AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata
avatar
Ume

Messages : 396
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ème Année
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata Mar 16 Aoû - 21:19
Arata Kagami & Eden A. Joly540 mots ▬ citation : Bohemian Rhapsody - Queen
I'll keep my lanterns lit
TOO LATE, MY TIME HAS COME, SENDS SHIVERS DOWN MY SPINE, BODY'S ACHING ALL THE TIME. GOODBYE EVERYBODY, I'VE GOT TO GO, GOTTA LEAVE YOU ALL BEHIND AND FACE THE TRUTH. MAMAAAA, OOOHOOOOH, I DON'T WANT TO DIE...
Eden n'était pas un froussard.

Du moins c'était ce qu'il aimait se rappeler régulièrement lorsqu'il faisait face à des obstacles plus ou moins risqués. Et c'était vrai : Eden était quelqu'un de relativement téméraire qui n'avait pas peur de se salir les mains, se casser la figure, se briser les côtes. Audace ou simple bêtise ? La frontière était assez floue entre courage et inconscience du danger, Eden lui même le savait et avait du mal à saisir la subtilité. C'est pourquoi, il parvenait à se convaincre qu'il n'était pas quelqu'un de craintif pour un sou, et le test de courage allait le prouver.

Quand bien même il avait peur du noir.
- J'ai pas peur, j'ai pas peur, j'ai pas peur, j'ai peur, j'ai pas peur, j'ai pas peur.. marmonnait-il pour lui même, sans remarquer son lapsus révélateur.
Traçant sa route à grandes enjambées, Eden priait pour que ce fichu manoir ne soit plus très loin. Son cœur de temps à autres illuminé avait beau l'empêcher de se faire engloutir par les ténèbres de la nuit, il ne l'épargnait pas de chaque bruit suspect qu'il pouvait entendre. Ainsi, le chemin jusqu'au Manoir avait été particulièrement éprouvant, pour cause, Eden sursautait à chaque fois qu'il entendait une branche s'agiter à cause du vent qui soufflait à travers ses feuilles. À force de s'arrêter toutes les deux minutes à cause de ces tours que lui jouait son esprit, il avait fini par se mettre en retard au point de rendez-vous.

Eden pouvait escalader des montagnes en regardant en bas, traverser un ravin débout sur un câble sans chigner, se jeter dans la mer depuis le haut d'une falaise sans hésiter, néanmoins...

Visiter un manoir hanté ? L'idée lui avait plu, l'intérêt qu'il portait à ces histoires d'esprits avait joué en sa faveur et il s'était inscrit. Mais en était-il vraiment capable ? Pour le coup, ses sentiments s'emmêlaient entre appréhension et excitation, il comptait vivement sur son partenaire pour lui tenir la main. Par chance, celui qui avait été tiré au sort n'était autre qu'Arata, et Eden songeait qu'il n'aurait sans doute pas pu rêver mieux pour l'accompagner.

Lorsqu'il aperçut ce qui semblait être sa silhouette au loin, il eut un mouvement de recul, hésitant. Pour se rassurer, Eden envoya une petite boule de lumière en sa direction, éclairant son chemin et, surtout, éclairant le corps d'Arata qui se tenait déjà au point de rendez-vous. Un sentiment de soulagement intense envahit Eden et il se mit à courir vers son ami, le sourire au lèvre, avant de se jeter à son cou, s'accrochant à lui comme si sa vie en dépendait.
- Arataaaaaaaa... gémit-il en le serrant dans ses bras, sans doute pour se rassurer de ne plus être seul dans cette galère.
Il ignorait encore si Arata avait eu aussi peur que lui jusque là, mais songea que tant qu'il serait là, Eden serait forcément plus rassuré, et qu'il pourrait toujours allumer son cœur s'ils avaient trop peur.



hrp : blbl je suis pas très douée pour les premiers post, j'espère que ça te va
(et pour te rep, tu peux faire bouger Eden si tu veux les faire entrer)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 148
Âge du personnage : 20 ans
Année d'étude : 5ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata Ven 19 Aoû - 5:56

I'll keep my lanterns lit

Un test de courage dans un manoir hanté. La peur. La terreur. L'adrénaline.
C'était ces sentiments-là que tu allais ressentir, comme si tu regardais un film d'horreur bien flippant à souhait, à tel point que tu en étais immunisé et même, tu en redemandais dès que tu en avais l'occasion parce que le paranormal, ça te connait. Ça te fascine. Sauf que ça allait être toi l'acteur Arata et la personne qui t'accompagneras. Lorsqu'on t'as en plus annoncé qu'Eden allait être ton partenaire, tu étais en joie et soulagé à un point dantesque de ne pas tomber sur une personne qui t’insupportais d'entrée de jeu. Mais Eden, c'était tout le contraire.

De l'innocence. De l'amour pur. De la tendresse.

Voilà ce qui émanait de lui. Tu le connaissais de ton club de musique, vocaliste comme toi de son état. Il chantait bien, magnifiquement bien. On aurait dit Orphée sans sa lyre, juste qu'il y avait tout le talent dans sa voix. Pas étonnant que ton meilleur ami ait succombé à ses charmes; ce gars arrivait à se faire aimer de tous par sa gentillesse naturelle. Toi tu avais droit à des câlins rassurants et chaleureux de sa part, il était ton Teddy Bear. Celui que tu sers fort dans tes bras pour t'apaiser et laisser la pression s'envoler; cette lumière, tu ne voudras pas la laisser s'éteindre à cause des ténèbres que vous allez affronter dans cette affreuse demeure. Tu seras son bouclier contre les créatures de la nuit s'il le faut. De toute façon, Rory te tuerait s'il savait que tu avais fait ton lâche en laissant le pauvre Ume tout seul. Mais t'étais pas comme ça, Arata.

N'aies-craintes.

Psychologiquement, tu étais paré. Et curieux aussi, tu avais hâte de ce que vous alliez découvrir ensemble. Sans sac, juste muni de ton courage, tu quittas ton dortoir pour te rendre tranquillement au point de rendez-vous; et sans surprise, il faisait nuit noire. C'est normal vu l'heure bien que cela ne t'empêcha pas de traverser la forêt sans encombre juste en te servant de ton aptitude à avoir une vision de félin. Mais par précaution, tu utilisas la fonction lampe torche de ton holokit. Parce que ce n'était pas le pouvoir que tu maîtrisais le mieux : si tu voyais parfaitement à 10m devant toi dans l'obscurité, c'était déjà pas mal. Ce n'est pas comme si on pouvait croiser le Slender Man, hein ? Et pourtant tu trouverais ça juste épique de tomber nez à nez avec lui. Juste que, il n'existe pas. Les bruits suspects que tu entendais autour de toi te le faisait simplement imaginer.

Après une bonne dizaines de minutes de marche - tu supposes - la sinistre bâtisse entra dans ton champ de vision. Les feuilles craquellantes sous tes pas, tu te dirigeas vers elle et remarqua que tu étais le premier arrivé. Manquait plus qu'à attendre Eden alors, à l'évidence devant pour le rassurer en te voyant en espérant que ce dernier ne se perde pas...
Heureusement, ce ne fut pas le cas. Une sphère lumineuse flotta dans ta direction telle une luciole ou du point de vue d'un gamer, on aurait pu la comparer à la fameuse fée Navy qui accompagne Link de partout. Avec le "Hey Listen" en moins, pour le plus grand soulagement des oreilles. Un sourire vint illuminer ton visage déjà de bonne humeur lorsque tu as compris que cet éclat était le fruit de ton ami : c'est là que tu le vis apparaitre et te sauter littéralement au coup pour te câliner.

— Wow wow wow du calme haha...! T'en fais pas, je suis là !

Tu sentais dans son enlaçade que lui n'était pas aussi serein que toi. Une étreinte que tu lui rendis aussitôt avant de te reculer pour lui tenir les épaules afin de l'obliger à te regarder, pour que tu puisses au moins l'apaiser un peu.

— Tout ira bien, je te le promets. Et puis si on se perd je pourrais toujours te retrouver alors détends-toi, ça va être marrant tu verras ! Je suis sûr que ce qu'il y a là-dedans, ce sont des trucs en plastiques comme des araignées réalistes ou alors des hologrammes. Ça marche comme ça dans les films alors pense que c'est pareil.

Bon en réalité, tu ignorais complètement ce qu'il y avait à l'intérieur. Et tu mourrais d'envie de le savoir en fait.

Tu gardas ton expression enjouée face à Eden et commença à aller vers la porte d'entrée qui s'ouvrit miraculeusement dès que tu t'en est approchée dans un grincement de porte désagréable. C'était sombre. Très sombre à l'intérieur, et tu pénétras quand même. Toutefois avant de faire quoique ce soit, tu voulais t'assurer que ton partenaire soit à tes côtés. Ou derrière, si tel était son souhait. Bien que, tu avais besoin de lui car après tout vous deviez marcher de paire pour avancer aussi;

—  J'ouvre la voie, suis-moi, d'accord ? J'aurais juste besoin de lumière pour éclairer le passage parce que je ne maîtrise pas encore assez mon pouvoir pour voir suffisamment loin, et bien.

Que la partie commence.


Voir le profil de l'utilisateur http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/
avatar
Compte PNJ

Messages : 149

MessageSujet: Re: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata Sam 20 Aoû - 22:28
Intervention du PNJ

 oh-oh !

A peine avez-vous ouvert la porte d'entrée, que vous vous faites littéralement aspirés à l'intérieur. La porte se referme soudainement dans le plus grand des fracas : vous êtes désormais prisonnier du manoir, elle ne s'ouvre plus.
Et là, surprise. Un bruit étrange semble provenir de loin. Vous n'arrivez d'abord pas à distinguer ce que cela pourrait être : mais regardez un peu par terre. Des bras rampent de partout sur le sol, et arrivent vers vous à une vitesse grand V. Certaines mains semblent vouloir vous étrangler, tandis que d'autres aimeraient peut-être que vos bras s'ajoutent à leur bande ? Éliminez vite ces parasites !
Voir le profil de l'utilisateur http://shinrinyoku.forumactif.org
avatar
Ume

Messages : 396
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ème Année
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata Dim 21 Aoû - 4:36
Arata Kagami & Eden A. Joly1047 mots ▬ citation : Bohemian Rhapsody - Queen
I'll keep my lanterns lit
TOO LATE, MY TIME HAS COME, SENDS SHIVERS DOWN MY SPINE, BODY'S ACHING ALL THE TIME. GOODBYE EVERYBODY, I'VE GOT TO GO, GOTTA LEAVE YOU ALL BEHIND AND FACE THE TRUTH. MAMAAAA, OOOHOOOOH, I DON'T WANT TO DIE...
Eden aimait l'adrénaline, sincèrement, mais si pour sentir cette adrénaline il devait faire dans son froc par la même occasion, alors Eden préférait passer son tour.

Hélas, il était un peu tard pour réaliser ce genre de choses et prendre ce genre de décisions. Eden voulait prouver qu'il était courageux, mais s'était surestimé. Maintenant, tout ce qu'il pouvait faire, c'était faire confiance à Arata et le suivre les yeux fermés.
Tout ira bien, je te le promets. Et puis si on se perd je pourrais toujours te retrouver alors détends-toi, ça va être marrant tu verras ! Je suis sûr que ce qu'il y a là-dedans, ce sont des trucs en plastiques comme des araignées réalistes ou alors des hologrammes. Ça marche comme ça dans les films alors pense que c'est pareil.
Tu as raison. Je n'ai aucune raison d'avoir peur. D'ailleurs, je n'ai même pas peur en fait.
Et ça n'était même pas un mensonge, puisque Arata était là. Avec son ami à ses côtés, rien au monde n'aurait pu ébranler Eden. Arata allait être la seule personne qui l'empêcherait de lâcher prise avec la réalité, de ne pas devenir fou. Si la panique tentait de l'emporter, Eden se contenterait de répéter son nom machinalement dans sa tête : Arata, Arata, Arata...

Tant qu'il était là, il n'avait rien à craindre, il en était sûr.

Il aurait aimé se cramponner fermement à son bras, ou au moins lui tenir la main, mais Eden songea qu'il était bien trop égoïste. Non, ce qu'il devait faire, c'était rester au moins derrière lui pour surveiller ses arrières ; c'était comme ça qu'on aidait ses plus beaux amis.

Eden laissa une petite sphère de lumière voler près d'Arata, assez lumineuse pour éclairer ses pas et l'entrée par laquelle ils pénétrèrent. Eden se sentait gonfler à bloc, prêt à braver tous les dangers, toutes ses peurs, toutes les araignées en plastique.

Bien qu'il ne s'attendait pas à se faire avaler par le manoir dont les portes s'étaient refermées derrière eux dans un claquement sonore et effrayant. Pour le coup, l'adrénaline et la détermination qui avaient commencé à gonfler en Eden venaient de s'essouffler en un claquement de doigts.
Tu sais Arata, j'ai déjà joué à des jeux d'horreurs, et je suis prêt à parier que la porte sera fermée à clé. dit-il tout bas d'une voix légèrement tremblante.
Et il n'osa même pas se retourner pour appuyer sur la poignet. Il ne voulait pas savoir s'il avait une porte de sortie ou pas, non non, il ne fallait pas qu'il sache. S'il tentait d'ouvrir et que la porte s'avérait vérouillée, il risquerait de paniquer. Si elle ne l'était pas, alors il risquerait de sortir et de prendre les jambes à son cou. Eden ne pouvait pas se dégonfler, pire, il ne pouvait pas abandonner Arata dans cette galère, quand bien même il semblait particulièrement serein.

Mais surtout, ce fut un bruit qui l'empêcha de s’intéresser trop longtemps à cette fameuse porte. Plus qu'un simple craquement, plus que le son du vent qui sifflait entre les fissures du mur, non, c'était pire que ça. Une multitude de bruits qui se rapprochaient, près du sol, et Eden malgré sa peur se décida à créer un faisceau lumineux afin de voir ce dont il s'agissait.

Et ce qu'il vit lui glaça le sang. Sa main vint immédiatement chercher celle de son ami, car c'était son seul échappatoire. Ça y est, il perdait pieds.
Arata j'ai peur. Il était tétanisé, et il peina à articuler les mots qui suivirent, quand bien même il les déballa à toute vitesse. Arata, j'ai peur, Arata, j'ai peur, j'ai peur, j'ai peur, c'est quoi ces trucs ?! ARATA JE VEUX PAS MOURIR, ET ENCORE MOINS QUE TU MEURS.
Dans un élan d'altruisme, il se jeta devant lui pour faire office de bouclier humain, les bras écartés. Il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire d'autre, il tenta vainement de réfléchir à son registre de sorts, mais il peinait à aligner deux pensées correctement. Sérieusement, qu'est-ce qui pouvait bien être efficace face à des bras vivants qui voulaient les étrangler ?

Il était tellement paniqué qu'il n'arrivait même pas à garder un éclairage stable, Eden s'était transformé en ampoule vivante qui clignotait frénétiquement, au point d'éclairer par moment toute la pièce comme en plein jour. Si les bras avaient des yeux, pour sûr qu'ils auraient été aveuglés, mais pour l'heure, c'était franchement pas utile.

Alors il n'avait plus qu'une solution.

Eden, Eden, Eden... Un être que tout le monde qualifiait de délicat, doux et attentionné. Un être pur en somme, vierge de tout péché, qui n'aurait pas pu faire de mal à une mouche. Selon les dires de ses proches, Eden n'avait jamais levé la main sur personne, même pour rigoler.

Mais alors qui était ce grand blond qui osait envoyer valser ces bras monstrueux qui tentaient de s'approcher de ce cher Arata ? Ce qui était sûr, c'est qu'il n'avait plus grand chose à voir avec ce petit gars tendre qui tenait la main de ses amis et leur tressait des couronnes de fleurs pour les faire sourire. À grands coups de pieds, il faisait voler les bras à l'autre bout de la pièce sans aucune hésitation, en écrasait d'autres sous son poids pour les stopper dans leur course folle, et en attrapait parfois un avec dégoût pour le lancer le plus loin possible.
N'essayez même pas de l'attraper espèces de sales... Bras ! Il faudra me passer sur le corps !
Et pourtant, il priait du plus profond de son être qu'aucun de ces bras n'y touche, à son corps.

Arata j'ai peur.
J'ai peur, mais je te protégerai, c'est promis !
... Mais j'ai quand même vraiment peur, Arata. Vraiment très peur.



hrp : Je sais pas ce qui m'a prise.
DESOLEE C'EST LONG POUR UN EVENT. Mais comme y'a principalement de l'action, je suis pardonnée, hein ? hein ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 148
Âge du personnage : 20 ans
Année d'étude : 5ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata Mer 24 Aoû - 2:38

I'll keep my lanterns lit

Aspirés. Enfermés. Prisonniers. Fait comme des rats.
Quel était cet étrange phénomène ? Quand la porte s'est fermée, ton organe vital n'a fait qu'un bond dans ta poitrine baignant dans un sentiment à la fois de peur et d'excitation. Par réflexe, tu t'étais retourné quoiqu'en sachant très bien que vous étiez deux à avoir la certitude qu'il n'y avait pas d'autre choix que d'avancer. Néanmoins sur l'échelle de l'horreur, tu t'attendais à pire. Et tu n'allais pas être déçu.

Des bruits de pas.
...
Non...C'était autre chose. Ça se rapprochait, c'était malfaisant. Tu essayais de voir ce que c'était Arata mais tu n'étais sûr de rien, puisque Eden s'était agrippé à toi complètement en panique.

— Arata j'ai peur. Arata, j'ai peur, Arata, j'ai peur, j'ai peur, j'ai peur, c'est quoi ces trucs ?! ARATA JE VEUX PAS MOURIR, ET ENCORE MOINS QUE TU MEURS.
— CALME-TOI, ON NE VA PAS -

Tes yeux restèrent grands ouverts. Wait. WHAT ?! Devant vous. Des bras. Tu voyais des bras pas du tout commodes arriver telle une flèche vers vous. Ils n'avaient pas l'air en plastique comme tu semblais le prétendre mais bien réels. Tu reculas alors, ne t'attendant pas à voir ton camarade se jeter devant toi pour servir de bouclier. Eden. Le Eden ? La représentation même de l'innocence, de la gentillesse ? Tu n'en croyais pas tes yeux. Mais tu n'allais pas le laisser dans cette situation, oh ça non. Rory t'en voudrais à mort s'il lui arrivait quelqu'un chose. Eryn. Lulla. Toi-même. Tu étais son senpai et un futur gardien de la lutte contre les Yajuus. Ce type de situation devrait être à ta portée ! Et ce n'était pas toi qui disait qu'il n'y avait rien à craindre, Arata ?

Tu t'es donc mit à réfléchir à toute vitesse pour choisir rapidement la meilleure solution possible afin d'en venir totalement à bout. Ton camarade arrivait à faire valdinguer les bras à l'autre bout mais ce n'était pas suffisant.

Les noyer ? Non ça ne marcherai pas. Leur chanter une berceuses ? Ça n'a pas d'oreilles. Ta vitesse ne servirait à rien non plus et si tu te transformes, tu risquerais de finir à poil en reprenant ta forme humaine. Mais pas de panique, tu avais une solution...Enfin tu espérais que ça fonctionne.

— EDEN, DERRIRE-MOI !

Crias-tu, en le tirant de toutes tes forces par le poignet sans lui laisser le temps de réagir. C'était toi qui te retrouvais devant le danger maintenant. "Allez Arata, tu peux le faire. Ferme les yeux et concentre-toi." Avec les particules présentes dans l'atmosphère, tu réussis à créer de l'électricité et de faire de ton corps un conducteur sans pour autant que cela te soit dangereux. Cette énergie foudroyante, tu pouvais la ressentir jusqu'au plus profond de ton être. Il te suffisait seulement de la canaliser et d'envoyer toute la décharge sur ces trucs rampants qui grillèrent sous le coup de l'impulsion. Pour le coup, tu n'étais pas mécontents de maîtriser cette capacité à son paroxysme; elle t'as été bien pratique dans de nombreuses situations mine de rien.  

Satisfait, tu poussas un long soupire, regardant ta main qui picotait un peu avec ce qu'elle venait d'envoyer mais rien de grave à signaler à part que ça sentait fortement le brûlé dans le coin.

— Ça va, rien de cassé ? Merci en tout cas...Mais s'il te plait, à l'avenir ne te mets pas en danger de cette façon, tu'aurais pu y laisser ta peau !

Faisais-tu en voulant poser une main rassurante. Cette main justement sur son épaule, et sans le vouloir tu lui envoya un petit coup d'jus. Quel boulet, je vous jure.

— Oups...Euh...Pardon, j'ai pas fait exprès.

Tu grimaçais et fit par réflexe une courbette d'excuse bien à la japonaise avant de te diriger vers le carnage pour essayer d'en savoir plus. Parce que c'était quand même bizarre.

— Je comprends pas, comment des bras pouvaient faire du crawl sous terre ? Enfin je veux dire, ils étaient bien reliés à quelque chose. Un corps de zombie ? Parce que sinon c'est physiquement impossible.

Et tu te pencha vers le sol en t'aidant de la petite boule de lumière qui vous éclairaient encore pour voir quelque chose, et tu disais tout ça comme si tout était parfaitement normal. Ça te décevait de n'avoir rien trouvé d’intéressant, cependant, tu avouais avoir eu quand même un peu les jetons. Ce n'était pas non plus le moment de rester deux ans au même endroit, on ne sait jamais ce qui pouvait arriver...

Donc tu ouvris à nouveau la marche, en faisant bien attention qu'Eden te suivait et vous vous êtes engouffrés encore dans l'inconnu et l'obscurité.


Voir le profil de l'utilisateur http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/
avatar
Ume

Messages : 396
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ème Année
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata Ven 26 Aoû - 16:59
Arata Kagami & Eden A. Joly945 mots ▬ citation : Bohemian Rhapsody - Queen
I'll keep my lanterns lit
TOO LATE, MY TIME HAS COME, SENDS SHIVERS DOWN MY SPINE, BODY'S ACHING ALL THE TIME. GOODBYE EVERYBODY, I'VE GOT TO GO, GOTTA LEAVE YOU ALL BEHIND AND FACE THE TRUTH. MAMAAAA, OOOHOOOOH, I DON'T WANT TO DIE...
EDEN, DERRIÈRE-MOI !
Eden ne se fit pas prier pour aller se réfugier derrière Arata dans un mouvement de panique, alors qu'il se faisait tirer sans rechignement par son ami. Son intervention n'avait pas été des plus efficace, mais il avait fait de son mieux pour lutter bec et ongles face à ces monstruosités. Maintenant qu'Arata était en première ligne, Eden se recula le plus possible jusqu'à ce que son dos ne heurte la porte. Dans un réflexe de survie, il appuya sur la poignet pour l'ouvrir mais elle était bel et bien fermée, comme il le craignait. Cela ne l'empêcha pas de s'acharner sur la poignet quelques secondes d'un air affolé, dans l'espoir qu'elle s'ouvre par miracle et leur offre un échappatoire à cet enfer.

Eden sauta au plafond lorsqu'il entendit la décharge que venait de lancer son ami sur ces bras, et il bénit le ciel de ne pas être cardiaque car il venait de manquer de faire une attaque. Par chance, l'intervention inattendue du jeune homme avait anéanti les bras-vivants qui gisaient tristement au sol. Eden lâcha le plus long soupir de soulagement de sa vie, et dut passer une main sur son visage pour tenter de réaliser ce qu'il venait de se passer.
Ça va, rien de cassé ? Merci en tout cas...Mais s'il te plait, à l'avenir ne te mets pas en danger de cette façon, tu'aurais pu y laisser ta peau !
Il hocha la tête avec rapidité, totalement bouleversé par ce qui venait de se passer. L'adrénaline qu'il avait ressenti en s'interposant entre Arata et les bras était totalement redescendue et laissait place à un sentiment de peur indescriptible. Il se sentait tourner de l’œil et avait la sensation d'être capable de s'évanouir à tout instant.

Fort heureusement, la main chaleureuse d'Arata vint se poser sur l'épaule tremblotante d'Eden, et si ce-dernier s'apprêtait à s'en réjouir, il fut vite décontenancé lorsqu'une légère décharge traversa son corps, le faisant pousser un "AH !" de surprise plus que de douleur. Le coup de jus eut le mérite de lui redonner un coup de fouet, de lui faire reprendre ses esprits, quelques uns de ses cheveux vinrent même s'élever vers le ciel avec légèreté.

Si la situation et les excuses de son ami eurent le mérite de détendre un peu le garçon et de le faire rire, son sourire disparut aussitôt que l'odeur de grillé parvint à ses narines. Une forme de dégoût assez singulière monta en lui et il eut un début de nausée, priant pour qu'il ne se mette pas à vomir dans un lieu pareil.

Eden tenta de contrôler la boule de lumière qui leur servait d'éclairage, mais il lui était difficile de se concentrer dans un moment pareil, dans un état pareil, et la lumière s'avérait assez instable.
Je comprends pas, comment des bras pouvaient faire du crawl sous terre ? Enfin je veux dire, ils étaient bien reliés à quelque chose. Un corps de zombie ? Parce que sinon c'est physiquement impossible.
Tu crois... Tu crois qu'ils viennent de vrais gens ? lâcha-t-il d'une voix tremblante, au bord de la crise de nerfs.
Eden n'osa pas regarder ces membres plus longtemps et se permit de tirer un peu sur le t-shirt d'Arata avant qu'il ne se relève. Voyant qu'il commençait à avancer, Eden déglutit et vint prendre sa main sans réfléchir pour s'y agripper fermement. Pas question de laisser son ami s'éloigner de lui, surtout au risque de le perdre dans le manoir. Certes, il avait sa lumière pour éclairer, mais il fallait bien se rappeler qu'il n'était censé avoir que trente minutes de magie, et qu'il avait du en utiliser cinq à dix minutes pour l'instant.
Elles sont où les araignées en plastique dont tu parlais ? J'aurais préféré ça à des bras découpés qui veulent nous attraper... J'ai peur Arata... murmura-t-il une dernière fois avec une pointe de crainte dans la voix.
Ils arrivèrent devant l'escalier en bois du manoir, un escalier en piteux état qui ne donnait certainement pas envie d'être emprunté. Mais ils n'avaient pas d'autre choix que d'aller à l'étage, alors Eden tenta de poser un pied sur la première marche qui lâcha des bruits de craquements semblable à des gémissements. L'escalier n'avait pas l'air si dangereux, mais il fallait rester prudent, il se tourna donc vers Arata d'un air déterminé voulant cacher cette peur qui le tiraillait.
Attends, j'y vais en premier. Tu as éliminé les bras-vivants alors c'est à moi de te protéger si l'escalier est fragile ! Par contre, s'il craque, que je tombe et que je ne m'en sors pas, tu diras à Rory que je l'aime. Et à Eryn, et à Lulla aussi. conclut-il en souriant dans le but de détendre l'atmosphère pesante que leur faisait subir cet enfer.
Il prit une grande inspiration pour se donner du courage et vint faire de la lumière avec ses pieds, à travers ses chaussures désormais illuminées. D'un pas prudent, il commença à grimper l'escalier, un pieds après l'autre. Il n'avait aucune raison de s'inquiéter, ils n'auraient pas laisser le Manoir si facile d'accès s'ils courraient un réel danger de mort après tout, pas vrai ? ... Pas vrai ?


hrp : keur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 148
Âge du personnage : 20 ans
Année d'étude : 5ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata Sam 27 Aoû - 1:02

I'll keep my lanterns lit

Visiblement, les organisateurs de ce test avaient fait fort.
Avaient-ils ensorcelé ce manoir juste pour l'occasion ? Ou alors la légende qui disait que des Magis seraient morts ici et hanteraient les lieux, était vraie ? Quoiqu'il en soit, vous l'aviez échappé belle ! Devant vous ne se trouvaient que des bras sans attaches jonchant le sol et des tâches de sang de partout. Et pas que. Ces trucs immondes étaient décidément bels et bien vivants. Entre l'odeur du sang et du brûlé, ça te donnait la gerbe.

Puis d'où ils sortaient d'ailleurs ? En tout cas, vous pouvez être sûrs que la nuit sera courte pour vous. Tu n'avais pas voulu en rajouter une couche supplémentaire, Eden avait déjà assez eu la frousse comme ça alors tu le laissas agripper à toi histoire que ça le rassure. Après tout, tu lui devais bien ça : il t'éclairais fébrilement le chemin de sa douce lumière tandis que tu le guidais en enjambant les membres morts comme des vers. On aurait dit que vous marchiez à l'intérieur d'un labyrinthe, ou peut-être un sous-sol vu l'humidité qui suintait des murs ? Ce n'était pas la porte d'entrée que vous aviez empruntée tout à l'heure ? Tu te posais beaucoup trop de questions Arata, et si Eden avait ce pouvoir de lire en toi, il aurait attrapé une migraine à coup sûr.

Dans ce qui semblait être un passage sans fin, vous avez fini par tomber sur un escalier. Oh il y avait de quoi se dire "Ouf nous pouvons passer à autre chose". Oui. Mais vu dans quel piteux état il était, ce n'était pas très rassurant. Le bois était moisie, des planches manquaient et on aurait dit qu'il était même un peu bancal. Tu avais beau essayer de voir autour de toi Arata, c'était la seule et unique option que vous aviez pour vous sortir de ce pétrin.

— On ne va pas avoir le choix que de l'emprunter j'ai l'impression, je ne vois pas d'autre solution à part passer à travers les murs. Le problème, c'est que je suis le seul à être capable de le faire. Et encore, je ne suis pas sûr de passer complètement vu l'épaisseur des parois.

C'est déjà arrivé que tu te retrouves coincés Arata, et quand c'est le cas, ça fait très très mal. Certains même s'étaient déjà grièvement blessés dans le passé. Réfléchissant à quoi faire, tu regardais le sol. Mais il semblerait que qu'un certain quelqu'un était plus déterminé à prendre des risques.

— Attends, j'y vais en premier. Tu as éliminé les bras-vivants alors c'est à moi de te protéger si l'escalier est fragile ! Par contre, s'il craque, que je tombe et que je ne m'en sors pas, tu diras à Rory que je l'aime. Et à Eryn, et à Lulla aussi.

Un craquement. Des paroles absurdes. Tu relevas immédiatement la tête, affichant une expression mélangée entre la surprise et l'inquiétude. Parce que tu t'inquiétais Arata. L’ange protecteur, c'était le rôle que tu endossais quand Rory n'était pas là. Il ne te l'avait pas demandé, c'était une décision dont tu étais le seul commanditaire. Ton meilleur ami aurait fait pareil pour Lullaby. De toute façon Arata, lorsque tu t'es engagé dans la voie des Forces Spéciales, tu étais d'ores et déjà prêt à faire des sacrifices. Laisser mourir des élèves dans cet endroit ne faisait sûrement pas parti de leur plan mais rien que pour le principe, tu ne pouvais pas jouer celui qu'on devait protéger.

Eden avait commencé à monter les marches. Et toi tu avais saisis fermement son poignet pour l'arrêter et attirer son attention vers toi. On pouvait lire à la fois la détermination dans ton regard et la douceur de ton sourire.

— Hors de question, tu leur diras toi-même ! Si on doit y aller, c'est à deux. On s'en sortira tous les deux. Nous sommes partenaires après tout, pas vrai ? Et ce n'est pas des bras rampants ou un escalier miteux qui vont nous arrêter.

Suite à cette déclaration presque sortit d'un héros d'épopée, tu t’aventuras à ton tour qui sous l'effet de ton poids, fit craquer bruyamment les planches. A tel point que tu as cru qu'elles allaient céder ! Une rampe se trouvait sur ta gauche et tu essayais de t'arranger pour ne pas te retrouver au même niveau qu'Eden, car à chacun de vos pas, tu avais la sensation qu'un trou allait se faire sous vos pieds ou encore que l'escalier penche d'un côté puis d'un autre. Ton coeur battait à mille à l'heure contre ta poitrine, d'une manière bien différente qu'à ton arrivée ici ou pour Lullaby. Non, c'était plutôt l'appréhension de ce qui allait se passer qui te rendait ainsi.

"Doucement Arata...Une marche...Après l'autre."

Votre ascension continuait, en évitant le mieux possible les trous dans l'incertitude et la prudence.

La confiance était-t-elle suffisante ?
Que le sort leur soit favorable...



Voir le profil de l'utilisateur http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata
[EVENT] I'll keep my lanterns lit • Pv Arata
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives-

Sauter vers: