AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

E D E N A ☀
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: E D E N A ☀ Lun 15 Aoû - 1:26
Edena Hamilton

une beauté naturelle qui vous sourit...

Âge ■ Vingt-ans.
Date de naissance ■ Vingt-cinq juillet.
Lieu de naissance ■ Honolulu (Hawaï).
Nationalité ■ Américaine.
Groupe sanguin ■ B.



Carte d'étudiant

Division ■ Sumire.
Année d'études ■ Cinquième année.
Parcours ■ Métiers de l'Art.
Club ■ Danse, Basketball (Sport) et Chant (Musique).
Job ■ Aucun.
3 capacités bonus ■ Eau - Persuasion - Traverser les murs.
3 capacités malus ■ Électricité - Peur - Manipulation des souvenirs.


Caractère

Toute petite, j'observais le monde avec ce regard curieux mais à la fois effrayé. Je n'osais pas parler ou m'approcher des inconnus. Créer des liens avec les enfants de mon âge était trop compliqué aussi. Et puis j'étais trop attachée à ma famille. Rien que de m'éloigner d'eux, me plongeait dans une profonde tristesse. Maintenant que j'y pense, cela me fait bien rire. Toute cette peur et ce manque de confiance. J'étais vraiment une gamine, c'est sûr ! Et qu'est-ce qui m'a permis de me réveiller ? D'être la jeune femme que je suis actuellement ? Oh, je pense que c’est grâce à la première fête auquel j’ai assisté avec mes parents, mes frères et ma sœur, les voisins et les amis de longue date de la famille que je ne connaissais pas tellement, mais leur gentillesse m’avait tellement remplit de confiance que c’est à partir de ce moment que j’ai fini par éveiller en moi cette Edena plus souriante et pétillante. Une bonne ambiance et de la musique... c’était parti, j’étais guidée par le rythme et les pas de danse s’enchainaient tous seuls. C’est aussi à cet instant précis que cette nouvelle passion a donné du sens à ma vie. Tout le monde était impressionné par cette facette de ma personnalité. Et j’ai à jamais enterré la petite enfant timide que j'étais et qui n’arrivait pas à s’exprimer. En grandissant, je suis restée cette « petite demoiselle pleine de vie et d’énergie » comme dirait maman en rigolant à chaque fois qu’elle me voyait courir. Mais rien ne peut m’empêcher de devenir colérique par manque de compréhension ou tout simplement lorsque je suis contre les opinions d’une personne. Les rabat-joies, ce sont les pires pour moi. Ils cassent l’ambiance, surtout lorsque je suis plutôt de bonne humeur. Enfin, je suis pratiquement toujours dans un état d’esprit très positif. Même en cas de soucis, l’optimisme reste le seul moyen pour moi de rester calme et de m’évader. J’aime m’amuser, rire aux éclats, montrer que je suis toujours cette battante qui ne cède pas à la haine. Papa le dit souvent « Edena ne tient pas en place, elle doit sans arrêt bouger et prouver qu’elle est présente avec un grand sourire ! ». C’est vrai, mais je sais que la vie ne peut pas être rose tout le temps et dans les situations les plus fâcheuses, je deviens plus sérieuse, je sais comment analyser les problèmes de façon parfois impartiale, même si au fond cela ne me plait pas tellement. Mon honnêteté, ou plutôt, ma franchise peut parfois me jouer des tours, surtout envers ma famille, je dis ce que je pense, sans vraiment réfléchir, après tout, je mens tellement mal, c'est presque handicapant à force, alors autant dire la vérité et exprimer mes sentiments ! Je suis une grande passionnée, qui rêve sans arrêt et qui regarde l’avenir. On me dit souvent que je séduis tout naturellement, sans y faire attention. Puis, même si j'ai beaucoup confiance en moi, je peux vite être embarrassée par des compliments ou des situations gênantes. Mais je garde le sourire, bien entendu. Parfois, il m’arrive de vouloir rester zen, je n’aime pas me prendre la tête, et je sais pertinemment que mon énergie épuise mon entourage et moi-même la première. Je connais bien mes limites. J’ai besoin aussi d’un petit peu de tranquillité, tout en restant joyeuse, évidemment !


Famille

2002. Une petite tête se penche sur le côté et sort derrière la porte. Cette gamine au regard incertain et intrigué, c'est moi. Edena. Je les regarde eux, mes idoles, mes frères, tellement forts, tellement souriants et joyeux. Ils tentent de se servir de leurs pouvoirs et ils en sont fiers. Le plus grand fait une démonstration et l'autre tente de faire mieux. Une compétition traditionnelle entre Magis de la famille. Car oui, dans cette famille, tout le monde possède des dons fabuleux. Papa lui maîtrise parfaitement bien l'élément eau. Et maman préfère la lumière. Je les admire tous. Car je ne suis pas aussi douée. Et mon manque de confiance m'empêche tout. D'être bien dans ma peau et heureuse. Même ma petite sœur Temoe essaye de faire comme eux, mais elle a juste quatre ans. Elle échoue, mais elle continue. Et je l'envie...

2003. Le ciel nocturne est beau. Il y a tout plein d'étoiles. Je les contemple avec cette envie de changer. Je suis trop fragile, tout le contraire de ma famille. Mais comment faire pour réaliser ce souhait ? Ce soir, mes parents ont organisé une fête avec plein de personnes que je ne connais pas. Mais à la place d'être à leur côté, je me suis assise sur ce banc, à l'écart. J'attends... Mais qu'est-ce que j'attends ?

- Dena !

C'est mon grand frère Nateo. Je baisse la tête en sentant qu'il se met près de moi. Ses yeux me fixent. Il pince alors ma joue et continue jusqu'à ce que je réagisse.

- Ça me fait mal... !
- Aaah bah ça y est, tu es vivante ! Qu'est-ce que tu fais toute seule ici ?
- Je fais... rien.
- Oh, quel beau programme. Est-ce intéressant de ne rien faire ?
- Oui.

Lorsque j'ai répondu, il m'a regardé d'un air étonné. Il a commencé à rire de plus en plus fort. Mon visage se décompose et mon regard se perd de nouveau dans le ciel. J'ai honte de moi. Et j'ai encore plus honte lorsqu'un de mes frères rigole autant...

- Pourquoi tu ne danserais pas avec tout le monde.
- Je ne sais pas danser.

Un sourire malicieux se dessine sur le visage de mon grand frère. Il penche son visage près du mien pour approcher ses lèvres de mon oreille. Il murmure ensuite :

- Menteuse... je t'ai vu dansé dans ta chambre en cachette.
- Aaah ! N-non... je... je n'aime pas danser !
- Tu mens mal Dena... très mal.

Mes joues se réchauffent et rougissent sans que j'arrive à contrôler à mon embarras. Je fais la grimace en le traitant d'idiot, de frère stupide et d'espion malveillant. Je dis tout cela sans le penser. Car j'adore Nateo. Et lui, il a l'air de bien le prendre.

- Dena, danse avec nous ce soir ! S'il te plaît... Et après, tu pourras continuer de regarder les étoiles. Et tout le restant de la fête si tu as envie.
- Bon... mais... mais pas longtemps.

Nous nous sommes levés du banc, il m'a pris la main pour me guider vers la foule. La musique est agréable. Et j'ai dansé autour de tout le monde. J'oublie le temps. Et surtout, les étoiles.

2006. Endormie, sur le lit, le visage serein, les mains ouvertes contre les draps fins. Je ne me soucie guère de ce qui pouvait bien se passer en dehors de ma bulle. Je suis tranquillement dans mon univers et je n'entends même pas la porte de ma chambre s'ouvrir violemment. Kahoku mon plus grand frère s'est précipité vers moi, la respiration saccadée. Ses mains posées sur mes épaules m'ont secoué. Un cri retentit alors dans la pièce. C'est moi. Les yeux écarquillés, je le fixe puis mon regard devient mauvais.

- Qu'est-ce qui te prend espèce de crétin !
- Dans les infos à la télé, ils parlent des Yajuus ! J'veux te mettre au courant comme tu t'inquiète tout le temps.

Vexée par ce qu'il me dit, je baisse la tête et je me redresse petit à petit sur le matelas. Je le regarde alors d'un air un peu triste. Lorsqu'on nous a tous révélé que le premier Yajuu était un Magi contaminé par un virus, mon cœur a souffert. Et celui de toute ma famille aussi. Nous avons peur mais nous la cachons du mieux qu'on peut à travers de la bonne humeur et de l'espoir. Mais récemment, les violences des Mons contre les Magis nous ont beaucoup affectés. Papa et maman nous ont demandé d'être très discret et de ne jamais en parler à l'école ou hors de la maison. Tout ce qui arrive me fâche, mais je ne dis rien. Je me tais.
Je lève les yeux et les doigts de Kahoku se perdent dans ma longue chevelure brune.

- Ils disent que ceux qui sont âgés de dix-sept ans à vingt-cinq peuvent muter...
- Hein !? Mais tu vas avoir bientôt dix-sept ans !
- Et tu trouves que j'ai une tête de Yajuu ?!

Mon frère rit bêtement puis pour cacher son angoisse, il m'offre un grand sourire. Mes joues se gonflent d'agacement. Mes yeux fixent un point vide pour ne pas le regarder. Dans un murmure je réponds :

- Je déteste quand tu fais semblant d'aller bien...

Dans la famille Hamilton, les garçons sont de grands émotifs qui perdent leur moyen facilement. Kahoku est le seul qui arrive à tout dissimuler avec son visage d'ange et son joli sourire. Il s'assied à côté de moi et d'un air sérieux, il reprend la parole.

- Tu sais qu'une académie au Japon à ouvert pour accueillir des Magis justement, à partir de mon âge ?

A ces mots, je me lève sur le lit dans un bond. Je tend mon index vers lui, comme pour lui donner un ordre et prouver que je suis la plus forte. Il rit et cela m'ennuie encore plus.

- ET TU N'IRAS PAS LÀ BAS !
- Bien sûr que non petite tête, je blague. Être enfermé sur une île pendant presque une dizaine d'année... C'n'est pas vraiment tentant.
- Tu me le promets ?

Son hochement positif de la tête me remplit alors de joie. Mes bras l'entourent avec tendresse comme pour lui faire comprendre que je ne veux pas qu'il s'en aille. J'aime mes grands frères et Kahoku, même en étant le plus âgé, il est certainement le plus bête et le plus sensible. C'est ce qu'on adore chez lui et je l'aime. Un point c'est tout.

Mais. Il y a toujours un mais. Moi qui pensait être rassurée par ses paroles. Moi qui voulait être optimiste jusqu'au bout. J'ai du oublié que parfois, on ne peut pas tenir une promesse. Il est parti là-bas, à Shinrin Yoku, de force. Pendant une nuit. Je n'ai même pas pu lui dire au revoir.
Nateo explose et refuse d'avoir dans quelques années le même sort que Kahoku. Temoe a très peur et même si c'est la plus jeune, elle a demandé, sous les yeux attristées du reste de la famille.

- Pourquoi notre famille est toute cassée ?

Tu as raison. Elle s'est brisée.

2008. Nateo va partir aussi. Maman et papa vont l'accompagner. Cela ne sert à rien de lutter contre cette obligation. Nous le saluons devant l'entrée de la maison et même si nos visage scintillent de joie et sourient chaleureusement, il y avait toujours cette mélancolie ineffaçable. Il s'est retourné ensuite puis il est monté dans la voiture.
Avec ma petite sœur, nous voyons l'avenir d'une autre façon. Nous étions habitué à ne plus revoir Kahoku depuis un an. C'était dur. Très dur. Pourtant nous connaissons enfin notre sort. Nous irons aussi sur Shinrin Yoku. Nous n'avons pas le choix. Mais nous au moins, nous pouvons nous serrez les coudes.

2010. Je cours. Le plus vite possible en faisant rebondir la balle contre le sol à l'aide de mes doigts. Mon regard analyse le terrain. Je m'approche de plus en plus de mon objectif. Ma sœur est devant, je lui fais la passe et elle marque le panier avec facilité. Avec joie, toute l'équipe du club s'approche de ma sœur pour la féliciter et se retourne vers moi.

- C'était superbe les filles. On a gagné le match grâce à vous !
- Merci mais c'est surtout Temoe qu'on doit remercier !

Je suis fière de ma frangine, je suis bien contente de pouvoir partager des moments comme celui-ci. Mais la joie ne durera pas longtemps... car nos adversaires dévisagent ma sœur et moi-même du regard. Le groupe de fille s'approche et le capitaine de l'équipe, furieuse, nous montre du doigt.

- C'est de la triche ! Ce sont des Magis et elles ont utilisés leurs pouvoirs !

Ma mâchoire se serre et je lui fais face avec une pointe de colère dans mes yeux. Je ne supporte pas ce genre de remarque, et ce n'est pas la première fois que cela nous arrive. Nous essayons de vivre sans soucis avec les Mons, mais depuis quelques années, tout est plus compliqué...

- Tu ne connais rien en la magie, nous sommes mieux placé que vous pour dire si oui ou non nous nous sommes servis de nos dons. Et devine quoi ? On a rien fait. On reste fair-play, contrairement à toi qui nous accuse si facilement...
- C'est ce qu'ils disent tous...

Son ton narquois m'a rendu folle. Temoe a du me calmer. Et le reste de l'équipe aussi. Mais... je sens maintenant un très gros malaise. Le lendemain, le club féminin de Basketball de notre école nous a viré de l'équipe. Sans dire un mot, à l'aide d'une simple lettre dans nos cassiers.
Et maintenant, je n'ai plus qu'à danser en solitaire pour m'évader.

2012. Shinrin Yoku. J'y suis enfin. Et j'ai revu mes frères. Avec beaucoup de centimètres en plus. Ce sont de jeunes adultes et très beau en plus. Quel bonheur de les voir. Kahoku est diplômé mais travaille en tant que barman. Il doit attendre deux ans pour retourner à la maison. Mais... il ne sait plus quoi faire de sa nouvelle vie. Nateo est en sixième année, il est toujours ce gars plein d'énergie qui s'énerve trop facilement. Je suis contente mais à la fois, quelque chose m'empêche de sourire jusqu'aux oreilles. La peur. Oui, j'ai peur.

Allons Dena ! Tu dois garder ton sang-froid, tu dois bouger, te faire des amis, être heureuse et peu importe si tu te retrouves enfermée ici pendant des années ! Le temps passe si vite... Alors avance !

- Hey, salut !

Dis-je avec le ton enjoué, les joues rosées et le sourire enfantin.

- Je suis Edena, mais toi, tu peux m'appeler Dena, c'est mon petit surnom. C'est réservé à ma famille, mais maintenant... Toi, tu fais partis de ma famille ! Enfin... je suppose maintenant ?

Je regarde ce nouveau paysage. Une brise souffle sur mon visage et mes cheveux se balancent doucement. Mes yeux se lèvent sur le ciel et les nuages. Un sourire à la fois idiot et optimiste se forme sur mes lèvres. Je montre bien mes dents. Mais... en fait juste avant là ? J'ai parlé à... une île tout entière. C'est un peu bizarre, non...?


Questionnaire

Vos loisirs — Danse - Chant - Karaoké - Sport - Mode - Cuisine.
Votre matière préférée — Métiers de l'Art.
Votre couleur préférée — Magenta. 
Votre rêve — Devenir une artiste célèbre et vivre de ma passion.
Quel est votre avis sur le problème des Yajuus ? Votre personnage a-t-il peur de se transformer? Quelle est sa relation avec la magie, est-il pro-magie, anti-magie ou neutre ? — Savoir qu'un simple virus peut transformer n'importe quel Magi en Yajuu fait froid dans le dos... Et puis, je mentirai en disant que je ne suis pas effrayée à l'idée de me transformer. Mais je reste optimiste comme toujours ! Concernant la magie, je sais que tout le monde n'a pas cette chance... alors je me suis toujours dit qu'il faut en profiter et s'en servir de façon intelligente pour rendre le monde meilleur. Puis en y réfléchissant, c'est tout de même fantastique et fascinant !
Vous assistez à la transformation en Yajuu d'un de vos camarades. Comment gérez-vous la situation ? — Imaginer une situation comme celle-ci n'est pas évidente... je sais que cela m'affectera beaucoup émotionnellement parlant. Mais il ne faut pas penser de façon négative, une montée d'adrénaline et hop, je devrais être assez forte pour gérer une partie de la situation. Je commencerai par calmer les autres camarades témoins de cette scène, je demanderais de l'aide aux élèves plus expérimentés et surtout j'évacuerai les premières années en premier. Lorsque tout sera règle, je n'hésiterai pas à aller vers ceux qui ont été choqué par l’événement. Et si jamais je suis seule face à ce camarade transformé, j'essayerai du mieux que possible de garder mon sang-froid et je mettrai en pratique tout ce que j'ai appris.
Comment êtes-vous à la veille de vos examens ? — Plutôt relax lorsqu'il s'agit d'une matière que j'apprécie beaucoup, sérieuse quand je sais que c'est une matière importante, mais dès que c'est de l'histoire ou de la théorie, je stresse quand même un peu car ce sont des matières auxquels j'accroche le moins !
On vous propose d'aller faire la fête, mais vous avez un projet à rendre le lendemain... Que faites-vous ? — Je fais la fête très clairement ! Car je sais que j'ai travaillé à l'avance sur le projet en question. Il faut décompresser la veille pour se sentir plus en forme le lendemain.
Vous devez travailler avec des personnes que vous n'aimez pas. Comment réagissez-vous ? — Je garderais trop mon sérieux, tellement que je pourrais paraître blasée et froide... Mais dans le fond, j'essayerais de garder mon calme et faire des efforts, surtout lorsque cela concerne le travail.


Qui c'est qui se cache derrière l'écran ?

Pseudo : Evil Triangle.
Âge : Vingt-trois ans.
Votre vrai âge : Cinq ans.
Comment avez-vous connu le forum ? : Top-site puis je connaissais déjà Dandelion.
Des avis, des suggestions ? : Superbe forum, contexte qui accroche et puis ce design de diiiinnnngue ! Et je vous remercie pour la simplicité de l'univers aussi. Puis le format des avatars est original, j'apprécie cette idée, ça change et c'est plus rapide à rajouter.
Quel est votre smiley stitch préféré ? :



Dernière édition par Edena Hamilton le Dim 21 Aoû - 13:07, édité 13 fois
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: E D E N A ☀ Lun 15 Aoû - 1:32
Bienvenue Edena chérie jolie.
J'ai pas encore eu le temps de lire tout ça mais je sais pas je la sens bien cette fiche alors je te dis bonne chance pour la suite et moi je lirais soon don't worry.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 588
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: E D E N A ☀ Lun 15 Aoû - 10:54
Bienvenu!
Bonne chance pour ta fiche
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 204
Âge du personnage : 17 ans
Année d'étude : 1ere
Groupe sanguin : O (positif)

MessageSujet: Re: E D E N A ☀ Mar 16 Aoû - 1:44
Bienvenue. ^^
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: E D E N A ☀ Mer 17 Aoû - 15:38
merci à tous pour votre accueil. ♥
je viens de terminer ma fiche je me suis pas relu par contre par manque de temps. ;;
euh... si jamais y'a un soucis dîtes le moi.
voilà. bisous.
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: E D E N A ☀ Mer 17 Aoû - 21:23
Re-bienvenue Edena !
Ta fiche est adorable, tout comme ton personnage ! Déjà j'ai bien ressentie l'ambiance Hawaï dedans, ne serait-ce qu'avec le côté "la famille c'est sacré" et etc, j'aime beaucoup beaucoup. Pour ton style, je n'ai pas l'habitude de la première personne, mais là, j'ai trouvé ça très agréable, très fluide et ça me réchauffait le cœur sur certains moments pour me le briser comme la famille de Edena après ? Petit point très joyeux sur la dernière phrase de l'histoire qui m'a beaucoup fait rire ! En tout cas, on sent que tu as cerné le contexte et j'ai hâte de voir la petite se développer sur le forum.
Alors voilà, tu es validée et nouveau membre chez les ...


Sumire

Ta maison c'est la leur !

J'avoue que je ne suis pas sûre de savoir si c'est la meilleure place pour la petite Edena, mais je me dis qu'il lui faudrait un cinquième groupe, en fait ? et puis ça régularise les groupes/meurs Tu aurais pu être Ume ou Ajisai, maybe, mais comme le dit la phrase des sumire : c'est la joie de vivre qu'on retient chez Edena alors te voilà à ta place.
Je te laisse rajouter dans ta fiche, mais aussi passer sur les listes. Après tu peux gérer tes liens, tes RPs, mais aussi passer dans le flood et sur la CB !
Au plaisir de RP un jour avec toi !



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 276
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: E D E N A ☀ Mer 17 Aoû - 23:27
Bienvenue sur le forum Edena !
Jolie plume, j'ai eu le plaisir le temps de cette fiche de me glisser dans la peau d'Edena, j'ai trouvé ça à la fois joli et dynamique comme façon d'écrire ! J'ai hâte d'en voir plus J'espère te recroiser sur le forum hoho !



Voir le profil de l'utilisateur
E D E N A ☀
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives-

Sauter vers: