AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Rude ♦ Sana
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Rude ♦ Sana Ven 30 Sep - 3:23
Tu ne pus t'empêcher de penser qu'il y avait quelque chose d'incroyablement poétique, de paisible et de remarquablement d’apaisant lorsque tu rouvris les yeux, te sentant serein, avant que, peu à peu, la réalisation te frappe, puis la panique s'installe (ton rythme cardiaque s'accélérant avec effroi chaque seconde passante) et tu réalise : tu t'étais encore endormi. Lentement, tu te redressas contre l'écorce de l'Arbre millénaire, adoptant une position plus confortable, histoire que ton dos soit bien droit (autant droit qu'un arbre le permet) et tu posas ta tête contre le tronc, pensif.

Ça t'arrivais plus fréquemment : la fatigue, fermer les yeux, les réouvrire et constater que le temps a passé.

Non seulement, c'était plus fréquent, mais ça arrivait partout : en classe, en pleine séance de Gaming... et maintenant au milieu de nulle part.

À ta défense, les chuchotements ainsi que l'ambiance de cet endroit majestueux y était pour beaucoup, mais tu savais qu'au fond, tu te cherchais des raisons pour justifier le fait que c'était du à tout, sauf le Virus M.

Ah, le Virus M. Depuis la scène avec Flynn, tu t'étais senti libéré d'un fardeau. Un peu comme si tu avais transféré une part de la maladie. C'était égoïste de ta part, lui larguer cette bombe et t'attendre à ce que tout aille mieux. Mais cette nouvelle avait laissé de profonde séquelle, tu ne saurais dire pourquoi, mais tu avais ce sentiment. Et même si maintenant Flynn (à part Fujioka-san et tout le staff de Shinrin, bien sûre) était le seul être au courant de ta condition et que son support était grandement apprécié, il restait que la vie continuait. Pour tout le monde. Virus M ou non.

C'était un coup dur, ne pas penser au futur et voir ses rêves, ses ambitions s'écrouler avant même qu'elles eurent le temps d'éclore. Et à vrai dire, même si tu avais toujours été confiant et que tu avais vécue ta vie (jusqu'ici) de façon à ne jamais laisser de regrets, savoir qu'il y avait maintenant un compteur à ton horloge faisait en sorte qu'une remise en question était plus que nécessaire.

Tu y avais penser.

Et les options étaient limités.

Devais-tu tenter de vivre ton rêve? Du moins une partie?

Devais-tu renoncer et t’apitoyer sur ton sort?

Ou.

Devais-tu simplement arrêter. Parce que à quoi bon.

Ou.

Juste vivre au jour le jour et advienne que pourra.

Les pensées se bousculaient. Contradictoire. Tu pouvais sentir le mal de tête approcher.

Parlant d'approcher, tu distinguas, parmi les chuchotis et le bruit des feuilles balayées par le vent, des pas. Quelqu'un approchait et par la brume, tu ne pouvais deviner qui. C'était irritant. À ce point, ça pouvait être n'importe qui. Et dieu sait que si il y avait une personne que tu n'avais pas envie de voir en ce moment, c'était bien Sana.

Et parce que souvent, la vie décide de nous pousser au bout d'une falaise. Il fallait que ce soit cette personne.

Oh Swana.
Le nom, peine audible, sortie entre tes dents, se mélangeant à l'écho des chuchotis. T'avais-t-elle attendue?

Pas entouré de ton club de BCBG, je vois.
D'un coup, tu sentis ton rythme cardiaque s'accélérer. Les mots sortirent seuls et c'est à ce moment-ci que tu souhaitas ardemment que la nature t'aie doté d'un filtre.
avatar
Ume

Messages : 277
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: Rude ♦ Sana Lun 10 Oct - 0:22
Tu as toujours été considérée comme une personne très talentueuse. Intelligente, agile, maligne - tu as toujours été quelqu'un de débrouillarde. Indépendante et fière, tu fais partie de ceux qui n'aiment pas se reposer sur les autres, qui n'aiment pas l'échec. Pourtant, et même si tu essayes de le cacher, tu as bien comme tout le monde tes faiblesses. Ces choses où tu n'y peux rien. Où tu n'y arrives pas. Et même si tu n'aimes pas l'admettre, ton sens de l'orientation fait partie de ces choses là.. il est très simplement catastrophique.

Tout avait commencé de manière si anodine - l'on t'avait confiée un colis à livrer au dortoir des Ajisai. Jusque là, pas de problème. Puis, sur le chemin du retour, tout a été plus compliqué. Tu as décidé de t'écarter du chemin principal pour te promener un peu, et profiter de la forêt. Tu n'avais pas beaucoup l'occasion de t'y rendre après tout. D'habitude, tu passes ta vie dans ton dortoir ou à la bibliothèque. Mais les brises se faisaient douces et agréables, les feuilles dansaient au gré du vent, et le chant du ruisseau qui s'écoulait avait quelque chose de magique, d'apaisant.

Toi qui as pourtant si peu d'affinités avec la nature, tu as donc décidé pour une fois de te laisser guider par les voix de la forêt. Tu virevoltes à gauche et à droite, tu t'amuses à suivre les feuilles. Puis tu finis par entrer dans une zone brumeuse, et tu comprends tout de suite où tu te trouves : l'arbre de 1000 ans, que tu n'as jamais eu l'occasion de voir, malgré le fait que tu aies déjà passé six années à l'institut.
Tu t'avances un peu, puis il te semble distinguer une silhouette allongée contre l'arbre. Tu t'approches, puis t'arrêtes brusquement. Ewan. Paisible, assoupi. Tu soupires et détournes le regard, tu ne t'attendais pas à le voir là. Mais il ne semble pas avoir entendu ton arrivée, alors tu décides de faire demi-tour.

Seulement voilà. Cela doit bien faire une heure voire deux depuis que tu as rebroussé chemin. Ici et là, les arbres te semblent être tous les mêmes. Tu n'arrives pas à retrouver le chemin principal, ni la rivière que tu entends pourtant au loin. Tu essayes de rester calme : il te suffit de retrouver soit l'un soit l'autre pour retourner à l'académie. Mais tu as beau regarder partout autour de toi, tu as l'impression d'être retenue prisonnière par la forêt. Et tu te sens soudainement en insécurité. Tu es perdue. Tu as évidemment pensé à appeler quelqu'un : Jae voire même Elizabeth, n'importe qui qui pourrait te tirer là, mais bien sûr, il fallait que ton holokit soit déchargé. Tu pourrais très simplement te téléporter, mais tu sais que tu as quasiment épuisé la limite des 30 minutes de magie, et tu ne penses pas que cela suffira pour un sort aussi puissant. Alors il ne te reste plus qu'à avancer à l'aveugle, et à espérer croiser quelqu'un qui saura t'indiquer le chemin de retour.

Et quelles étaient les chances pour que tu retombes sur l'arbre de 1000 ans ? Tu trembles un peu et sens presque les larmes te monter aux yeux, tu n'arrives définitivement pas à retrouver ton chemin. Ton intérieur est à la fois colère honte et frustration, et tu commences à avoir du mal à contrôler tes émotions. Mais se pourrait-il que... ? Qu'Ewan soit encore là ? Tu ne penses pas que cela soit possible, ça ne lui ressemblerait pas : pourquoi est-ce qu'il s'amuserait à dormir deux heures sous un arbre ? Une petite sieste d'accord, mais qui passerait réellement deux heures à rien faire dans cette brume ? Pourtant, tu te dis que tu ne perds rien à aller vérifier. Alors tu t'aventures de nouveau dans le brouillard.

Ewan.
Toujours là.

Tu ne sais pas trop si tu es heureuse de le voir toujours là ou non. En tout cas, vos regards se sont croisés et tu ne peux plus faire semblant de ne pas l'avoir vu. Il mentionne bien évidemment les fameux « BCBG », comme à chaque fois que vous vous croisez, et ton cœur se resserre. « Pas aujourd'hui. Pas maintenant Ewan. » C'est ce que tu as envie de lui dire, mais les mots ne sortent pas. Tu as envie de lui confier que ça fait deux heures que tu es perdue, que tu es fatiguée. Pas aujourd'hui. Pas maintenant. Et tu ne sais finalement pas quoi lui répondre. D'habitude, tu te serais énervée, tu l'aurais envoyée balader. Mais compte tenu des circonstances, tu n'as pas envie de devoir te justifier une énième fois avec ton « ami ». Tu es fatiguée, et tu aimerais juste fuir. Et tu fuis : tu changes de sujet, et fais comme si tu n'avais rien entendu. « Hello Ewan... » Ta voix est faible, comme si tu avais peur de lui parler. « Eum... qu'est-ce que tu fais là depuis tout à l'heure ? Je t'ai vu.. y'a une heure ou deux, je sais pas trop... » Tu t'arrêtes. C'était un peu bizarre comme question. En fait, la situation entière est bizarre. Embarrassante. Et tu as nul part où te cacher.
Voir le profil de l'utilisateur
Rude ♦ Sana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives-

Sauter vers: