AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La peur du vide ■ feat Jonathan C.
avatar
Ume

Messages : 277
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: La peur du vide ■ feat Jonathan C. Lun 15 Aoû - 23:46
Le vide. Le vide intersidéral. Autour de toi, des feuilles blanches par milliers, une corbeille pleine de boulettes de papier, des tableaux avec des dessins incompréhensibles. C'est la lumière qui ne s'allume pas, l'inspiration qui ne vient pas, les idées qui font la grève, le cerveau vide, le corps fatigué : la fin du monde. Et il faut le dire, tout cela te fait peur. C'est la panique jusqu'au fond de tes entrailles, c'est le doute qui s'immisce par tous les pores, c'est la frustration qui t'envahit. La frustration de la page blanche.

C'était il y avait quelques jours, on t'avait réquisitionnée pour une demande pour le moins singulière : créer un gadget. N'importe quoi. Carte libre. Un gadget destiné aux forces spéciales. Bien sûr, tu aimes les défis, et surtout, tu aimerais faire de la création ton métier, alors tu n'as pas refusé. C'était une occasion en or de prouver tes valeurs. Mais depuis, rien.
Le vide. Le vide intersidéral.

Tu t'étais enfermée dans une salle du laboratoire, sans boire, ni manger. Tu étais envahie par un sentiment d'échec. Et tu ne savais pas quoi faire. Les pensées noires, tu te contentais de maudire ce professeur, qui n'avait pourtant rien fait de mal. Le professeur Coffler.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur des Forces spéciales

Messages : 19
Âge du personnage : 35 ans
Année d'étude : Professeur
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: La peur du vide ■ feat Jonathan C. Jeu 18 Aoû - 9:25
Chacun son job comme dirait l'autre. Le mien s'est d'enseigner ; pas forcément avec des méthodes conventionnelles mais la question n'est pas là. Et si concevoir des plans de bataille a toujours été pour moi quelque chose de facile, je ne peux pas vraiment en dire de même pour la conception d'objets magiques : je laisse ça à d'autres.

Il m'arrive assez souvent pourtant d'avoir besoin de gadgets et autres objets plus ou moins magiques et plus ou moins dangereux pour leurs propriétaires. Le plus souvent ne fais alors appel aux élèves des sections d'innovation magique. Je pourrais demander à leur professeur aussi sans doute, mais le résultat serait sans doute moins inventif.

D'ailleurs ce que ces chers étudiants ne savent pas, c'est que leur travail est noté : on est dans une école après tout. Sadique? Peut-être mais pour une fois ils créent quelque chose pour être utilisé sur le terrain et pas simplement pour faire un essai en cours... Mais bref passons...

Ce jour-là je me rendais donc chez l'une des élèves de la section innovation : Sana Hasegawa.
Je ne sais plus vraiment pourquoi son dossier avait retenu mon attention. Toujours était il que la jeune femme avait passé plus d'une semaine sans me donner de nouvelles et j'espérais utiliser son gadget au prochain cours ; aussi je décidais de lui rendre une petite visite.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 277
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: La peur du vide ■ feat Jonathan C. Mer 24 Aoû - 12:48
Il n’y avait plus qu’un seul mot pour résumer cette situation : le désespoir. Le désespoir total. Tu t’allonges par terre, te recroquevilles sur le côté. Tu n’es pas habituée à ce genre de panne, à ce genre d’échec. Tu es habituée à avoir des bonnes notes, à être en tête de classe, à être admirée par les autres, à ce que tout aille comme sur des roulettes. La vie facile. Alors forcément, à la moindre difficulté, tu te braques, tu paniques et tu as l’impression d’être une incapable. Tu te remets en question, tu ne sais plus si cette voie est la bonne, tu ne sais plus pourquoi tu travailles, tu ne sais plus tes propres convictions.

Comme si cela n’était pas suffisant, tu reçois un invité surprise. Le professeur Coffler lui-même. La panique x 2000.
Tu te redresses, et remets en place tes cheveux rapidement, tu dépoussières tes vêtements de gestes brusques, puis tu te relèves. « Euh.. bonjour. » Tu es à la fois envahie par un sentiment de panique, mais tu ressens aussi énormément d’antipathie envers ce monsieur. C’est un peu sa faute tout ce qui t’arrives là. Et il ose se présenter comme ça à l’improviste ? Tu le maudis intérieurement, toi qui pourtant est d’habitude une élève modèle irréprochable. « Vous venez pour ? »
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur des Forces spéciales

Messages : 19
Âge du personnage : 35 ans
Année d'étude : Professeur
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: La peur du vide ■ feat Jonathan C. Lun 29 Aoû - 11:37
A voir la tête de la petite, elle n'avait aucune idée. Pour une fois, je n'eus même pas besoin d'utiliser mes dons pour le savoir. La pièce à l'évidence résonnait tout entière de son incapacité à achever le travail : la poubelle était pleine de papiers froissés sans doute de dépit. Je ne poursuivis pas mon inspection des lieux, mais à vrai-dire je devais avoir du mal à cacher mon amusement.

Bonjour mademoiselle, le gadget que je vous ais demandé est-il prêt?

Je ne voulais pas sembler dur mais il me fallait quelque chose à donner à mes étudiants pour le prochain cours. Je m'asseyais tranquillement sur une chaise haute du laboratoire ; sans doute avachi. Pour moi, ce qu'on pouvait bien faire dans un endroit comme celui-ci était un véritable mystère et je remerciais silencieusement la nature de m'avoir fait venir sur Terre avant que tous ses cours théoriques barbants ne soient mis au programme obligatoire.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 277
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: La peur du vide ■ feat Jonathan C. Lun 31 Oct - 0:37
Un tourbillon d'émotions t'envahit tandis que l'individu s'installe dans la salle, et tu fais tout ton possible pour rester de marbre. Derrière un sourire forcé, milles pensées te traversent l'esprit : tu imagines déjà comment tu pourrais poliment te débarrasser du nouveau venu... Comment faire comprendre au professeur que son gadget n'arrivera pas plus vite s'il se met maintenant à interrompre ton travail ?
En même temps, tu te questionnes... Et si tu apprenais à recevoir un peu d'aide des autres ? On ne peut pas tout faire seule dans la vie, Sana. Et pour toi qui a pour mot d'ordre d'être toujours forte et indépendante, tu as bien du mal à l'admettre. Mais les professeurs sont là pour vous aider, non pas pour vous enfoncer, n'est-ce pas ?
Mais tout de même...
Tout de même.
Tu es bien trop têtue et bien trop fière pour cela.

« J'ai eu... quelques soucis qui ont causé le retardement de votre commande. Mais bien sûr, tout avance et sera livré dans les temps. » Mensonge. Mais tu as une réputation à sauver. « Vous ne doutez pas de mes compétences, professeur ? » Le ton de ta voix se fait un petit peu insolente – ce n'était pas volontaire, c'est juste que tu n'aimes pas être remise en question, et tu te sens en danger. Tu as comme besoin de te protéger, comme si tu allais être agressée et critiquée d'une minute à l'autre. Et les ennuis ne font sans doute que commencer.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur des Forces spéciales

Messages : 19
Âge du personnage : 35 ans
Année d'étude : Professeur
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: La peur du vide ■ feat Jonathan C. Dim 20 Nov - 22:47
La petite avait du cran, mais il fallait plus que ça pour me berner. Je n'étais jamais très aimé de mes élèves, et à vrai-dire de personne dans l'établissement. Il faut dire que pendant que la jeune fille parlait, j'étais tranquillement rentré dans sa tête et si j'avais été moins entraîné cela m'aurait donné la nausée. Je n'avais qu'un seul mot pour décrire ce qui s'y trouvait : le bordel le plus complet. Je n'osais imaginer dans quel état était sa chambre.

Je souriais sans doute d'un air encore plus mutin qu'avant, sans doute provocateur. Le sans doute est d'ailleurs de trop pour la situation. Je pris tout mon temps, laissant flotter sa question sans réponse. On aurait pu entendre les mouches voler... ou les cris qu'elle poussait dans sa tête contre moi. Je fis claquer mon briquet et allumais une cigarette. Je tirais une première fois dessus, faisant rougeoyer le bout incandescent. J'adorais la sensation du tabac, même si je savais que c'était mauvais pour la santé, j'avais largement le temps de profiter de ces petits instants.

"Tout ce que vous venez de dire est faux." J'appuyais doucement le dernier mot en expirant la fumée de ma clope. Je voulais qu'elle sache que c'était moi qui fixait les règles et qu'elle n'avait le contrôle sur rien.

"Pour ce qui est de vos compétences je n'en doute pas, par contre, je doute sérieusement de votre inventivité actuelle" J'avais un air encore plus narquois que jusqu'alors. Et pourtant je n'étais pas venu là uniquement pour l'embêter, sinon à quoi aurais-je donc servi en tant que professeur, mais j'avais même une idée pour l'aider...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 277
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: La peur du vide ■ feat Jonathan C. Mar 31 Jan - 15:52
« Tout ce que vous venez de dire est faux. » Comment ? Les paroles du professeur te mettent hors de toi, sans que tu ne le montres. Tu restes calme et composée, mais tu es bouillante de l'intérieur. Faux ? F-a-u-x, faux ? Comment peut-il faire un jugement aussi hâtif ? Il est vrai que ton excuse n'avait pas que du vrai mais... Il est également vrai que quoi qu'il arrive, tu comptais rendre ton travail à temps, même s'il fallait pour cela que tu ne dormes pas et ne manges pas pendant des jours.
Enfin, c'était justement la situation actuelle en fin de compte.
Car tu as toujours été ainsi : tu préférais détériorer ta santé au profit de tes études - tu préférais sacrifier tout ce que tu avais, et même tes amis, si cela signifiait garantir une place au sommet. Et tes proches en ont payé le prix, et la douloureuse image d'Ewan te traverse l'esprit.

Mais là n'est pas la question actuellement, et tu comptais surtout montrer au professeur que tu n'étais pas de celles qui se laissent faire. « Et moi, je doute que vous soyez un bon pédagogue. » Les mots étaient sortis tout seuls, tu n'avais pas pour habitude de jouer aux élèves rebelles, mais la vérité était là : tu te sentais outrée, offusquée. Blessée. Tu avais besoin d'aide, et non pas de critique. « Maintenant à moins que vous n'ayez de nouvelles consignes supplémentaires à apporter, ou des détails quant à votre commande, avec tout le respect que je vous dois, je voue prie de bien vouloir me laisser finir mon travail. » Sana, plus téméraire que jamais. Tu le regardais droit dans les yeux, sans osciller. Sans te rendre compte que tu tombais justement dans son petit jeu.
Voir le profil de l'utilisateur
La peur du vide ■ feat Jonathan C.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: Centrale :: L'atelier-

Sauter vers: