, mais moins qu'avant. Elle leva les mains, emportant Odin en même temps. C'était une sorte de valse étrange, mais elle en profita pour l'observer, enfin, et de le regarder dans les yeux avec ce sourire bienveillant et surtout heureux. Elle était heureuse.

-Tu es magnifique. Ensemble on va assurer. Je suis contente de devoir jouer avec toi sur scène.

Il était temps. Elle lâcha alors Odin pour qu'il puisse prendre son instrument. Une fois fait, elle souleva le rideau et avança sur la scène encore sombre. Elle repéra le micro. Il était bien centré... Il était surtout très près du bord de la scène ! Elle se retint de déglutir. Elle se retint de stresser. Elle y arrivera. Pour Odin. Pour le spectacle. Pour elle même ! Les projecteurs s'allumèrent afin d'éclairer la canadienne et le norvégien. On remarqua alors que les tissus de son costume brillait un peu, comme si des paillettes avaient été accrochés. Le public applaudit, un peu surpris par la lumière qui venait de s'allumer. Devant eux, une jeune fille et un jeune homme. La fille avait les yeux fermés, tenait ses mains entre elle alors que le garçon jouait du violon. Il jouait bien. Les applaudissements s'arrêtèrent d'un coup, lorsqu'il commença à jouer. On écouta alors le jeune homme jouer. Au bout d'une vingtaine de seconde, la jeune fille ouvrit la bouche et se mis à chanter.

-Come up to meet you, tell you I'm sorry
You don't know how lovely you are
I had to find you
Tell you I need you
Tell you I set you apart


On découvrit alors sa voix. Une voix cristalline. Une voix douce qui s'accordait parfaitement au violon. La foule était attentive, silencieuse. Eryn gardait les yeux fermés et se formait une boule autour d'elle. Une boule où elle était la seule à s'entendre, la seule à exister. Et elle se laissa emporter.

-Tell me your secrets
And ask me your questions
Oh, let's go back to the start
Running in circles
Coming up tails
Heads on a science apart

Nobody said it was easy
It's such a shame for us to part
Nobody said it was easy
No one ever said it would be this hard

Oh, take me back to the start


Elle ouvrit alors les yeux. La masse était noire, on ne distinguait pas les spectateurs à cause de la lumière qu'on leur mettait dans les yeux. Eryn vit qu'il n'y avait que deux projecteurs allumés. Un braqué sur elle, un sur Odin. Mais rien n'y fit, elle était parti. Elle chantait avec le cœur. Il y eut un petit solo de violon et elle reprit. Un couplet. D'un coup sa voix parti plus haut dans les aiguë, emportée par les sentiments. Et la chanson continua.

- […] Tell me you love me
Come back and haunt me
Oh, and I rush to the start
Running in circles
Chasing our tails
Coming back as we are
Nobody said it was easy
Oh, it's such a shame for us to part
Nobody said it was easy
No one ever said it would be so hard
I'm going back to the start...


Sa voix c'était calmé sur la fin. Le violon, mené par Odin, joua encore un peu. Eryn laissa alors s'échapper quelque chose, au rythme du violon

-Oh oh ooooh...
Oh oh ooooh....
Oh oh ooooooh...
Ooooh oooh....


Il n'avait pas chanté entièrement la chanson originale. Plus une reprise. Sa voix continua de fluctuer un peu au rythme qu'on lui imposait. C'était mélodieux ? Oui sûrement. Mais elle s'en moquait. Sa voix était partie loin sans s'en rendre compte. Lorsqu'Odin finit la musique, un tonnerre d'applaudissement retentit dans la place, des sifflets de joie, des enfants qui hurlaient. Eryn, qui avait fermé les yeux vers la fin, les ouvrit et fut touché, ému par ce qu'on venait de lui rendre. Elle avait donné beaucoup, mais c'était volontaire, elle méritait pas ça ! Elle se tourna alors vers Odin, inquiète, demandant de l'aide du regard. Comment devait-elle réagir ?!

HRP: Cœur sur toi j'espère que ça te va
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 58
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Ven 19 Aoû - 15:52
Tu avançais dans ce grand couloir menant jusqu'à la scène. Plus tôt il t'avait paru petit, mais là, la pression commençait à se faire sentir dans l'air. Le couloir te semblait interminable. Tu faisais abstraction de tout. Tu essayais déjà de rentrer dans ta petite bulle pour être calme et détendu une fois sur scène, mais tu n'y arrivais pas. Tu étais déconcentré par les compliments et encouragements des autres élèves qui passaient par là. Dans un sens cela te mettait mal à l'aise. Tu aurais préféré qu'ils ne fassent pas attention à toi, mais d'un autre côté cela te faisait plaisir, car tu avais l'impression d'être important à leurs yeux. Tu es un peu égoïste Odin et tu le sais. Mais à côté de ce point, tu serais capable de faire n'importe quoi pour les personnes que tu apprécies. Tu n'es rien d'autre qu'un paradoxe. Tu ne sais pas ce qui te caractérise vraiment. Enfin si, la musique était la clé de cette énigme. Et justement le moment était venu.

Tu étais devant ce grand rideau. Ce grand rideau qui était la porte menant à ton vrai toi. Celui que tout le monde admire pour que ce que tu es et non pour ce que tu montres. Dans ce moment tu n'étais plus le jeune norvégien aux caractéristiques enfantines. Tu étais Odin, le musicien. Le blond capable de faire ressentir n'importe qu'elles émotions à travers son violon, et ce titre tu l'aimais. Tu l'aimais car c'est bien le seul nom qui est vrai, le seul nom qui n'était pas transformé pour faire de toi une autre personne.
Tu t'étais tourné vers ta partenaire, elle venait de te prendre les mains. Tu voyais bien qu'elle angoissait, alors du mieux que tu le pouvais tu avais affiché un léger sourire. Un sourire réconfortant peut-être? Tu ne le savais pas. Mais tu essayais tout de même de détendre la petite brune en la regardant simplement. Puis tu t'étais retrouvé avec les mains en l'air sans trop savoir pourquoi. Tu voyais qu'on t'observait. Normalement cela aurait dû te mettre mal à l'aise mais c'était Eryn, alors tu laissais couler. Même si le compliment que tu venais t'entendre te dérangeait un peu. Tu avais alors tourné la tête pour regarder ailleurs avant de lui répondre.

- J-ja... Moi aussi cela me fait plaisir de monter sur scène avec toi..

Et un mot en norvégien était sorti de ta bouche. Il n'était pas compliqué à comprendre, et cela n'était pas étonnant quand on te connaissait. Du norvégien tu en sortais souvent. Pas pour montrer que n'étais pas d'ici, mais plutôt par habitude. Tu avais beau parlé très bien anglais tu ne pouvais t'empêcher de parler dans ta langue d'origine. Surement pour montrer à quel point tu tenais à ton pays. Mais assez parlé de ton lieu de naissance. Le moment était venu. Une fois que la petite canadienne t'avait lâché les mains, tu étais allé attraper ton violon. Ton précieux instrument. Certainement le seul objet que tu garderais si un jour on devait te dire que tu avais tout perdu mais que tu pouvais garder un seul de tes biens.

Eryn était la première à monter sur la scène, et tu lui avais emboîté le pas, cherchant l'emplacement de ton micro dans le noir. Ce dernier était sur la gauche de la brune très légèrement en arrière pour que la voix soit au centre de l'intention lors des moments chanté.
Les lumières s'étaient allumées. Tu avais fermé un œil face au projecteur braqué sur toi, éblouie par tant de luminosité. Pourtant tu étais habitué à cela, après avoir participé à de nombreux spectacles aussi bien ici qu'en Norvège. Mais tu t'étais néanmoins fait rapidement à cette lumière blanche. Et tu avais placé ton violon où il le fallait avant de doucement commencer à jouer. Tu ne bougeais pas, regardant simplement le mouvement de ton archet et de tes doigts sur les cordes. Puis Eryn avait commencé à chanté et à ce moment précis ta petite bulle s'était créée. Tu étais dans ton univers. Un univers berçai par la voix cristalline de la canadienne et par les notes qui venait de ton instrument. Tu étais enfin toi. Tu souriais doucement. Tu étais heureux. Ton cœur qui habituellement était inaccessible venait de s'ouvrir laissant place à toutes les émotions qui sommeillaient en toi.

Tu ne faisais plus qu'un avec ton instrument. Tu étais bien sur scène. Tu te sentais à ta place et plus les secondes passaient et plus ta bulle se remplissait d'émotions. Et cela était d'autant plus entendu lorsque la brune poussait plus haut dans les aiguë. Tu étais réellement transporté par ta propre musique. Tout ton corps suivait le mouvement de tes mains. C'est comme si tu t'étais mis à danser. Et ce moment était d'autant plus beau parce que tu te fichais totalement de ce que les gens pouvaient penser de toi. Tes notes étaient pleines d'émotions et ça nul ne pouvait dire le contraire. Puis la chanson commençait à prendre fin. Normalement tu étais le seul à devoir continuer de jouer mais la brune continuais de chantonner. Tu avais alors souris en la regardant avant de jouer avec toujours autant d'émotions jusqu'à la note finale.

À l'instant même où tu avais fini de jouer les applaudissements se faisaient entendre. Tu avais enlevé ton violon du coin de ta tête, le tenant de la main gauche avec l'archet que tu avais fait passer sur cette main aussi. Ta bulle avait disparu mais tu te sentais toujours bien. Tu avais alors regardé Eryn qui te regardait aussi. Elle semblait perdue. Alors sans te poser plus de questions, tu t'étais rapproché d'elle, un léger sourire aux lèvres.

- Tu les mérites ces applaudissements Eryn. Maintenant tu n'as qu'à saluer, comme tout bon artiste qui se respecte.

Et avant de lui laissait le temps de répondre, tu avais mis une main dans son dos pour la faire se baisser, saluant toi aussi le publique. Et en vous redressant, tu t'étais rendu compte qu'il y avait de nombreux flaches d'appareils photos, cela ne t'étonnait guère à vrai dire. Au contraire, toi qui pourtant n'aime pas être regardé, tu te sentais flatté. Flatté que votre ouverture de spectacle soit si aimée.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 593
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Dim 21 Aoû - 0:53
Eryn perdait ses moyens. La foule provoquait un brouhaha tel qu'elle ne s'entendait plus. Elle ressentait encore les frissons de sa prestation. Ses cordes vocales vibraient presque. C'était beau. C'était émouvant. C'était palpitant. Son cœur battait alors que ses doigts se crispaient. Elle avait les applaudissements dans le coeur. Ils battaient en rythme, ensemble. Eryn, elle vivait les choses à la seconde. Elle partageait ses émotions et recevaient ceux des autres. Tant d'enthousiasme l'émouvait. Elle se sentait petite fille, après une prestation où ses parents lui disaient qu'elle était la plus belle, qu'elle avait été parfaite. En vérité, c'était une grande enfant. On pouvait lui trouver un certain charme là-dedans, et combien de fois elle a fait rire les cœurs brisées? Elle ne saurait pas le dire, car elle agissait normalement, et ne faisait que sourire, comme à son accoutumé. Elle ne faisait rien de particulier. Ce n'était pas une héroïne, elle ne sauvait pas de vie.

Odin s'approcha de toi, son instrument dans la main gauche. Il avait parlé Norvégien avant de rentrer sur scène. Il était gêné, encore une fois. Pourtant il devait savoir qu'il ne fallait pas. Eryn elle croyait faire mal, mais avec Odin elle avait compris. Il a une petite coquille extérieur mais au fond, c'est encore un petit bébé qui aime être câliné. Et Eryn elle aime câliner. C'est ça façon à elle de prouver son attachement. Comme quoi elle s'attache bien facilement aux gens. Et puis un câlin, c'est comme un pansement qui guérit les maux des désespérés et qui guide les perdus. Et quand tout va bien, cela ne fait que renforcer cette sensation. En trois mots: c'est bien. Qui ne résiste pas, franchement? Bon, mise à part ça, Odin il était encore plus mignon quand il parlait sa langue originelle.

Il vint vers elle. Il souriait, chose rare venant de sa part. Il s'était senti bien sur scène, il s'était laissé aller, il s'était amusé. Et ça, c'était bien. Odin était un peu comme Eryn sur ce sujet, comme un peu tout les musiciens. Tu joues, tu te retrouves dans cette bulle agréable et tu laisses balader tes doigts sur l'instrument, ta voix au gré de tes envies. Enfin, c'était un lid douillet. Et Odin aussi, il s'exprimait vraiment. D'habitude il ne disait rien, ne montrait pas grand chose. Mais lorsqu'il jouait au violon, il transmettait un message, il te regardait dans les yeux pour te dire "j'aime jouer, j'aime cette chanson". Parfois il disait "c'est triste" parfois il disait "ça donne envie de danser". Bref, c'était la musique. Il s'approcha d'elle, toujours en souriant. Il fit sourire Eryn, car elle prenait pour elle ses sentiments. C'était une éponge à sentiments Eryn. Elle absorbait ce qu'on ressentait, et le partageait.

Odin la complimenta avant de lui dire de saluer. Avant qu'elle puisse réagir, elle sentit la main du jeune Nordique se posait sur son dos en la forçant à se tourner vers le public et saluer. A ce moment, la petite canadienne entendit les flash des appareils photos. On la prenait en photo?! Elle paniqua. Comment réagir?! Elle allait être dans le journal? Sa photo allait être imprimé par millier? On allait la voir partout? Le monde allait la connaître? Le monde ENTIER? Ce n'était pas possible, elle n'était pas prête pour ça. Bien entendu elle se sentait flatté, flatté qu'on considère qu'elle méritait qu'on la prenne en photo, qu'elle ai fourni un tel sentiment auprès de ses spectateurs. Mais se voir, même dans un petit coin, sur le journal, non ce n'était pas possible. Elle ne supporterait pas! Elle se releva d'un coup, le dos droit, emportant avec elle le bras du norvégien le levant au passage. Sa bouche se déforma et s'ouvrit légèrement, ses pupilles se rétractèrent et elle monta ses mains au niveau de son buste, comme pour se protéger des flash. Elle était contente, avait peur, et était prise au dépourvue en même temps. Ce fut trop pour elle et des larmes montèrent à ses yeux, en même temps qu'un sourire. Elle venait de s'abrutir soit même à tenter de se raisonner, de réfléchir. Trop d'émotion d'un coup. Elle ramena ses mains sur sa bouche, se baissa rapidement avant de repartir dans les coulisses en faisant des signes des mains. Arrivée dans les coulisses, elle s'assit sur une caisse et reprit son souffle. Elle ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer, était comme sur un petit nuage. En essayant de comprendre, elle se remit à stresser. Ni une ni deux, sans faire attention à ses camarades la félicitant, elle courut aux toilettes vomir. Elle n'avait rien dans le ventre, du coup presque rien ne sortait, mais elle c'était vidé. Rapidement, elle ressortit après avoir bu un peu d'eau. Elle n'avait rien tâché mais était fatigué. Elle retrouva alors Odin.

-D-désolé je... J'ai paniqué et... Enfin... Je sais pas... J'étais perdue dans ma tête et... Excuse moi... Je...

Elle ne savait pas quoi dire car elle n'avait rien compris. Ses pensées s'étaient dispersés et elle avait perdue le fil. Mais maintenant ça allait mieux, mais il manquait un petit quelque chose: du soutien. Elle ouvrit grand les bras alors et dit:

-Un câlin? S'il te plait...

Elle en avait vraiment besoin, sinon elle allait mettre du temps à s'en remettre, et ça se voyait dans ses yeux. Après sa sortie ridicule de scène, un peu précipitée, il lui fallait un réconfort, car comme elle l'avait pensée: un câlin sa guérit tout les maux. Et ce n'était pas ses camarades qui s'inquiétaient autour qui allait l'aider.

HRP: Désolé, c'est nul, c'est décousu, ya aucun sens, j'ai fait n'importe quoi ;; En espérant que ça t'aille quand même o/
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 58
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Lun 22 Aoû - 17:04
Les lumières des flashs t'éblouissaient. Les grands projecteurs qui vous avez éclairé étaient toujours allumés. Ajoutez les deux et tu ne voyais plus grand chose. En réalité tu n'arrivais à voir que ce qui était proche de toi, autrement dit à cet instant tu ne voyais que la petite canadienne. D'ailleurs cette dernière semblait.. Mal à l'aise? Tu ne savais pas. À vrai dire tu n'arrivais pas du tout à la déchiffrer. Déjà que tu avais du mal à comprendre les gens en général, là le comportement d'Eryn te laissait très perplexe. D'un côté tu voyais par sa gestuel qu'elle ne se sentait pas très bien, mais d'un autre tu avais l'impression de voir dans ses yeux une certaine joie. Enfin cela était ton point de vue. Ta petite bulle était encore un peu là, et quand ta bulle était présente, tu arrivais toujours à faire des choses incroyables ou du moins incroyables pour toi. Bon nombre de personnes est capable de savoir comment va une autre personne seulement en la regardant, mais pour toi ceci était quelque chose d'inimaginable, excepté quand tu étais dans ton univers musical car les émotions de ce dernier résonnaient encore en toi. Là c'était le cas. Néanmoins plus les secondes passaient et plus ton univers disparaissait. Il allait de nouveau se cacher au plus profond de toi. Et pour le revoir il allait falloir attendre ton prochain sol avec ton violon.

Et tu étais redevenue toi-même. Enfin plutôt celui que les autres connaissaient. Tu t'étais tourné vers le public, ton visage de nouveau impassible. Un visage montrant un calme légendaire et de grands yeux mauves malheureusement vide d'émotion. Pourtant tu étais gêné, mais ton côté égoïste te poussait à rester sur scène et a regarder les spectateurs malgré la situation de ta partenaire. Tu savais qu'au moins une de ces photos aller finir sur internet et que tout le monde allé pouvoir te voir, alors même si tu n'aimais pas ça tu gardais la tête haute pour ne pas paraître ridicule, serrant au passage doucement ton instrument dans ta main. Cela te détendait. Puis Eryn était rapidement partie en direction des coulisses, quittant ainsi la scène. Tu avais mis quelques secondes avant de comprendre que oui, tu étais bien seul sur scène à présent. Alors tu avais salué une dernière fois avant de t'éclipser toi aussi. Tu voulais comprendre ce qui était arrivé à la brune. Tu t'inquiétais pour elle. C'était plus fort que toi.

Arrivé dans les coulisses tu faisais abstraction de tout. N'écoutant même pas les félicitations de tes camarades. Tu avais simplement posé ton instrument dans son étui avant de chercher la canadienne que tu ne voyais nul part. Mais après quelques minutes à la chercher tu avais fini par la retrouver. Tu entendais à sa voix que quelque chose n'allait pas. Ce qu'elle disait aussi ne te rassurait pas. Toi qui la connaissais toute pétillante habituellement.
Tu avais penché ta tête sur le côté. Tu ne savais pas quoi lui répondre. Tu étais peut-être doué pour faire plaisir aux gens que tu connais en ce qui concerne les besoins matériels, mais quand il fallait réconforter une personne par des mots ou des gestes, là tu étais perdu. Tu ne savais pas quoi faire. Mais par chance la brune te réclamait un câlin. Ça tu étais en mesure de le faire même si cela te rebutait.

Tu l'avais donc prise dans tes bras en soupirant légèrement. Il n'y avait vraiment qu'elle pour te faire faire une chose pareille.

- C'est bien parce que c'est toi..

Même si tu savais que cela lui faisait plaisir, tu n'avais pas éternisé le câlin, pensant tout d'abord à ton ressenti à toi. Puis tu avais réfléchi. Il fallait se changer les idées. En te détachant alors d'Eryn, tu l'avais regardé calmement avant de continuer.

- Tu veux qu'on fasse un tour du festival? Pour voir un peu les stands et ce que les autres ont fait?

HRP : Arrête donc de t’inquiéter pour ça! Depuis le début je te dis que ça me va ♥
Puis regarde, mon petit truc est ridicule. Si tu as fais n'importe quoi, là je ne suis pas mieux.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 593
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Mar 23 Aoû - 15:25
Son ventre n'avait fait qu'un tour. Elle sentait qu'on y avait mis une boule qui tournait encore et encore, dans tout les sens et lui tapait l'intérieur du ventre.  C'était pas agréable du tout. Elle sentait sa tête tournée. Elle n'avait jamais aimé être malade, qui était celui qui avait inventé ça? Enfin non, personne n'a inventé ça, mais bon... Dans tout les cas ça restait fort désagréable. Dans ce cas précis, elle savait très bien que c'était pas une maladie mais l'anxiété qui avait provoqué cet remonté gastrique, elle n'était pas en médecine magique pour rien.

On y apprenait plein de choses. Elle savait que c'était la voix qui lui correspondrait le plus. Elle s'y sentait elle même, utile. Elle pouvait aider les autres, comprendre ce qu'il n'allait pas. Franchement, elle adorait cette voix. On ne pouvait pas soigner les maladies par la magie, malheureusement, mais on y voyait comment soigner certaines d'elle à l'aide de plante ou d'autres mixtures. C'était rigolo de broyer des feuilles, de les mélanger, d'extraire, de les mettre dans des fioles... Enfin bref.

La proximité d'Odin lui fit plaisir, elle sentait son cœur battre et ça lui faisait plaisir. Elle blottit sa tête sur l'épaule du nordique et respira un grand coup. Elle allait déjà mieux. Comme quoi elle avait raison de croire que ça soignait tout! Les deux étaient petits. Bon Odin devait bien être un peu plus grand qu'Eryn, ce qui la forçait à se soulever un peu pour poser sa tête, mais en tout cas ils faisaient pas leur âge. C'était mignon. Si Eryn aurait été blonde au yeux bleus on aurait pu croire qu'ils étaient frère et sœur et que Odin protégeait Eryn! Alors qu'en réalité, c'était Eryn qui essayait de le bouger un peu, de l'ouvrir au monde et qui le prenait par la main. Un autre contraste était leur âge: elle avait eu 18 en Avril, il en aurait 19 en Novembre.. C'était pas l'important! L'important c'est ce qu'il y avait dans la tête!

-Oh oui! J'ai hâte de voir ce qu'on fait les autres!

Et sans attendre, elle lui attrapa la main et le tira dehors, par la porte derrière le magasin. Ils étaient encore en costume, mais tant pis, elle n'avait pas envie de perdre du temps! Malgré ses bottines avec des petits talons, elle courait vite! Elle n'avait plus du tout mal au ventre, n'y pensait même plus. Elle y repensera plus tard, peut être, là c'était le moment de s'amuser! Tenant toujours Odin par la main, elle l'entraîna dans la rue par un petit passage. C'était encore bondé. Le spectacle continuait par une chorale. Après passait un petit groupe qui venait de se former. La foule était bien dense; bonne idée de passer par derrière définitivement.

Tout était éclairé d'une lumière jaunâtre et des couples, des groupes ou des gens seuls visitaient tout les stands et boutiques longeant l'avenue. Personne ne se retournait sur les artistes. Pourquoi? Leur tenue ne choquait pas; certains étaient en Yukata, ou déguisé dans des... Kikiromi? Kiku... Oui voila: Kikurumi. Dans les fêtes traditionnelles chez elle, on y allait souvent en famille ou entre amis. Là, il n'y avait principalement des étudiants. Il était vrai que la moyenne d'âge n'était pas élevé, au vu de la structure.

Eryn remarqua deux jeunes femmes en train de mâcher du malabar. Elle semblait rigoler des tenues des autres. Quand leur regard acide se posa sur Odin et Eryn, elles furent intrigués visiblement. C'était de beaux vêtements, mais n'avait rien à faire ici... Elles explosèrent alors de rire. Tant pis pour elle Eryn les ignora et agrippa le bras d'Odin, lâchant ainsi la main. Plus loin ils virent des petites filles faisant de la corde à sauter, un vieil homme marchant lentement, s'aidant de sa canne ou encore trois jeunes hommes éclaboussant avec de l'eau. C'était rigolo à voir, tant de joie, d'amour, de rire. Et ça fit rire et sourire Eryn. Tant de monde empêchait les pigeons de faire leur vie quotidienne. Ils regardaient alors les humains du haut des toits, les enviant. Et ça rendait heureuse Eryn de penser ça comme ça.

Ils arrivèrent devant un stand de brochette de boulette de viande. Le ventre vide d'Eryn gronda alors: elle avait faim, et c'était pas son aparté qui allait montrer l'inverse. Elle arrêta alors leur marche, stoppant Odin au passage. Elle le regardait avec envie, ce stand rouge, monté sur roulette. Des bandelettes jaunes descendaient du plafond et une énorme pancarte indiquait le prix: pas cher!

Elle fit alors ses yeux de merlan frit. Elle payerait elle même, mais elle voulait l'accord de son camarade, et osait pas demander. On aurait dit une enfant. C'est une enfant. Une grande enfant.

HRP: Là c'est court et kk désolé
J'ai pas d'idée ;; Je te laisse décrire la suite du festival krkr~
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 58
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Jeu 25 Aoû - 15:45
La brune t'avait attrapé la main. Cela t'avait mis mal à l'aise, mais tu n'osais rien dire. Tu ne voulais rien dire. Ta camarade semblait si heureuse à l'idée d'aller voir les stands que tu avais préféré te taire et prendre sur toi. Ce n'était pas tous les jours que les rues de la ville étaient animées ainsi, alors tu allais faire un effort, au moins pour aujourd'hui. Pour Eryn et pour toi accessoirement. Même si tu frissonnais rien qu'en t'imaginant te retrouver dans une foule de gens, tu restais un grand enfant. Tu allais voir tous ces stands éclairés de lumières. Toutes sortes de bonnes odeurs se mélangeraient pour en donner une meilleure. Tu allais certainement bloquer sur les stands de jeux, rêvant secrètement de vouloir gagner cette grosse peluche d'ourson. Physiquement tu avais peut-être l'air d'un jeune adulte, mais dans ta tête tu restais un enfant, un enfant refusant de grandir. Tel Peter Pan au pays imaginaire.

Tu suivais la petite canadienne, enfin c'était plutôt elle qui te tirai pour que tu la suives. Tu ne regardais pas autour de toi, tu suivais juste le mouvement jusqu'à finalement arriver dans ce lieu. Ce lieu presque magique. Il y avait tant à voir. Même les passants étaient une attraction pour toi. Ses déguisements et costumes. Tu trouvais cela tellement beau. Les gens semblaient heureux. Cependant dans le lot il y avait ces deux filles. Ces deux fausses blondes qui mâchaient du chewing-gum en jugeant les autres du regard, alors qu'elles même étaient maquillées comme des camions volés. Tu ne supportais pas ce genre de personnes. Ces personnes qui se pensent supérieurs alors qu'elles ne le sont pas du tout, car elles manquent souvent intelligence et ne sont pas ouvert d'esprit. L'ouverture d'esprit était quelque chose de très important à tes yeux, pour toi c'est ce qui permettait au monde d'avancer, et en voyant ces deux petites pétasses, il n'y a pas d'autre mot, rire d'Eryn et de toi, cela t'avait énervé. En parlant d'Elyn, celle-ci t'avait attrapé le bras, mais tu n'y avais pas trop fait attention. Tu savais que tu n'avait pas le droit de faire ça Odin, pourtant tu l'avais fait. Tu avais eu envie de t'amuser. Et en quelques secondes tu avais gelé leur chewing-gum histoire qu'elle se casse bien les dents. La glace était le don que tu maîtrisais le mieux, alors tu n'avais pas eu de mal à l'utiliser sans te faire remarquer, surtout qu'une fois ton sort lancé, tu avais continué ta route comme si de rien n'était.

Tu étais passé à autre chose, maintenant il était temps de s'amuser. Vous étiez arrivé devant un stand de nourriture. Un stand vendant des boulettes de viande. Tu sentais un regard se poser sur toi. C'était celui de ta camarade.En la regardant tu voyais bien que cela lui faisait envie. Et puis tu étais de bonne humeur, tu allais même les offrir. Ainsi tu avais demandé au vendeur de te servir, et une fois fait tu avais tendu à la brune la petite barquette remplie des brochettes.

- Tient. Cadeau.

Et une fois que tu lui avais donné, tu avais avancé un peu avant de te stopper devant un stand de tir. Le fameux lancé de bouteille avec comme récompenses des peluches. Tu ne pouvais pas résister à ça. Tu avais donc payé pour pouvoir jouer et tenter de gagner au moins une peluche. Et comme à chaque fois tu allais perdre ta première partie. Tu allais perdre ta deuxième partie et tu allais réussir à la troisième. Et c'est ce qui c'était produit. Enfin tu allais pouvoir choisir ta peluche, mais tu hésitais. Elles étaient beaucoup trop mignonnes. Tu t'étais alors tourné vers Eryn.

- Aide moi à choisir. Vennligst. (S'il te plait en norvégien)

HRP : Mais c'est bien les petits rps aussi, ça m'arrange moi x'D
Et si tu appelles ton post regarde la taille des miens par rapport aux tiens!
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 593
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Lun 29 Aoû - 0:18
Odin était un ange sur patte. Eryn l'imaginait sous la neige. Et c'était beau, on aurait dit un chérubin ! Le blondinet était comme une force tranquille ; une entité apaisante. Bon dis comme ça on aurait pu croire qu'il était une créature à part entière ; issu d'un folklore inconnu. Mais c'était plus fort qu'Eryn. Rapidement elle l'imagina en cerbère ; en sagittaire ; en l'équivalent des sirènes dont elle ne se souvenait pas du nom.. Pourtant il n'avait pas la carrure, ni le tempérament d'une créature antique. Mais cela faisait rire Eryn. Un rien la faisait rire et parfois elle s'en voulait ; d'être aussi gamine ; d'être aussi différente. Mais à côté d'elle se trouvait Odin, le discret, le stoïque, l'enfant... Alors, quand elle se rendait compte à quel point être différent peut être fabuleux, elle était heureuse. Après, elle était encore plus productive en classe !

Le norvégien la vit, elle et ses yeux de chat potté. Elle savait que cette technique était infaillible à plus de 1000% ! Enfin, mise à part sur les 10 personnes qu'elle avait essayé précédemment ; c'était tous des exceptions ! Pas possible autrement ! Elle ne pouvait se tromper ! La preuve : Odin se détacha d'Eryn et acheta des boulettes. Elle ne comprit pas vraiment pourquoi il y était allé seul. Elle voulait juste son accord mais bon. Elle commençait à sortir l'argent de son portefeuille quand Odin revint et les lui offrit. Elle fut alors un peu déconcertée, s'emmêlant les pinceaux et laissant tomber sa monnaie.

-M-mais nooooon ! Je veux pas que tu pay-euh.

Elle fit une tête un peu boudeuse. Elle n'était pas du tout d'accord ! Après avoir ramassé son argent et avoir remboursé malgré lui Odin ; Eryn put enfin déguster les boulettes. Elle était prête à lui faire tout un manège pour payer elle même la nourriture. Juste après elle s'excusa d'être trop insistante, c'était plus fort qu'elle. Au fond le geste lui faisait plaisir, mais elle ne trouvait pas ça normal qu'on lui paye à manger. D'habitude c'était elle qui invitait ! Et franchement c'était pas prêt de changer : on l'avait éduqué pour être généreuse et gentille. Et elle c'était efforcé de respecter cette conduite depuis le plus jeune âge. Comme disait sa mère : « Le plus beau cadeau est celui que tu fais aux autres »

Les deux étudiants du Nord de l'Hémisphère Nord arrivèrent bientôt à un stand de lancer d'anneau. Elle avait déjà mangé la moitié d'une brochette et voulait en faire goûter au moins une à Odin. Alors Eryn c'était arrêté et avait essayé de pousser la boulette au bout du bâtonnet pour que ce soit plus facile à manger. Sauf que c'était chaud, trop chaud. Bon, mais chaud. En secouant les doigts, la canadienne put enfin levé la tête et voir que son compagnon avait approché du stand et avait payé pour jouer. Eryn s'en approcha lentement en poussant la boulette avec les dents ; les doigts étant trop douloureux pour retenter leur chance. Arrivé à son niveau, elle vit son premier échec.

-Je parie que tu y arrives au troisième coup. Si c'est le cas tu manges cette boulette.

Elle avait alors désigné la viande pendant au bout du bâton. Il n'avait pas l'air de lui prêter attention. Tant pis pour lui. Il rata la seconde. Comme d'habitude. Eryn connaissait la chance particulière d'Odin. Parfois elle lui en voulait d'être aussi chanceux. Enfin bon, le voilà a réussir le troisième essai. Comme elle l'avait prédit. Eryn leva enfin les yeux vers les peluches et fut émerveillée par leur beauté et à quel point elle était mignonne ! Des animaux à profusion ! Et elle aimait les animaux ! Surtout les chiens, elle les trouvait drôle et elle sentait qu'ils aimaient d'une façon inexplicable et incalculable ! Odin parla en même temps qu'elle repéra deux peluches husky ; en prix ensemble. Elles étaient plus petites que les autres (qui étaient vraiment énormes), du coup elle était de taille... Respectable : la taille du tronc d'Eryn. Par réflexe, en réponse au blond aux yeux bleus, elle lui enfourna la brochette dans la bouche et pointa du doigt le prix

-J'ai gagné mon pari ! Et sinon cella là ! Elles sont troooop mignonnes ! S'il te plaîîîît

Puis elle vit le geste qu'elle avait fait. Elle n'avait pas fait mal visiblement mais c'était plutôt violent comme geste. Elle commença alors à s'excuser pendant que le gérant du stand attrapait les deux peluches d'Husky. Sans qu'Odin ai eu un mot à dire, celui-ci lâcha un

-Je suppose que vous prenez ceci ? Pour faire plaisir à votre bien aimée !

Eryn ne comprit pas et pour tout dire n'y fit pas attention. Elle était trop occupée à s'excuser ! Elle se tourna vers l'homme l'air interrogateur. Elle faisait cette tête d'enfant qui cherchait à comprendre. Comme quand on lui mettait sous le nez une addition un peu compliqué. Elle se redressa, car jusqu'à présent elle était courbé en deux, s’apitoyant sur son sort. D'ailleurs cette posture était vraiment ridicule. Soudain elle se redressa. Il devait être 21h30 ou 22h quand elle eut cette superbe idée.

-J'ai envie de voir un feu d'artifice !

C'était que le premier jour du festival et la célébration ne se faisait que le dernier jour, son envie était donc complétement stupide d'un point de vue extérieur. Mais elle avait cette idée, cette idée de génie qui se présente qu'au plus compétent ! Enfin, non, elle n'était pas compétente ; mais qu'importe. Elle avait eu une belle idée !


HRP: Keur sur toi
*a hâte de voir la réaction d'Odin*
J'espère que ça te va o/
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 58
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Mer 7 Sep - 16:14
Tu t'étais de nouveau concentré sur les peluches. Décidément tu n'arrivais pas à choisir. Si tu avais eu le temps et surtout l'argent tu aurais pu passer ta soirée sur ce stand pour jouer encore et encore et ainsi obtenir toutes les peluches. Mais tu n'avais pas l'argent, et même si tu pensais égoïstement en voulant récupérer tous les prix pour toi, tu pensais aussi à Eryn qui voulait certainement faire d'autre chose. Alors tu avais de nouveau tourné la tête vers la jeune canadienne, attendant qu'elle te donne son avis sur les diverses peluches. Cependant sans que tu ne comprennes ce qu'il venait de se produire, tu t'étais retrouvé avec une boulette de viande dans la bouche.  

Sur le coup tu avais bugé. Et puis de qu'elle pari elle parlait? Elle avait dû certainement en parler pendant que tu étais concentré sur tes tirs et par conséquent tu n'y avais pas fait attention. Et du coup tu ne savais pas non plus en quoi consisté le pari. Réussir à gagner? Gagner au bout de la troisième fois? S'être laissé tenté par un jeu? Lui demandé son avis sur le choix du prix? Pour toi il y avait beaucoup de possibilités et même si sur le coup cela t'avait rendu curieux, dans le fond tu t'en fichais. Tu t'en fichais parce que tu venais de gagner une boulette gratuitement, sachant qu'Eryn t'avait remboursé sans que tu ne puisses en placer une, et en plus tu allais gagner une jolie peluche.
Alors tu mangeais cette boulette. C'était encore chaud. C'était bon. Et puis c'était quelque chose que tu n'avais pas l'habitude de manger. La viande cela n'avait jamais été ton truc. Tu en mangeais parce que tu n'avais pas vraiment le choix. Parce que ton corps en avait besoin mais si tu pouvais t'en passer tu l'aurais certainement fait. Néanmoins tu l'appréciais cette boulette, mais tu l'appréciais d'autant plus parce que c'était la brune qui te l'avait offerte.

En parlant de la brune, celle-ci venait de désigner deux peluches de husky, avant de s'excuser pendant deux minutes. Tu avais encore la bouche pleine alors tu ne pouvais pas parler. Tu ne pouvais pas lui dire d'arrêter de s'excuser, surtout que tu ne comprenais pas la raison de ce geste. Et puis tu n'avais pas non plus pu donner ton accord pour le choix des peluches. Mais à la limite cela ne t'avait pas dérangé parce qu'elle te plaisait ces deux peluches. Ce qui t'avait quelque peu bloqué était les mots du gérant du stand. Cela te rendu perplexe pendant l'espace de quelques minutes.

- Ma bien aimée..?

Tu avais pris les deux peluches avant de te tourner vers ta meilleure amie. Tu la regardais en réfléchissant. Qu'est-ce que le gérant voulait dire?

Tu étais innocent Odin, beaucoup trop innocents. Tu avais beau tourner cette simple phrase dans ta tête tu n'en comprenais pas le réel sens. Tu connaissais ce terme bien sûr, mais tu ne le connaissais qu'à travers tes livres. À travers tes contes pour être plus exact. Dans tes livres, c'était le prince qui appelait sa princesse ainsi, avant que l'histoire ne se termine par "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Est-ce que le gérant voulait dire qu'Eryn était une princesse et que tu étais son prince? Tu ne savais pas. Cela était trop compliqué pour toi qui n'y connaissais rien à l'amour. Tu ne connaissais pas ce sentiment, ou plutôt tu n'en avais pas conscience. Pour toi ce n'était qu'un mot parmi tant d'autres. Un sentiment que tu ne comprends pas et que personne n'a encore réussi à vraiment dévoiler.

Suite à ce léger moment de réflexion tu avais secoué la tête. Tu étais sortie de tes pensées grâce à ce que venait de dire ta camarade. Et puis tu l'avais de nouveau fixé, puis fixais les deux peluches. Tu les regardais et finalement tu lui en avais tendu une. Tu n'avais toujours pas compris le sens de la phrase du gérant mais tu avais compris que s'il t'avait donné deux peluches presque identiques, c'était pour que tu en offres une à Eryn, chose que tu avais faites avant de lui répondre.

- On est que le premier jour Eryn. Nous n'en verrons pas ce soir. Mais rien ne nous empêche de revenir ici le dernier jour du festival pour en voir un.

Toi aussi tu avais envie de le voir ce feu d'artifice. Tu aimais ce genre de spectacle plein de couleurs et de lumières. C'était quelque chose que tu trouvais magnifique. C'était un moment unique que tu pouvais partager avec les personnes que tu apprécies. Dans le cas présent, tu avais envie de le voir avec la canadienne. Cependant le jour J n'était pas encore arrivé, il allait falloir attendre la fin du festival pour le voir. Mais en attendant...

- J'ai bien envie de quelque chose de sucré. Une barbe à papa.

En fait, tu avais senti l'odeur du sucre. Tu regardais autour de toi, cherchant d'où venait cette odeur. Et fan de sucrerie que tu es, tu n'avais pas tardé à trouver ce stand. Alors tu y étais allé pour te prendre un petit plaisir sucré.

HRP : Pardon du retard! J'espère que ça te plait.
keur keur keur ♥♥♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 593
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Jeu 8 Sep - 14:21
Eryn n'y était pas allé aussi fort que ça finalement. La boulette était atterri à l'endroit voulu et Odin la mangeait désormais goulument. Au final il ne lui avait servi à rien de s'excuser autant, au vue de l'air ravi d'Odin. Il était vrai qu'elles étaient bonnes, surtout la sauce. Les japonais savaient cuisiner pour sûr! Eryn ne pouvait pas mentir. Même si chez elle, son poutine lui manquait, elle se réconfortait en disant que c'était une bonne expérience! Les goûts sucrés typiquement japonais tout ça... Et le thé! Mon dieu le thé! Il était si bon qu'elle aurait pu en boire toute la vie. Bon, certes elle n'avait pas de bouilloire, ni les économies pour cela, ce serait un premier but dans sa vie, avant même de se trouver un petit copain: avoir une machine à faire le thé! Rien que d'y penser elle pouffa de rire.

Odin avait beugué à la réflexion du gérant du stand. Eryn avait écouté sans vraiment y faire attention. Odin répéta les mots de l'animateur, troublé. Automatiquement le cerveau d'Eryn se mit en marche pour assimiler ce qu'elle venait d'entendre. "Bien aimée"... BIEN AIMEE? Attendez il venait de se passer quoi là? Il venait de dire quoi? Ses joues se tintèrent de rouge, bientôt on aurait pu croire qu'une tomate remplaçait sa tête. Sa bouche prit une forme bizarre, formant une sorte de vague. Mais qu'est-ce qu'il insinuait?! Elle et Odin? Eryn ne savait pas comment réagir. Sa vue se troubla un peu. Oui elle était proche d'Odin, il était au festival des feux d'artifices, elle lui tenait la main puis le bras, jouait avec lui mais c'est pas ce que fait un couple! Tout le monde fait ça!
Non?
Eryn était innocente et naïve. Elle connaissait l'amour mais ne savait pas vraiment ce qu'il cachait. Les peines, la douleur parfois. Elle ne savait pas ce que ça signifiait sur le temps et sur l'espace. Elle ne pouvait le caractériser avec des mots. Elle aimait Eden d'un amour fou sans savoir pourquoi. Elle le savait c'est tout. C'est un fait. Comment son corps réagissait? Une boule dans le ventre? La voix qui déraille? Non rien de tout ça. Eryn elle n'aimait pas comme ça. Elle aimait bien trop de monde. Bon pas autant et pas de la même manière qu'Eden mais quand même. Et à côté, Odin qui ne comprend pas et qui ne connait pas ce sentiment. Le pauvre! Pour lui ce n'était probablement qu'un amas de cliché romantique. Il ne s'attendait à rien. Voulait-il seulement le trouver cet amour? Cet amour irrationnel, indescriptible et durable? Eryn pensait l'avoir trouvé mais qu'en était-il d'Odin. A chaque fois qu'on abordait le sujet, ça dérapait vers la musique généralement. Devenait-il sourd volontairement? Que ressentait-il?
Aimait-il?
Elle fut coupé dans ses pensées lorsque le norvégien lui tendit la peluche, après avoir secoué la tête. Il avait lui aussi réfléchi visiblement et n'en avait surement (?) obtenu aucune réponse. Elle la voulait cette peluche! C'était elle qui la voulait et pas Odin. Elle était un peu égoïste, et le nombre de fois qu'elle se le disait l'effrayait. Elle ne se pensait pas comme ça! Mais bon, Odin avait la même peluche donc techniquement, tout allait bien. Enfin non, deux choses les distinguaient, chose qu'on ne voyait pas de loin: L'une avait les yeux bleuté et l'autre rosé. Elle avait écopé de celle avec les yeux rosé. Seconde différence notable: Le collier. Chacun avait un morceau de cœur. Une erreur de fabrication? Enfin non c'était trop net. C'était trop bizarre. Elle y réfléchirait dans son lit, en position étoile de mer.

-Pourquoi pas! Tu viens de me proposer qu'on y aille ensemble le dernier jour tu ne peux plus reculer! Et sinon j'ai une petite idée...

Elle avait fini sa phrase avec une voix plus faible. Elle venait de faire un combo: elle avait trouvé une raison pour faire sortir Odin et le sociabiliser un peu, tout en pouvant s'amuser avec lui; et elle allait évoquer son idée! Cependant elle fut coupée par le blond qui manifestement avait envie de sucré. Les brochettes d'Eryn avait un peu refroidi et c'était réduit au nombre de deux. Elles étaient minuscules! Ou alors c'était juste Eryn qui mangeait beaucoup trop vite et qui avait vidé le tout... Oui c'était probablement ça mais elle ne l'avouerait jamais!

-Et bien allons acheter une barbe à papa! Moi je les adore à la fraise et toi?

Et elle lui avait prit la main pour le diriger un peu plus loin. Rapidement un stand de barbe à papa se présentait. C'était commun durant les festivals. Une petite idée germa dans son esprit: Odin était trop réservé, alors quoi de mieux pour s'entraîner que de demander à manger! Oui bon il l'avait déjà fait tout à l'heure... Il lui fallait une autre idée... Rien ne venait. En tout cas pas ce soir, mais ça viendra! Elle commanda une petite barbe à papa pour elle. Elle ne voulait pas grossir... Enfin bon c'était un poids plume mais tout de même. Une fois qu'Odin fit pareil, elle entama la sienne avant de prendre avec les doigts un peu de celle d'Odin pour goûter. Elle l'avait fait rapidement avant de courir un peu plus loin comme un enfant fuyant après avoir fait une bêtise, sauf qu'elle le faisait avec un large sourire aux lèvres, fière de sa bêtise.

-Tu me suis? Je dois te montrer un truc!

Elle regarda brièvement son holokit pour regarder l'heure, ainsi que le ciel. Il faisait de plus en plus sombre. Ca n'allait pas tarder! Bon ce n'était pas digne du Grand festival mais tout de même... Les murs s'élevaient de chaque côté, mais des petites ruelles découpaient parfois les pâtés de maison. Elle regarda furtivement dans une de ces ruelles dignes des meilleurs thrillers. Parfait il y avait ce qu'elle voulait! Elle s'y lança, disparaissant de la vue d'Odin. Elle s'arrêta derrière une échelle de 4 mètres. Elle le toucha et utilisa sa magie dessus. Elle ne l'avait pas du tout utilisé aujourd'hui donc elle avait le stock! Elle était doué dans ce domaine. Lequel? Agrandir les objets. L'échelle grimpa rapidement de plus en plus haut. Bon les barreaux étaient un peu trop espacés mais ça devrait aller! Elle commença alors à grimper en vérifiant qu'Odin c'était bien engagé dans la rue. Chose faites, elle grimpa sans un mot pour arriver sur un toit. Elle devait faire attention de ne pas aller trop vite et ne pas glisser. Heureusement elle réussit à monter jusqu'en haut où elle s'assit. Lorsqu'Odin apparut, elle dit, un sourire aux lèvres et la barbe à papa à la main.

-Tu sais, il y a des familles ici, et ils adorent les feux d'artifices artisanaux, en famille. Alors des fois on en voit voler le premier jour, ça devrait bientôt commencer. J'ai déjà regarder, et c'est très beau tu verras! D'ici on devrait en voir pas mal.

Elle avait raison. L'année dernière, en hauteur, elle avait vu dès le premier jour des gens allumer des feux d'artifices. Alors de tout les côtés elle avait été subjugué, et probablement ce soir ce sera pareil. Et elle espérait qu'Odin ne lui en voudrait pas d'avoir disparu comme ça. De toute façon, les feux d'artifices n'étaient qu'au début, la soirée était loin d'être terminé!

HRP: Alors j'ai pris BEAUCOUP de liberté, désolé ;; Si quelque chose ne te va pas tu me le dis
Sinon évidemment que ça me plait, j'espère que le mien te plaira aussi
Keur Keur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 58
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Lun 12 Sep - 17:24
Tu n'écoutais plus Eryn. En vrai tu étais déjà en train de t'imaginer en train de manger une bonne barbe à papa. Eh oui Odin, toi et les sucreries c'étaient une grande histoire d'amour. C'était ton péché mignon. La seule chose avec laquelle on pouvait t'acheter. Ce n'était pas forcement une bonne chose, certes, mais les sucreries ne te faisaient bizarrement pas grossir alors que pourtant tu ne bougeais pas plus que cela à côté. Alors pourquoi ne pas en profiter? En réalité, tu faisais partie de ce genre de personne qui pouvait manger ce qu'elle voulait sans prendre un gramme. Bon nombre d'individus pourrait te détester pour ça mais tu étais tellement calme et passif qu'on ne pouvait pas t'en vouloir. Au contraire, cela rajouté quelque chose à ton charme. Au charme dont tu n'as pas conscience. C'est ce qui te caractérisait et ce qui te rendait si adorable.

- Fraise aussi.

Le grand classique. Pourquoi chercher plus loin? C'était le meilleur. Et comme on dit, l'original était toujours le mieux. Et après que tu lui aies répondu, la canadienne t'avait une nouvelle fois attrapé la main pour t'emmener près d'un stand. Cette fois-ci, le fameux stand de barbe à papa. Et encore une fois tu n'avais rien dit. Venant d'une autre personne cela t'aurais tout de suite rebuté, et tu aurais rapidement retiré ta main en fixant la personne d'un air paniqué. Mais venant d'Eryn tu trouvais normal. En fait c'était presque devenue une habitude. Durant les premiers temps, quand tu ne la supportais pas, cela té dérangé bien sûr, mais maintenant cela ne te faisait ni chaud ni froid. C'est presque normal. Tu t'étais donc laissé embarqué par elle pour arriver au stand. L'odeur du sucre était encore plus forte ce qui bien sûr de donner encore plus envie.
La petite brune avait commandait avec toi, et une fois qu'elle avait été servie tu avais à ton tour pris commande. Toi, tu avais pris une grande barbe à papa, pour bien en profiter.

Pendant que le vendeur était en train de faire ta barbe à papa, tu regardais la machine. Cela pouvait paraître étrange mais tu étais presque fasciné par la confection de cette sucrerie. Du sucre aromatisé. C'était si simple. Le sucre qui se transformer en fil avant d'être entouré autour d'un simple petit bâton en bois.

Une fois que cela été fini, tu avais attrapé ta barbe à papa avec pleins d'étoiles dans les yeux. Un vrai enfant. Et puis tu avais payé le vendeur avant de te tourner vers ta camarade. D'ailleurs en parlant de cette dernière, elle venait de te piquer un bout de ta sucrerie alors que toi-même tu n'avais pas encore eu le temps d'y goûter. Alors tu avais légèrement penchait la tête sur le côté en la regardant "fuir" ainsi, ne comprenant pas bien ce qu'il venait se produire. Vous aviez pris le même parfum alors qu'elle était l'intérêt? Néanmoins tu te ne t'étais pas vraiment interrogé plus sur la question car c'était quelque chose que tu étais capable de faire. Tu aimais taquiner les gens, alors tu trouvais normal qu'on te taquine en retour. Enfin pas trop quand même sinon cela te gênait et te rendait beaucoup moins adorable.

Regardant un peu autour de toi et commençant à doucement manger ta barbe à papa, tu étais dans tes pensées. Tu réfléchissais à où aller maintenant et à quoi faire. Il y avait tant à voir. Tu ne savais pas où donner de la tête, mais tu étais rapidement revenue à toi lorsque la brune t'avait interpellé. Ah? Elle avait trouvé quelque chose à faire? Tu avais alors commencé à la suivre, mangeant toujours, mais la canadienne allait un peu trop vite pour toi et tu l'avais rapidement perdu de vue. Quelle idée avait donc t-elle en tête pour partir ainsi?

Tu voulais comprendre alors tu la suivais jusqu'à atterrir dans cette petite ruelle sombre. Décidément tu ne comprenais rien. Et cette immense échelle à laquelle grimpait Eryn... Tu avais supposé que toi aussi tu devais y grimper mais cela n'allait pas être chose facile, surtout avec la grande friandise que tu te trimbalais. Elle avait un peu réduit de taille, oui, mais pas assez pour que tu puisses monter sans problème. Et puis inversement tu ne pouvais pas rester là. Tu avais donc réfléchi à comment faire quand une idée simple t'étais venue en tête. Tu maîtrisais parfaitement la transformation animale alors tu allais en profiter, et puis tu n'avais utilisé qu'une tout petit peu ta magie plus tôt alors tu pouvais encore le faire. Ainsi tu t'étais fait apparaître une petite queue de singe, parfaite pour tenir ta barbe à papa sans qu'elle ne bouge et tombe. Une fois cela fait, tu avais commencé à monter à la grande échelle, et finalement tu étais arrivé en haut.

Vous vous étiez donc retrouvé sur un toit. Tu trouvais cela un peu étrange mais tu n'avais pas tardé à avoir des explications. Et lorsque la brune te disait pourquoi vous étiez maintenant là, tu avais récupéré ton sucre sur bâton dans tes mains, faisant au passage disparaître ta queue de singe. Puis tu t'étais assis à côté d'elle. Non finalement tu étais partie au bord pour t'asseoir les jambes dans le vide. Tu n'as jamais eu la notion du danger Odin, tu ne savais pas que cette action pouvait être dangereuse. Alors calmement tu t'étais un peu tourné pour parler à Eryn, tes jambes balançant dans le vide. Finalement tu trouvais cet endroit rigolo.

- Vraiment? Je ne savais pas qu'il y avait des gens qui faisaient ça.

Et oui. Cela t'avait rendu curieux. Tu étais impatient de voir ça. Mais en attendant que cela arrive, tu t'étais un peu penchais pour voir la foule. Mine de rien vous étiez en hauteur là, alors tu avais vu sur presque tous les stands. Les gens paraissaient si petits de là où tu étais. C'était amusant. Cependant tu ne faisais pas attention à si tu étais stable ou non assis de cette manière, alors il fallait prier pour que tu ne tombes pas...

HRP : Tout est parfait ne t'inquiète pas!
Keur Keur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 593
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1 Jeu 15 Sep - 14:35
Odin avait aussi prit le goût fraise. Il prenait toujours le goût fraise, comme Eryn. Ce fruit était juste, pour elle, venue du ciel; et elle le vénérait comme un signe divin. Même si elle préférait le melon, il fallait bien avouer que la fraise était plus "élégante". Odin lui adorait les sucreries, en mangeaient tout le temps et ne prenait pas un gramme. Alors Eryn se prenait la peau du ventre en faisant la moue. Elle n'était pas grosse et ne grossit pratiquement jamais, mais c'est une jeune fille qui doute toujours de ses atouts, et se plains de malheurs inexistants. Elle se trouvait petite, avec un peu trop de graisse et sans aucun atout physique. En réalité, sa petite taille la rendait mignonne, elle était fine comme une aiguille et on la complimentait souvent son sourire. Inconsciemment, elle en jouait, et les connaissait. Mais elle ne se trouvait pas attirante, et là était le plus gros tracas des jeunes filles.

Donc, Odin mangeait sa barbe à papa à la fraise et Eryn lui en avait piqué un bout, par pur espièglerie. Elle avait exactement la même (sans prendre en compte que la sienne était plus petite) mais elle trouvait ça amusant de piquer de la nourriture. C'était comme dans les films, où le garçon lui court après en râlant puis il rigole ensemble. Bon ça ne marchait absolument pas avec Odin mais bon, elle rigola quand même. Elle avait le rire trop facile se disait-elle, mais elle riait de son rire. C'était un peu paradoxale. Et Odin qui la suivait, sans rien dire. C'était la seule à pouvoir le faire bouger, c'était son super pouvoir secret. Odin il était souvent dans son coin, Eryn voulait l'en sortir. Au début ça n'avait pas été facile, il l'a renvoyé d'où elle venait, pas toujours gentiment. Et des fois ça avait un peu blessé la canadienne, mais elle revenait de plus belle, encore plus convaincue. Et au fil du temps, au cours des excuses et des rigolades, des envies et des câlins, Eryn avait réussi à approcher Odin. Elle était la seule à pouvoir le traîner dans des lieux avec beaucoup de monde. Elle le poussait en avant quand il fallait prendre la parole et lui faisait des clins d'œil amicaux, qu'il ne comprenait pas toujours. C'était long, c'était dur, mais Eryn avait réussi, tout doucement. Même s'il restait encore du travail, c'était déjà bien!

Odin l'avait donc suivit dans la rue, l'avait perdue de vue, l'avait retrouvé puis était monté sur le toit, où l'attendait Eryn, les jambes croisés, les yeux joueurs. Elle tenait vraiment à voir ce spectacle avec le Norvégien. Un spectacle improvisé par toute une ville, sans même qu'ils ne le veuillent. Et Eryn était là, prêt à s'en régaler. Odin pourra avoir sa part aussi. La québécoise croqua dans sa friandise avec joie. Ce n'était pas la meilleure technique, car un peu de barbe à papa était resté collé dans ses cheveux et un tout petit peu sur ses joues. On aurait dit un enfant tartiné de chocolat après avoir mangé un gâteau... Odin était arrivé, une queue de singe tenant sa barbe à papa. Eryn elle l'avait simplement mis dans sa bouche, mais c'est vrai que celle d'Odin était plus massive. Elle trouva amusant de le voir avec un telle appendice, et elle rigola. Elle n'avait pas pu s'empêcher de lâcher un "Bonjour petit singe" quand il était arrivé, mais si faible que peut-être Odin ne l'avait pas entendu.

D'ailleurs, le petit singe était curieux. Au premier coup d'œil on aurait pu le croire stoïque mais Eryn connaissait les expressions de son visage si peu expressif. Elle connaissait les moindres muscles qu'il utilisait pour sourire, pour bouder, pour froncer ses sourcils. Et tout cela se faisait à l'atome prêt. A vrai dire, elle avait passé tellement de temps à essayer de le comprendre qu'elle avait assimilé ses mimiques, mais pas toujours ses pensées. Mais qu'importe, elle s'amusait de ce petit jeu qu'elle avait inventé. Odin venait de se pencher vers la foule. Elle était toujours aussi bruyante, et nombreuse. Il était assis sur le bord du toit et devait remarquer à quel point les maisons étaient hautes pas ici. D'ailleurs Eryn ne comprit pas pourquoi il s'était assis aussi loin, et pas plus près d'elle. Bon ça devait être joli à voir de là où il était... Puis elle eut un frisson. Il se penchait un peu trop. Beaucoup trop. Odin était tellement maladroit et inconscient que plusieurs fois Eryn avait du le soigner. Elle se redressa aussi vite qu'elle put et marcha vers lui aussi vite que ses talons et le toit lui permettait. Ce serait un peu ridicule, vu son but. Elle arriva dans son dos, lui attrapa les épaules et les lui plaqua au "sol" (si on pouvait considérer le toit comme un sol). Elle avait fait ça d'un geste simple et rapide, limite instinctif. Il avait dû avoir peur, surtout que le visage d'Eryn était juste au dessus de lui, et ses cheveux tombaient sur son visage. Elle avait laissé sa barbe à papa un peu plus loin. Elle s'agenouilla alors, le visage toujours au dessus d'Odin.

-Tu m'as fait peur! Je t'ai déjà dit que c'était dangereux de se pencher au dessus du vide comme ça!

Elle soupira, les yeux un peu effrayés par les pensées qu'elle avait eut. Au moment où elle redressa la tête, une sorte de petite explosion se fit entendre. Dans le ciel, une étoile de couleur partait dans tout les sens. Elle était verte. Cette étoile n'était pas haute, les gens n'avaient pas vraiment les moyens d'en acheter de qualité. Eryn leva la tête, mais trop tard pour voir le spectacle improvisé.

-Ca commence!

Elle s'allongea alors, posant sa tête juste à côté d'Odin. Elle avait des étoiles dans les yeux, impatiente de voir tout ça, et elle espérait que ça allait être la même chose pour Odin. Elle espérait lui faire un beau cadeau en lui montrant ça. Rapidement, une explosion du même acabit que la première arriva. Ce coup-ci elle était bleue. Elle retint un "Oh la belle bleue!" que son père aimait dire dans ses moments là, sans que la petite ne sache pour quoi. Puis un point vert, suivit d'un rouge s'éleva dans le ciel, puis une sorte de fontaine de lumière s'alluma, un peu plus vers la droite. Elle se souvenait que la première fois, elle n'arrêtait pas de tourner la tête dans tout les sens, ne savant où la donner, sa tête. Ce n'était que le début d'un long spectacle qui émerveillait déjà la canadienne. Au fond, elle l'avait peut être montré ça à Odin pour pouvoir le voir elle-même.
Mais non, elle l'avait bien fait pour Odin.
Car Odin, il le méritait bien.

HRP: J'aime faire des HRPs même si j'ai rien à dire
J'espère que ça te va, je savais pas trop comment décrire les feux d'artifices huhu
Keur Keur
Voir le profil de l'utilisateur
[EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: Centrale :: Bourgade des couleurs-

Sauter vers: