AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dovakiin [PV: Odin]
avatar
Sumire

Messages : 53
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 5ème
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Dovakiin [PV: Odin] Mar 13 Sep - 12:44
Le destin avait parlé. Il avait même hurlé très fort pour une fois, Ushio avait parfaitement entendu son hurlement et l’avais compris sans aucun soucis. Même un enfant de quatre ans qui saurais que le destin existe comme elle le savait l’aurait entendue et compris, les autres avaient la tête et les oreilles sourdes à ce genre d’appel.  Ce n’était pas de leur fautes à eux, ils ne savaient juste pas, tant pis. L’euphorie que ça lui donnait là tout de suite était assez palpable, ses pieds frappaient le sol en rythme avec la musique encore jouer par certain du club et ses doigts pianotait avec hâte sur sa basse attendant que sa cible est terminer de ranger correctement son instrument dans son étui pour passer à l’action.

A l’instant même où ses doigts à lui ferme la dernière attache de l’étui, tes doigts à toi lui attrape le poignet de façon vive et sans hésitation. Pas fort, juste prendre son poignet en main pour le toucher, le sentir pouvoir le transporter avec ta magie par la suite. Tu ne sais pas téléporter sans contact, tu ne sais pas demander avant pour tes chasse, tu ne sais pas s’il a envie de venir. C’est des nuances dont tu te fiche encore et toujours, sans aucune gêne, sans aucune hésitation ton autre main se colle sur sa joue et tu fermes les yeux pour te concentrer sur la future destination avant d’utiliser ton pouvoir sur vous deux. Quand tes pieds retouchent la surface du vrai sol qu’il avait perdu pendant le battement de cil de la téléportation tu le lâche d’un coup aussi vivement que tu l’a attrapé juste avant.

« Odin, par ton nom, par ton sang, par les étoile elle-même, il est de ton devoir de m’accompagner et me seconder, voir même diriger et accomplir avec le courage d’un dieu nordique sans peur la chasse qui nous attends. En cette heure, grave pour les autres, aigues pour nous, le parfum de l’aventure nous entremêle pour nous montrer une destination inconnue et plein de doute. »

Elle stoppe sa tirade cinq seconde, le temps de se baisser pour commencer à retirer ses chaussures comme si c’était la chose la plus normal au monde à faire là tout de suite. Comme si le fait qu’ils soient à l’emplacement des cascades plutôt que dans la salle de musique avait une logique à toute épreuve. Comme si ce qu’elle venait de raconter avait un sens et tout l’explication de la situation à elle seul. Le bruit de l’eau les entoure et bien rapidement sa voix se refait entendre dans l’air.

« Aujourd’hui, tous les deux, nous chassons du dragon. »

Tu le dit avec une telle assurance dans la voix, comme si c’était la chose la plus normal au monde, c’est si naturel pour toi, peut-être pas pour lui en fait. Doucement en te redressant, chaussures et chaussettes en mains tu observes attentivement sa réaction, près à la prendre en photo si jamais elle te surprend avec l’appareil que tu as autour du cou. Tu en oublierais presque que tu as enlevé ce jeune homme juste parce que tu as lu un livre relatant de la légende de Fáfnir et qu’il y avait Odin qui intervenais dedans. Son prénom était un hurlement du destin, il devra bientôt le savoir lui aussi.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 58
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Dovakiin [PV: Odin] Jeu 15 Sep - 16:00
La salle de musique. C'était certainement le seul endroit où tu te sentais vraiment bien. Où tu pouvais être toi-même sans que personne ne te juge. Il n'y avait que toi et ton instrument. Tu faisais abstraction de tout autour de toi, comme lorsque que tu jouais sur scène. Tu t'enfermais dans ta petite bulle musicale. Mais contrairement à la scène, là tu savais que tu n'avais pas des dizaines et des dizaines de regards posés sur toi. Tu savais que les autres élèves étaient eux aussi dans leur petit univers, et cela qu'ils soit seuls ou en groupe. Certains qui avaient décidé de faire une pause avaient peut-être décidé de te regarder mais tu t'en fichais. Tu t'en fichais parce que tu savais que tu étais un excellant musicien. Le violon c'était toute ta vie. C'était ce qui te représentait le mieux.

Ce jour-ci, tu avais décidé de jouer "Into A Fantasy" d'Alexander Rybak. Un violoniste et chanteur norvégien. Bon il était d'origine biélorusse mais vivait quand même dans ton pays depuis son plus jeune âge. C'était un musicien que tu admirais. Tu aimais ses musiques. Elles étaient toujours pleines de sentiments. Mais celle que tu jouais en ce moment même, tu l'aimais particulièrement parce qu'elle était l'une des musiques de How to Train Your Dragon 2. Un film d'animation que tu aimais particulièrement. Surtout quand on savait que les Vikings sont scandinaves, donc pour certains norvégiens.

Tu jouais donc la mélodie. Mais tu ne chantais pas. Pourtant tu aurais pu car tu étais un bon chanteur Odin. Tu avais une belle voix mais tu ne le montrais pas. Pas par gène ou par peur, mais juste parce que personne ne t'avais jamais demandé de chanter. Cependant quand tu savais que tu étais seul et que personne ne pouvait t'entendre, il t'arrivais de chanter les paroles des mélodies que tu jouais.

Tu avais donc joué encore un petit moment. Tu t'amusais alors tu voulais profiter. Mais il allait bientôt être l'heure d'arrêter. Une fois t'as chanson finie, tu étais donc partie ranger ton précieux violon dans son étui. Ayant pris l'habitude de le laisser dans la salle de musique, tu l'avais bien fermé pour que personne n'y touche avant de te redresser près à partir, cependant ce geste c'était produit. Cette action que tu détestais tant et qui te paralysait presque sur place. Quelqu'un venait de te toucher. Non-pire. Quelqu'un venait de t'attraper. Par réflexe tu avais essayé de retirer ton poignet en arrière mais lorsque que la fautive t'avait touché la joue c'était terminé. Tu étais complètement paralysais. Tu n'arrivais plus à bouger. Intérieurement tu étais paniqué. Tu n'aimais pas ça. Tu ne supportais pas ça. D'autant plus que tu n'avais pas eu le temps de réagir. Tu t'étais fait piéger.

Téléporté dans un autre endroit. Un endroit magnifique. Mais tu n'étais pas concentré la dessus. Une fois que la brune t'avait lâché tu étais tombé par terre. Tu la regardais, encore paniqué. Pourquoi elle venait de faire ça? Pourquoi elle t'avait touché? Pourquoi elle t'avait emmené ici? Cette fille tu la connaissais de vue. Elle était aussi dans le club de musique, mais tu ne comprenais pas cette action pour autant, jusqu'à ce qu'elle se mette à parler.

- ...

Oui Odin. Il est vrai que tu avais hérité du nom d'un Dieu de la mythologie nordique. Ce Dieu si puissant. Dieu du savoir, de la guerre et des morts. Père de Thor. Tu avais hérité de ce ci précieux nom mais pourtant tu n'avais en aucun cas l'étoffe d'un Dieu. Tu n'étais qu'un enfant perdu dans ce monde. Un enfant doté de pouvoir hors normes certes mais fou est celui qui te comparait à cette légende.

Tu t'étais relevé en frottant tes vêtements s'ils s'étaient salis en tombant. Tu fixais cette fille dont tu ne connaissais même pas le nom. Tu ne voyais pas ce qu'elle voulait jusqu'à ce que tu te mettes à tilter sur un de ses mots.

- Un dragon?

Tu avais un peu de mal à y croire. Tu avais beau être un enfant dans ta tête, tu savais que ce genre de créatures n'existait pas. Néanmoins elle semblait sûre d'elle-même, et au fond de toi tu voulais y croire. D'autant plus qu'il n'y a pas même dix minutes tu jouais une musique qui venait d'un film rempli de dragons. Simple coïncidence? Tu ne savais pas. Cependant l'enfant en toi voulait voir ça. Tu voulais voir ça. Qui sait, un vrai dragon allait peut-être croiser ton chemin. Alors tu t'étais avancé pour regarder la brune dans les yeux. À cet instant tu te prenais pour Harold. Trouver un dragon d'accord. L'apprivoisé d'accord également, mais en aucun cas tu voulais le chasser. C'était les méchants qui faisaient ça.

- Si on trouve un dragon tout noir, je veux qu'on l'appelle Krokmou.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sumire

Messages : 53
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 5ème
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: Dovakiin [PV: Odin] Lun 19 Sep - 18:12
Il ne te fuit pas, il ne ris pas, il ne t’insulte pas, il accepte même. Une joie profonde  remplis ta gorge et tu lui sauterais presque au cou pour le câliner si tu n’avais pas tes chaussures aux mains. Il y a trop de risque pour le fait  de le blesser involontairement avec pour le faire. Le sourire qui illumine ton visage grandis encore plus et rapidement tu déposes tes affaires dans un coin, juste à coter du rocher à ta droite qui te sert de point de repère pour ta téléportation ici à la base. Sans aucune hésitation tu t’approches d’Odin sans pour autant le toucher, ton envie de le prendre dans tes bras c’est envoler aussi rapidement qu’elle est arrivé. Comme une bulle de savon qui éclate d’un coup.

« Donc on tente de les apprivoiser et non de la chasse du coup ? »

Ushio avait compris la référence, comment ne pas la comprendre alors qu’elle avait regardé le film en boucle juste par émerveillement de voir ses bêtes volante à l’écran. Ça lui convenait, tout lui convenait, même marcher sur la Lune était une option envisageable pour elle là tout de suite si ça lui permettait de continuer sa chasse avec le chant du destin à ses côtés. Qu’importe que ça soit impossible, là tout de suite tout était réalisable. Le cœur léger elle désigna l’eau d’une des cascades du l’index de sa main gauche avec une certaine insistance.

« Cela me vas aussi. Appelle le dragon qui te fera confiance comme ton âme le souhaite, tu auras certainement raison. Tu vois cette eau ? C’est la base même d’une vie magique et féérique. Si tu fermes les yeux et te concentre sur son chat tu entendras aussi les rire des fées derrière. Attention par contre, il ne faut pas écouter avec tes oreilles, mais ton cœur, sinon tu seras complétement sourd à leur voix. »

Tu désignes ensuite ta poitrine ave une douceur pure. Porter par ta propre voix tu commences ton histoire pour le mettre dans l’ambiance, pour qu’il s’imprègne de la magie du moment. Qu’il ne connaisse pas ton nom et accessoire pour toi, l’important n’est pas là. Vous deux aller entrer en contact avec des dragons alors c’est bien plus important cela à vivre. Tes yeux se ferment pour lui montrer l’exemple à suivre. L’histoire commence, le jeu avec elle aussi. Calmement, avec une pointe de passion tout de même dans l’air.

« Les fées sont des créatures joueuses, fourbes, enfantines, mais qui connaissent aussi bien des secrets de l’île et du monde. Chaque bourdonnement féérique est une piste pour un chemin plus ou moins ardu vers notre but final, plus ton cœur est ouvert à elles, plus elles seront être elles même à ton écoute et t’offrir leur aide. C’est un chant doux et puissant, une mélopée où il faut faire garde de ne pas s’enfermé non plus pour ne pas se perdre pour toujours dans leur royaume. »

Ses paroles se stoppent et ses yeux s’ouvrent doucement pour observer Odin avec l’air le plus sérieux du monde, comme si ce qu’elle lui demandait là avait une importance des plus capitales pour la survie du monde. C’était un peu cela quelque part. Pour elle en tout cas.

« Est-ce que tu arrives à le ressentir ce bout de magie là ? Tu sais si ce n’est pas le cas ce n’est pas grave, il existe plein d’autre moyens de trouver et voir les dragons, ils ont beau être très discret on trouve plein de petites traces d’eux autour de nous. Est-ce que ça tu arrives à les voir ? Est-ce que tu sais quoi chercher ? Tu souhaites de l’aide ? Peut-être que l’âme des dragons bat assez fort pour te laisser porter, ne perd jamais espoir c’est le plus important surtout. »

Tu lui tends les bras comme pour lui transmettre une énergie invisible ainsi, comme si c’était un lien spirituel pour l’aider. Tu souhaites y crois et lui faire vivre un bout de ton monde là tout de suite. Ce soir en allant te coucher tu auras peut-être vus un dragon, en tout cas tes oreilles entendent déjà les rires des fées et c’est magique quelque part ce genre de chose là tout de suite.
Voir le profil de l'utilisateur
Dovakiin [PV: Odin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: Terres d'Ys :: La grande plaine :: Les cascades-

Sauter vers: