AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

I need a break [PV: Milo]
avatar
Ajisai

Messages : 215
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: I need a break [PV: Milo] Mar 16 Aoû - 21:16
C’est venu tout doucement, comme un simple souffle de rien du tout. C’était là ce matin en te levant, tout comme c’était là hier aussi en te couchant. C’était juste là, sous ta peau, dans ton ventre ou bien ton cœur, t’a pas trop su où le mettre exactement, mais ça coulait en toi. Ce n’est pas douloureux, ce n’est pas joyeux pour autant, c’est dérangeant et t’a envie que ça parte, mais t’a pas le bon savons pour le faire partir. Pas la bonne crème pour que ça colle plus à ton âme ainsi, même aller à l’infirmerie ne servirais à rien, parce que ce n’est pas physique, pas vraiment, c’est dans ta tête, beaucoup trop. C’est un manque que tu n’avais plus ressentit depuis un moment pourtant aujourd’hui il est belle et bien là. Ce manque si gamin que ça te fait presque rire jaune tellement tu trouves cela ridicule.

Il avait plus ou moins idée de ce qui avait conduit ce manque. Il n’y avait pas assez de contact avec les autres et trop de surplus d’émotions ses dernier temps. Trop d’utilisation de son pouvoir d’empathie quand les gens se sentent mal autour de lui et pas assez quand elles sont joyeuses. La joie il veut la ressentir tout seul ou seulement certaine bien précise qu’il ne comprend pas, la peine s’il la ressent assez fort il pourra peut-être aider à la soigner ensuite. Ou s’en droguer, il n’a jamais trop fait la différence. L’important c’est qu’il l’utilise en quelque sorte pour le bien d’autrui, non ? Est-ce si désintéresser que cela ? Lui-même ne sait plus à force, pas aujourd’hui en tout cas.

Là assis comme une âme en peine sur le bord de la rivière Azure tu observes ton holikit sans vraiment le voir, les pieds dans l’eau, tes chaussures et chaussettes sur la rive alors que le bas de ton pantalon est légèrement retrousser. Tu hésites longuement à appeler ta mère ou n’importe qui d’autre pour combler avec des mots ce vide sous ta peau, mais te ravise et au final décide consulter des photos coloré de cocktail sur tumblr juste pour avoir de la couleur dans les yeux qui à ne pas l’avoir dans le cœur là tout de suite. Dans tes oreilles tu as mis à  tourner en boucle toute les chansons de Nickeloback, ton cerveau ne les écoute pas vraiment, c’est seulement ton fond sonore du moment et tu marmonne les paroles plus par habitude qu’autre chose, ta voix n’est pas plus belle que cela pour chanter. Tu t’en fiche, ce n’est pas comme si tu avais décidé d’entré dans le club de musique ou si tu avais un publique. Les écureuils s’ils passaient ne dirait rien.

Dans un changement de piste, entre deux chansons, dans ce court moment de silence à la fin d’une, juste avant qu’une autre ne commence à nous il ferme les yeux doucement et souffle doucement, comme pour se vider du poids sur ses épaule, mais rien ne part. Il a le mal de chez soi, l’envie de connaitre plus que de l’amitié douce, avoir des émotions douce, il veut être adulte, ne plus avoir l’impression constante de ne pas être à sa place.

« Je veux juste des bras pour atterrir et me reposer. »

C’est un murmure que tu laisses sortir de ta bouche en même temps que tu rouvre les yeux pour regarder à nouveau ton holikit et les images devants les yeux que tu fais défiler doucement et que le musique reprends. Le même cirque reprendra à la fin de la prochaine piste et tu ne sais pas pour combien de temps, tu te sens vide aujourd’hui, comme hier soir en te couchant. Quelque part tu voudrais demander à Rory quoi faire contre ça, mais tu as peur que ça déclenche un cataclysme comme la dernière fois ce genre de question. Comment on fait pour se sentir vivant soi-même quand on ne vit que par les autres ? Est-ce qu’un oiseau sauvage aura la réponse ? Tu n’en sais absolument rien, alors tu attends là qu’une réponse sorte de nulle part ou bien que la nuit commence à vouloir engloutir le ciel, au choix. La lune a toujours été douce pour toi de toute façon. Ta voix se remet à chantonner et ton esprit et repartit pour une nouvelle boucle. Demain ça ira peut-être mieux, c’est juste la période, les mauvais jours, des moments sans tout simplement.


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis






Dernière édition par Ambros L. Sean le Lun 5 Sep - 10:57, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I need a break [PV: Milo] Dim 4 Sep - 18:04


La tête baissée vers ses pieds nus, Milo vagabonde.
Ses chaussures serrées contre son bras et ses côtes, il longe la rivière azure de la forêt, remontant vers le nord pour rejoindre Ameeblue. Le garçon aime perdre son temps à flâner et ne rien faire. De toute façon il n'a rien trouvé d'autre pour tuer les heures que de patauger dans l'eau, se balader et marcher. Étrangement, et ironiquement, il a besoin d'être seul cet après-midi. Pas de club de théâtre prévu, pas de rendez-vous non plus, rien. Sans demander son reste il s'en est allé seul en forêt, et maintenant il part du sud pour rejoindre le nord pour tranquillement rentrer. Le sac de cours sur son dos, Milo est habillé simplement en noir et blanc, les lunettes posées sur son nez et pleines de petites gouttes d'eau. Milo dans toute sa splendeur et dans son silence, écoutant le bruit de l'eau de la rivière et des petits poissons qui s'y promènent. Le jeune homme aimerait bien y faire un saut mais jusqu'ici ses jambes ont refusées, préférant marcher plutôt que de plonger. Et au vu de la profondeur inexistante de la rivière, mieux vaut pas y sauter d'un bond. Ce qu'il préfère ce sont les eaux profondes.

Il s'arrête un instant. Du monde il en a croisé sur le chemin jusqu'à maintenant. C'est qu'il fait chaud dehors, le soleil brûle la peau et Milo commence même à transpirer du front. Les étudiants viennent là pour y tremper leurs pieds, notamment ceux de la division Ajisai dont les arbres immenses et dortoirs ne sont pas très loin, perdus dans la forêt. Le coin est agréable en plus pour y trainer. Et les arbres protègent de la chaleur, l'eau rafraichissant en même temps. C'est un coin bien sympa. Et tout en posant son sac par terre, Milo en sort une gourde d'eau fraiche remplie à moitié et y boit une puis deux gorgées avant de revisser le bouchon. Relevant la tête pour se remettre en chemin, il remarque dans un coin très discret, au bord de l'eau, un jeune homme seul avec les écouteurs dans les oreilles, pieds nus dans l'eau. L'observant de la façon la moins discrète possible, c'est à dire en restant là comme un poteau à lever un peu la tête dans sa direction pour le regarder presque droit dans les yeux, il remarque alors qu'il n'a pas l'air tout à fait dans son assiette. Blanc comme un linge et à regarder dans le vague. Milo est habitué à rester seul, et ce garçon n'a pas la tête de quelqu'un qui veut spécialement rester seul.
Forcément, Milo est ce qu'il est, mais c'est aussi une maman poule cachée.
L'inconnu continue de marmonner quelque chose, Milo voit ses lèvres bouger et il regarde longuement son Holokit. Silencieusement, sans chercher à le brusquer, Milo se rapproche. L'inconnu est à l'autre bout de la rive, il faudrait passer par l'eau et les rochers pour le retrouver. Et c'est ce que fait Milo, notre homme poisson. Retirant son pantalon noir et son t-shirt blanc, il les poses contre son bras avec ses chaussures avec ses chaussettes, puis se met en chemin vers le garçon solitaire. Tranquillement, comme si de rien était, marchant dans l'eau comme quelqu'un marcherait sur terre. De toute façon ce n'est ni une piscine ni un lac et encore moins l'océan ici. Milo arrive sans bien mal jusqu'à Ambros dont il reconnait finalement mieux l'aspect de plus près. Tout deux sont myopes comme des taupes et blonds même si Milo c'est pour de faux.

▬ Bonjour. Tu as le temps ? Tu veux bien garder mes affaires ?

Tout en faisant le signe d'enlever un écouteur, il présente ses vêtements qu'il pose sur une pierre juste à côté. Ainsi que l'holokit.
Sa voix est neutre, calme et lente. Comme toujours. Un instant il veut tenter une approche, mais une approche à sa façon toujours un peu maladroite :

Séané ? Tu es en cuisine ? Je t'ai déjà vu.

Et il se détourne, posant ses lunettes sur le reste de ses affaires. Ignorant une réponse.
L'eau est très fraiche mais ça ne semble pas le gêner. Pliant les genoux pour plonger ses épaules, il fait de rapide mouvement de nage avant de totalement s'enfoncer dans l'eau. Il en ressort tout aussi vite qu'il est rentré et va plaquer ses cheveux derrière la tête. Comme ça, il ne ressemble plus vraiment au Milo qu'on connait, cheveux dans les yeux avec les lunettes. Ses yeux bleus clairs contrastes avec son visage d'Asie. Tranquillement, il revient comme un poisson vers Ambros et le regarde longuement, toujours l'eau jusqu'aux épaules, avant de lancer tout bêtement :

▬ Tu ne viens pas te baigner ?


HS ; je me suis permise j’espère que ça te dérange pas ? J'ai fais simple pour démarre c:
avatar
Ajisai

Messages : 215
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: I need a break [PV: Milo] Lun 5 Sep - 10:57
Un silence dans la musique. C’est un nouveau changement de piste. Tout est calme, pourtant il a un léger bruit en plus pourtant qui perturbe ce micro moment de silence. Quelque chose qui n’était pas là au dernier changement. Ce n’est pas fort, mais le rends mal à l’aise quelque part. Ambros releva le nez de son holokit pour regarder en face de lui toujours sans bouger de sa position, juste à la recherche du changement autour de lui. Le clapotis de l’eau n’est plus le même, puis il a ce blond en sous-vêtement qui viens vers lui. Un du groupe sanguin B au vue de sa manière de marché sur l’eau ainsi. Quelqu’un de la même année de lui si ses souvenir était bon, mais il ne voyait pas qui du tout. Certainement pas une personne à qui il avait parlé vraiment. Légèrement sur ses gardes de cette vision inconnue face à lui écoute la musique reprendre dans ses oreilles et être couverte doucement par la voix du nouveau venu.

« Bonjour. J’ai tout mon temps, laisse tes affaires ici je m’en occupe. »

Tu retires doucement tes écouteurs vus qu’il semble vouloir communiquer avec toi. Pas vraiment d’humeur jovial l’espoir que ça soit bref et sans conséquence te prends à la gorge, mais en même temps une partie de toi aimerais qu’il ne te laisse pas là tout seul juste après quelque brasse dans la rivière. Sans te poser plus de question tu avais accepté de prendre soin de ses affaires. Ça ne t’engage à rien, juste à avoir un œil pour que les animaux du coin ne viennent pas les boulotter pendant que le mystérieux homme marchant sur l’eau se baigne. Est-ce qu’il a réellement un autre risque que cela ? Par contre tu grince les  dents à ce qui semble être la prononciation de ton nom de famille. Ce n’est pas agréable pour toi, beaucoup trop impersonnel, beaucoup trop comme si on appelait ta mère et non toi, tu sais que c’est culturel, mais ça te dérange tout de même.

« Ambros. Pas Sénaé ou je ne sais quoi. Juste Ambros. Et oui je suis en cuisine, je suis même trésorier. Si c’est pour une commande repasse demain s’il te plait, là je n’ai pas vraiment la tête à cela. »

Il ne sait même pas pourquoi il lui répond, alors qu’il aurait pu se cacher dans son silence simplement. Prendre les vêtements et servir de vestiaire humain, mais il a besoin de contact avec les autre aujourd’hui plus qu’un autre jour. Parce qu’aujourd’hui est un jour sans. Il observe son vis-à-vis s’enfoncer dans l’eau avec une facilité déconcertante avant de revenir vers lui. Cet homme lui faisait penser à un poisson exotique et c’était tout aussi attractif à regarder que ses cocktails juste avant, même un peu plus car là c’était vivant. Ils se regardent Ambros ne sais pas trop ce qu’il attend de lui alors il lui rend simplement son regard ses yeux brun dans ceux bleu. La nature qui suit son court, puis à nouveau sa voix à lui qui perce le silence.

La question te prends quelque peu de court et t’ouvre le bouge pour répondre, mais il n’y a que de l’air qui en sort. Est-ce que l’invitation étais vraiment pour ? Est-ce que ça voulait dire autre chose ? Est-ce que de tout façon tu t’en fiche pas un peu de tout cela et souhaite simplement accepter ? Certainement pour la dernière. Alors doucement tu retires ton T-Shirt et ton pantalon avant de retirer tes lunettes et de mettre tout cela à coté de tes chaussures. Tu prends le temps de prendre ses affaires à lui pour les regrouper avec les tiennes aussi pour que tout soit ensemble. Tu le regarde à nouveau ne sachant toujours pas ce qu’il souhaitait en rentrant doucement à ton tour dans l’eau fraiche.

« Comment t’appelles-tu ? Je me souviens pas de ton nom, ni de ton club, je sais que tu es dans mon année, pas dans ma division, ni mon cursus et c’est à peut-être tout. »

Il avance tout doucement et prudemment, laissant à ses pieds le temps de trouver leurs marques. Il s’approche doucement du blond et tends le bras pour le toucher à l’épaule tout doucement comme pour s’assurer que ce n’est pas qu’une illusion de son esprit lui joue. La tangibilité du corps le fait doucement sourire et se laisse bercer par le son qu’ils font par leur simple présence dans l’eau.

« Vas-tu jouer à la sirène ou l’ondine ? me charmer, m’inviter à nager avec toi, me voler un baiser, puis me noyer au fond de l’eau pour manger plus tard une fois complétement emprisonner dans le creux de ta main ? »

Tu cherches à détendre l’atmosphère qui semble lourde par ta simple présence et ainsi que de comprendre ce qu’il te veut exactement. Doucement ta main gauche toujours sur son épaule commence à faire de petit cercle sur sa peau pour te détendre toi et aussi étudié ses réactions. Il pourra peut-être te permettre ainsi de trompé ta mélancolie du jour avec sa présence. Au pire tu te sera simplement brûler les doigts tout bêtement.


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I need a break [PV: Milo] Lun 5 Sep - 13:00


Tien on ne m'avait pas dit qu'on pouvait passer commande, c'est bon à savoir.
Gros mangeur va. Milo y avait pensé au même moment où il était entré dans l'eau. C'est vrai que les personnes pour ainsi dire extérieur au Japon ont toujours du mal à comprendre cette habitude de parler à quelqu'un en le nommant par son nom de famille. C'était une habitude, une façon de rester très poli, c'est dans la culture nippone en soit. Mais parler à quelqu'un par son prénom ne le dérange pas plus que ça, et Milo n'a jamais était le genre à s'écarter des gens et à éviter le contact physique. Ça lui importe peu.
La question était assez clair, tu ne viens pas te baigner, mais Ambros avait du mal à y répondre, restant là, assit, la bouche à demi ouverte, essayant de placer un ou deux mots. Milo ne bougeait pas, pas spécialement attracté par l'inconnu au point d'attendre une réponse. Il était juste là, en face, à le regarder en silence.
Puis le garçon enlève ses vêtements et commence à s'approcher de l'eau. Il lui adresse même la parole. Son nom ? Milo aurait-il plus de mémoire ?

▬ Fumina Milo.

Ce dernier le regarde essayer de marcher dans l'eau. Milo semble tellement habitué et déconcentré quand il est là-dedans que face aux autres qui ont du mal c'est toujours intriguant à regarder. Le garçon doit même prendre appui sur lui alors que Milo a à peine les pieds ou les fesses qui touchent le bas de la rivière. Il flotte mais ça ne se remarque pas. Même ainsi il fait un bon pilier en réalité. Ambros se met alors à lui parler de créatures, que lui en serait une et qu'il souhaiterait l'emprisonner dans le creux de sa main. Drôle d'imagination.

▬ Je ne suis pas une sirène ni une ondine. Je ne vais pas te charmer ni te voler un baiser ni te noyer.

Jouant lui aussi avec l'eau, de ses deux bras, et restant la tête à la surface, il ne posa pas le regard vers Ambros. C'est quelque chose qu'il ne fait pas souvent, regarder quelqu'un dans les yeux et parfois ça peut porter à confusion. Mais Milo est myope, il ne voit pas le visage de la personne en face de lui à moins d'être très près.

▬ Je suis chez les Ume, en Environnement et Construction. Je suis un Magi comme toi.

Un long silence s'installa entre les deux. Durant lequel on pouvait entendre des bruits lointains, les arbres et le vent léger, le bruit de l'eau qui coule et les deux corps plongés à l'intérieur. Milo remarqua la difficulté d'Ambros pour entrer dans la rivière mais n'en fit rien. Il garde ce visage plat, insensible et si neutre. Les yeux partant quelque fois vers les arbres d'autre fois vers l'eau et parfois vers le garçon face à lui. Tout est flou mais il s'y habitue un peu, juste un peu. Puis d'un coup il semble bouger un sourcil ou deux, faire une mimique du visage, mais il retrouve bien vite son visage neutre avant de lancer :

▬ Oh. C'était une blague ? Je devais jouer le jeu c'est ça ?

Une personne normalement constituée aurait en effet répondu par un "owi je suis méchant viens avec moi c'était à ça que je pensais grr" ou alors un rabat-joie par "qu'est-ce que tu me chantes t'es couillu ?". Mais pas vraiment Milo.
Il se met alors à plonger sous l'eau, un bref instant, et arrive alors très rapidement vers Ambros, s'agrippant à lui en sortant de la rivière, faisant semblant de ... lâcher un bruit étrange et très inhumain. De sirène ? En tout cas c'est pas très sexy comme position sur ce garçon que tu connais à peine. Alors il se stoppe, le visage vide d'émotion et demande tout bêtement à Ambros en tournant sa tête vers lui :

▬ Je l'ai très mal fait ?

Avant de le lâcher et de replonger dans l'eau, ressortant juste après pour remettre de nouveau ses cheveux derrière la tête, cette fois-ci debout dans la rivière sans que le courant ne le gêne plus que ça.

▬ Je suis au théâtre mais le responsable du club dit que je ne suis pas le meilleur comédien de la troupe. Moment de pensée, il n'a pas l'air spécialement atteint. Je vais te montrer quelque chose que j'essaye de pratiquer en ce moment, approches toi.

Milo tend son bras mécaniquement pour l'aider au cas où à s'approcher du milieu de la rivière, puis il lui montre l'eau dans laquelle ils baignent. Oui, va falloir que tu plonges ta tête sous l'eau. Attendant une réponse, il plonge lui aussi son visage sous l'eau, sans prendre une grande respiration, et une fois que la personne en face de lui est sous l'eau elle se retrouve avec une bulle d'air au niveau du dessus du nez et du menton. Milo doit son concentrer un petit peu et toujours penser à cette personne qui doit respirer sous l'eau mais c'est quelque chose qu'il a apprit à expérimenter dernièrement : aider quelqu'un à rester un peu plus longtemps sous l'eau. Grâce à son don Eau tout bêtement. Séparer l'eau et l'air pour créer une bulle d'air. Mais bien sûr ça ne marche pas assez pour l'instant puisque l'air finit par manquer. Comme si on restait dans une pièce très petite avec pas assez d'air. Milo laissa Ambros remonter à la surface puis il fit de même attendant une réaction. Au moins il a pu remarquer que la rivière a une très belle couleur azure c'est déjà ça. Maintenant la question a savoir est comment tu te sens après avoir respiré normalement sous l'eau pendant ce petit laps de temps ?

avatar
Ajisai

Messages : 215
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: I need a break [PV: Milo] Mar 6 Sep - 7:52
Ta tentative de mettre de la légèreté est tombé à plat. Il a répondu franchement à ta question sur les ondines et sirènes comme si c’était vraiment ce que tu demandais. Est-ce que tu aurais dû rajouter un faux rire que tu n’avais pas dans la gorge pour le faire comprendre ? Peut-être. Certainement. Tu aurais peut-être dû être complétement faux pour bien faire, mais comme ce ne fut pas le cas-là tu te sens simplement ridicule et tu n’as plus de trace d’un éventuel sourire sur les lèvres, juste l’impression qu’il faut faire marche arrière toute et fuir cette endroit-là maintenant. Tu tentes un pas en arrière, mais ton corps hésite autant que ton esprit à la marche à suivre alors tu restes là à l’écouter te répondre doucement et tranquillement complétement hors de ton esprit qui s’embrouille comme souvent avec les relations humaine.

Il n’a pas l’air méchant, un peu ailleurs quelque part. Complétement neutre, comme si aucune émotion ne passait en lui. Cela est effrayant quelque part à regarder, comme si Ambros regardais le vide. Une envie d’utiliser sa magie le prends, pour sonder ses émotions du moment à son vis-à-vis pour savoir de comment il vie tout cela. Seulement il n’est pas non plus d’humeur et assez courageux aujourd’hui pour subir les émotions d’autrui en plus des siennes. Un rire amer lui échappe des lèvres quand Milo remarque enfin que c’était une plaisanterie. Il le regarde jouer grossière la comédie, certainement par une pitié touchante pense l’irlandais. Il simule un petit rire avant d’accrocher à ses mots.

« Le club de théâtre ? Tu fais partie du club de théâtre ? Vraiment ? Oh … Tu es déjà passé sur scène lors de représentation ? Parce que je n’ai pas le souvenir de t’avoir vue dessus... Sinon oui, ce n’était pas probant comme imitation, merci pour ta pitié. »

Tu es suspicieux face sa présence dans la troupe. Comment ne pas l’être ? Les représentations de théâtre tu y vas assez régulièrement pour avoir une place réservé, mais pas assez pour comprendre l’intérêt que les membres ont à jouer un tel jeu face à du monde. C’est plaisant à voir, mais complétement incompréhensible pour toi. Comme un langage qui t’es encore inconnu, donc tu y vas, encore et encore. Tout comme tu ne souhaites pas le blesser avec la fin de ta phrase, juste dire ce que tu penses. Pas de faux semblant, juste des mots qui sortent et toujours ce vide en toi. Tu t’approches tout de même de lui quand il te fait signe de venir et sans un mot vas la tête sous l’eau après une forte inspiration sans aucune hésitation à sa suite cherchant à voir ce qu’il va bien pourvoir faire.

Il a pourtant un mouvement de panique au début, quand l’eau commence à agir étrangement au niveau de son nez et de sa bouche avant de comprendre que c’est une bulle d’air qui est là présentement. La vision floue par l’eau il observe tout de même de son mieux autour de lui en profitant de la sensation d’être sous l’eau tout simplement. C’est étrange et de respirer avec ce masque de substitution, pas désagréable, juste étrange et non habituel. Le monde aquatique le détend légèrement et il quitte à regret les fluctuations floues de la vision azuré de la rivière pour sortir la tête de l’eau et ainsi respirer normalement. L’air n’était pas infini dans la bulle et non renouvelé non plus. Il attend que Milo remonte à la surface aussi pour lui parler.

« Fumina, le tour est intéressant à vivre, mais fait attention, l’apport important de dioxygène que ne renouvelle pas ta bulle pourrait être dangereux aussi sur du long terme. »

Tu es presque trop professionnel si on peut encore dire cela ainsi. Après tout s’il ta montrer cela c’est parce qu’il avait seulement besoin d’une personne pour tester sa magie vraiment. Avec la magie d’apnée il avait un doute sur le fait que son camarade est besoin lui d’avoir une bulle d’air pour respirer sous l’eau, enfin une bulle d’eau rejetant l’air pour être plus exact. Pensif tu réfléchis à quoi lui conseillé, parce que tu n’as pas compris son attention visiblement.

« Pour être plus efficace ta bulle devrais englober l’ensemble de la tête. Ainsi la zone de respiration serait plus importante et aussi permettrait une vision aquatique meilleure. »

C’était quelque part sa façon de dire qu’il avait aimé voir sous l’eau ainsi, mais qu’il aurait aussi adoré le voir mieux que cela. Il n’a juste pas les bons mots tout bêtement. Doucement il se met à faire quelque brasse pour profiter de l’eau sur sa peau tout en cherchant ses mots.

« Tu t’entraines à cela pour quelqu’un ou bien c’est un jeu ? »

Est-ce que tu étais un jeu dans tout cela ? Est-ce qu’il voulait trouver un jeu à te faire subir cela ? Est-ce que tu étais un substitut à cela ? Tu ne sais même pas pourquoi ça te rends amer alors que Milo tu ne le connais même pas à la base. Tu soupires et plonge sous l’eau pour te rafraichir un peu les idées tout en allant vers lui. Tu remontes juste en face de son dos et lui attrape le les épaules pour le faire basculer un peu en arrière avant de reprendre tes distances.

« A quoi joues-tu ? »


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis




Voir le profil de l'utilisateur
I need a break [PV: Milo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives-

Sauter vers: