AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Entretien en Soir Majeur [PV: Trisha]
avatar
Ajisai

Messages : 587
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Entretien en Soir Majeur [PV: Trisha] Jeu 27 Oct - 23:39
Le jour se couchait lentement sur l'îlot. Après une séance de musique, Eryn était resté un peu plus longtemps pour s'entraîner. Elle s'entraînait à jouer des grands classiques, prise par une envie soudaine. La dernière chanson qu'elle entama fut un requiem tout ce qu'il y a de plus simple. Et pourtant, son souffle c'est voulu d'être mélancolique. Elle n'était pas triste. C'était comme si le destin avait décidé de rire de la petite, en produisant un son horriblement profond. Aussi profond que la canadienne taire certains sentiments.

Ainsi donc elle avait joué. Sans se rendre compte elle venait de rendre un hommage aux morts digne d'une grande cérémonie. Et elle était heureuse, un sourire aux lèvres. La journée avait été simple, sans embrouille. Elle avait bien rigolé, surtout pendant son cours particulier avec Arata. Bon elle avait fait des bêtises, et pas des moindres, mais personne ne s'en était rendu compte, maintenant bien enfoncé dans son sac. La voici heureuse, en train de démonter son instrument fétiche : l'Euphonium. Elle démontait pistons et coulisses.

Un instrument à cuivre demandait beaucoup de préparation après tout usage, pour le garder en état. Il fallait graisser les jointures, huiler et essuyer au tissu doux afin que le son reste mélodieux et la pratique agréable. Le labeur pouvait durer longtemps s'il était bien réalisé. Mais Eryn ne pouvait s'empêcher un petit péché. Une fois l'entretien finit, elle se remit à souffler dedans, juste pour vérifier qu'il sonne bien. Elle avait cette petite habitude de jouer ce même air, simple, connu de tous.

L'ode à la joie.

C'était plutôt spécial avec un simple cuivre, surtout celui-ci, mais elle aimait jouer ce morceau, simple, sans problème. Léger. Elle pouvait comme ça laisser aller ses pensées, se concentrer sur son instrument et ne faire plus qu'un. Un dans la mélodie et l'harmonie. Ses gestes étaient délicats et pourtant le son était clair. Elle l'avait joué et rejoué cet air, elle ne pouvait plus se tromper, c'était automatique.

Le soleil commence à se cacher derrière des arbres ou des collines. La canadienne ne savait plus, déconnecté du monde. Les quelques derniers rayons rougissaient de sommeil et zébraient en contact avec le contour de la fenêtre, éclairant la petite, rendant son cou blanc d'une douce couleur rouge de gêne amoureux.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 202
Âge du personnage : 17 ans
Année d'étude : 1ere
Groupe sanguin : O (positif)

MessageSujet: Re: Entretien en Soir Majeur [PV: Trisha] Ven 28 Oct - 1:59
Fin d'après-midi, ou début de soirée, on n'aurait sus dire sans l'usage d'une montre. Trisha était planquée dans la salle du club de musique... derrière un meuble. Rien de plus facile : un bref sort d'illusion pour se rendre invisible pendant quelques secondes, sprinter derrière le meuble, et y rester sans bouger. Les musiciens faisaient suffisamment de vacarme pour cacher sa propre respiration.

Petite, elle s'était habituée à se cacher dès que son père était en rogne. Vers l'âge de 10 ans, elle avait commencée à fuguer de temps à autre, passant généralement la nuit dehors, elle rentrait toujours d'elle-même le lendemain matin. Trois ans plus tard, après la mort de son père, le rythme de ses fugues avait diminué, mais avait tout-de-même perduré... Pendant toutes ces années, jamais ses parents ni la police ne la retrouvaient.

Cela faisait peut-être un quart d'heure que la séance était terminée, mais Trisha était toujours présente. Bien installé, à l'aise derrière son meuble, on aurait dit une petite fille cachée dans une cabane de draps et de boites en carton.
La raison : une élève avait décidée de rester pour jouer un peu plus longtemps, et Trisha n'osait pas bouger. Ce n'était pas un souci, un soliste était plus reposant qu'un groupe entier.

Trisha n'était pas très calée en musique classique, mais elle avait tout-de-même reconnue quelques "tubes" de la renaissance. Notamment ce fameux mouvement rendu célèbre par un compositeur allemand du XVIIIe siècle.
Elle n'y connaissais pas grand chose en classique et préférait le rock. Cela étant, elle avait toujours cette sensation que certaines œuvres de l'époque méritaient d'être adapté avec une bonne gratte électrique, et l'Ode à la joie n'y faisait pas exception.

La jeune fille venait de terminer son morceau et Trisha n'aurais sut dire si elle avait joué juste ou faux, mais dans tous les cas, cela sonnait bien et collais parfaitement à cette ambiance qu'on pouvait ressentir durant les couchers de soleil.
La blonde quitta sa cachète et se saisit d'une guitare qui était souvent accroché là.
Elle commença alors par en gratter les cordes puis tenta de rejouer maladroitement quelques notes de l'œuvre précédemment interprétée, sans trop savoir si elle jouait juste et si l'instrument était correctement accordé

Reposant la guitare à sa place, elle s’approcha de la musicienne. Elles ne se connaissaient pas, mais Trisha avait souvent entendu son prénom.
- Tu t'appelle Eryn, c'est ça ? Tu joues plutôt bien, dis-moi : tu en fait depuis longtemps ?
La petite blonde examina rapidement la musicienne : brune, mignonne, type occidental, ne faisant pas tout-à-fait son âge... Son instrument brillait, elle devait y apporter un soin particulier.
Elle devait aussi avoir une très bonne capacité respiratoire : Trisha n'avait jamais joué de cuivre, mais elle n'était pas sans savoir que cela nécessitait un bon souffle.

Son examen visuel terminé, la blonde se présenta à son tour :
- Je m’appelle Trisha Risht... Oublie, mon nom de famille est trop long à prononcer. Appelle-moi Trisha, comme la mère des frangins dans FMA.

Après-quoi, elle s'approcha de l'instrument de la demoiselle pour l'examiner curieusement.
- Qu'est-ce que c'est, au juste ? Un saxophone ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 587
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: Entretien en Soir Majeur [PV: Trisha] Dim 30 Oct - 17:59
L'automne est une belle saison. Les arbres se teintent d'oranges, de marrons et d'autres couleurs. Eryn aimait bien cette saison. Bon elle aime toute les saisons. Pour l'automne, elle aimait les couleurs, la légère brise, les odeurs, l'humidité...  Au Canda, il faisait particulièrement froid, alors ici, pour elle, il faisait bon. On lui avait déjà dit que cette saison lui allait bien au teint. Qu'elle avait l'air d'une petite princesse des écureuils. Bon évidemment c'était son père qui lui avait dit. Mais ce souvenir lui faisait du bien. L'automne c'était aussi propice à boire un bon petit chocolat chaud devant une cheminée avec un feu oscillant de gauche à droite. Les bons souvenirs d'enfance...

Elle venait de finir son morceau. Elle s'écarta de son instrument, juste quelques sentiments et resta figer, comme admirative, les yeux fermées. Sa première pensée fut dédiée à la personne qui lui procurait le plus de joie exprimée dans cette mélodie. Elle soupira d'un coup en souriant. C'était un peu bête de penser à ça, et il fallait penser à rentrer aux dortoirs. Et pourtant elle resta là encore un peu, scrutant le cuivre doucement.

Soudain, une mélodie métallique retentit. Elle reconnut instantanément le rythme, les sons. On jouait le morceau qu'elle avait joué.

L'ode à la joie interprété par un cuivre puis par une guitare électrique, c'était pas commun.

Elle leva la tête d'un geste, digne d'un animal des savanes avant de la tourner en direction du son. Une femme se dressait là, jouant de la musique. Enfin une femme, elle ne savait pas si elle devait l'appeler femme ou fille. Elle semblait mature, plus mature qu'Eryn. Typée caucasienne, la demoiselle arborait une chevelure blonde entretenue et des yeux gris. C'était plutôt bizarre. D'habitude Eryn ne remarquait pas ce genre de détail, mais ceux-ci étaient particulièrement clair et perçant. C'en était presque effrayant. Pourtant elle était d'une beauté digne des pays de l'Europe du Nord, de la Scandinavie, si Eryn avait bien retenu sa leçon. Elle déduit qu'elle venait d'un pays à origine germanique. La langue Anglaise étant en partie germanique, évidemment. Enfin bon, c'était un peu rapidement décidé, et elle s'en excusa en secouant la tête, un peu gênée d'elle même.

La jeune femme donc déposa son instrument. Le son n'était pas parfait, loin de là. Digne d'un débutant. Mais d'un débutant qui essayait vraiment de faire de son mieux, de jouer juste. Et comme Eryn n'était pas difficile, elle trouva la son agréable, même si pas vraiment adapté à une musique classique. Peut être aurait-elle dû moins agripper les cordes et surtout, surtout ! Accorder sa guitare. Les aiguës étaient particulièrement agressants. Perdue dans ses pensées, elle ne vit pas arriver la blonde et entendit la question comme étant tiré d'un rêve.

-Hein ? Heu... ah oui, désolé, c'est bien ça mon nom, comment tu le sais ?


Puis elle se souvint de la seconde question et se reprit rapidement.

-Heu, tu trouves ? M-merci... J'en fais depuis... 6 ans. Je l'ai depuis mes 18 ans. Mon père me l'avait offert. J'y tiens beaucoup.

Elle était un peu intimidée par la présence de la personne. Non pas qu'elle l'était, mais il en fallait peu à la petite pour stressée. Bon oui elle était sociale mais là c'était un peu bizarre. Elle connaissait déjà son nom et Eryn était prise par surprise.

-Ravie de te rencontrer Trisha ! Haha ! Il est si dur que ça à retenir ?

Elle avait complètement zappé l'information sur FMA. Comment dire, elle ne connaissait pas. Elle ne lisait pas vraiment de mangas ou ne regardait pas d'animés. Les seuls qu'elles visionnaient étaient dues à Arata et d'autres de ses connaissances qui la traînait devant. Trisha, puiscequ'elle s'appelait ainsi, se mit à fixer l'Euphonium d'Eryn et émit une hypothèse qui provoqua un rire franc d'Eryn. Ses rires n'étaient jamais agressifs, ni forts. Ils étaient doux et pleins d'affections.

-Non, un saxophone, c'est ça ! On en voit souvent dans les clips de Jazz. Ou dans des opéras. Moi je joue de l'Euphonium. Bon, ça ne m'étonne pas que tu ne connaisses pas... C'est pas très connu.

Elle avait montré l'instrument courbé à la nouvelle arrivée. D'ailleurs, quelqu'un avait oublié de le ranger, mais c'était fréquent dans ce club.

-Et donc... Toi tu joues de la musique ? Tout à l'heure c'était pas mal ! Tu fais partie du club de musique, je ne t'ai jamais vue avant.

Elle avait un large sourire aux lèvres, engageants et communicatifs. Elle posa l'instrument de cuivre contre une étagère pour se lever. Elle révéla alors sa petitesse et put faire face à Trisha, le visage pétillant.
Voir le profil de l'utilisateur
Entretien en Soir Majeur [PV: Trisha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: L'institut Shinrin Yoku :: F3 - les Clubs :: Club de musique-

Sauter vers: