AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sonnons simplement le glas [PV: Arata]
avatar
Ajisai

Messages : 590
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Sonnons simplement le glas [PV: Arata] Ven 28 Oct - 17:07
28 Octobre. L'horloge indique 00:24. Eryn est encore en uniforme. Yuu n'est pas là. Arata est seul dans sa chambre.

La canadienne a fait une bêtise. Une grosse bêtise, tout à l'heure. Et cette bêtise lui a tout pris. Tout ce qui faisait d'elle « Eryn ». Ce n'était plus vraiment Eryn maintenant. C'était une ombre. L'ombre provoqué par un vol. Un tout petit. Rien du tout. Rien de bien méchant. Mais bien assez pour ruiner une vie. La curiosité est un vilain défaut, elle le savait. Mais encore une fois, elle était tombé dans le cycle vicieux des enfants. C'est interdit donc faisons le. Pour la blague. C'est drôle.

Ce n'est plus drôle.

Elle essuya les quelques larmes qu'elle avait aux bords des yeux. Plus de larmes, jamais elle ne doit pleurer. Elle l'avait promis. Et pourtant elle se sentait trahi au fond d'elle. Ainsi les belles promesses, elle comptait bien les oublier. A jamais. Si seulement tout ceci n'était qu'une blague ! Mais ça ne pouvait plus. C'était sûr. Non, il ne fallait pas qu'elle pense comme ça. Mais elle n'arrivait plus à sourire. Son sourire était mou, faux. Son sourire était parti au fil des lignes.

Pourtant, il y avait quelques heures, elle était heureuse. Elle était joyeuse. Elle était Eryn. Elle avait joué de la musique, rencontrer des gens. Puis après l'entretien de son instrument, elle l'avait ranger, et était directement parti dans sa chambre. Et elle c'était mis à lire. Un carnet qu'elle avait trouvé dans l'étui de l'instrument d'Arata. Un carnet bénin au premier abord. Mais qui recelait bien des choses.

Arata était son senpai. C'était quelqu'un qu'elle respectait. Il restait calme malgré les maladresses de la canadienne. Il lui donnait des cours de chants, des cours particuliers, juste après le club de musique. Elle avait progressé avec lui. Il rigolait ensemble et Eryn l'appréciait vraiment. C'était réciproque. Elle ne lui cachait rien. Ce n'était pas vraiment un confident, juste quelqu'un avec qui elle parlait aisément de ses soucis. Sauf que visiblement, elle et lui, c'était pas la même chose. C'était le premier à savoir pour Lui. Arata savait des choses sur Lui mais n'avait rien dit à Eryn.
C'était un traître.
Et pourtant elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle ne pouvait pas ou elle ne le voulait pas ? Les deux. Elle le chérissait et ne voulait pas le perdre. Mais qu'elle idiote elle avait fait ! Elle était bien trop naïve ! On ne raconte pas des choses comme ça aussi facilement...

Ainsi donc elle lui avait amicalement piqué un carnet, tout simple. Et le soir, curieuse comme pas possible, elle l'avait ouvert. Les premières lignes révélèrent tout de suite son utilité : la japonais mettait absolument toutes ses pensées dedans, tracas et autres. Alors, pour rester dans son manège, et pour ne pas trop violer sa vie privée elle décida de commencer par la fin (même si le résultat restait le même). Elle lu presque tout ce qui passait : chansons, pensées, petits faits divers : tout. Puis elle était tombé sur la chose interdite. La chose qu'elle n'aurait pas du lire. Une chose qui lui rappela d'autres choses qu'elle avait lu. Une chose qui lui fit comprendre. Il était temps.

Elle avait alors envoyé des messages alarmants à Arata. Il n'avait pas l'air d'avoir réagi. Pourtant, le comportement d'Eryn était étrange. D'habitude ses messages étaient long, rempli de smiley et autre petites choses qu'elle trouvait amusante. Là ses phrases étaient courtes, sérieuses. Rien qui ne lui ressemble vraiment.

Mais elle ne se ressemblait plus.

Ainsi elle se dirigea vers la chambre d'Arata, alors qu'il était minuit passé. La nuit était froide et le carnet, qu'elle avait caché sous son haut, n'aidait pas à la réchauffer. Arata cherchait quelque chose. Elle avait un pas rapide et poussa la porte d'un geste brusque mais contrôlée. Un courant d'air rapide emplit alors la pièce forgée dans le bois. Pas de temps à perdre. Pas de bonjour, rien. Directement, elle engagea, les mots tranchants sortant de sa bouche, le visage sans expression, la voix sans intonation.

-Arata, décris moi Rory. Maintenant.


Elle était sec sans le vouloir. Elle était encore dans le pas de la porte. Elle prenait Arata en dépourvu.

Rory était un ami d'Arata et de Lui. C'était quelqu'un dont elle avait entendu parlé, plutôt populaire. Elle ne le connaissait pas personnellement, mais en avait besoin, et vite.
Car son nom était apparu dans le carnet.
Son nom était apparu, juste à côté de Lui.
Et son nom sonnait atrocement bien avec Lui.

Ainsi commence une lente symphonie.

HRP: Voila pour toi Arata, c'est un peu kk je m'en excuse ;; J'espère que ça t'ira, si ya une seule petite chose que tu penses que je dois changer je le ferai :3 Voili voilou~
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 148
Âge du personnage : 20 ans
Année d'étude : 5ème année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Sonnons simplement le glas [PV: Arata] Mer 7 Déc - 15:35
Il avait cherché son carnet dans tous les recoins possible de sa chambre, encore et encore. Tout était en désordre. Des vêtements jonchaient le sol, des papiers volaient, des livres étaient posés comme ça. Le temps passait, Arata ne s'en rendait même pas compte mais l'angoisse montait crescendo. L'horloge affichait presque 00h30 et il n'avait ni mangé, ni terminé son travail à faire. Cet objet pouvait paraître bien anodin aux yeux des autres seulement pour lui, c'était un bout de sa personne qu'il avait perdu. Et si ça tombait aux mains d'une personne mal intentionnée, il ne s'en remettrai absolument pas. C'était son jardin secret auquel il avait malencontreusement donné accès;

La porte s'ouvrit violemment. Shion ? Ce n'était pas son genre d'être aussi brusque. De toute façon Arata n'a même pas eu besoin de lever la tête pour savoir de qui il pouvait s'agir. Après tout, Eryn l'avait harcelée une heure auparavant avant pour lui parler de quelque chose d’apparemment urgent. Elle ne paraissait pas comme d'habitude mais il était tellement perturbé que ce détail lui avait carrément échappé, lui qui était quelqu'un de particulièrement observateur en général.

— « Arata, décris moi Rory. Maintenant. »

Surpris par la question de sa kohai, il se releva de son excursion sous son lit, manquant de se cogner la tête avant de se tenir droit devant Eryn, la surplombant facilement avec son mètre quatre-vingt.

C'est pas vrai, qu'est-ce qu'il a encore fabriqué ?

— « Rory ? Qu'est-ce que tu lui veux ? »

Le brun arqua un sourcil d'un air interrogateur. Il soutenait son regard émeraude pour tirer les vers du nez de la canadienne mais visiblement, elle la voulait sa réponse. Alors résigné, le tokyoïte soupira avant de balancer la sauce :  

— « Grand, brun, un peu plus grand que moi. Il a aussi des piercings et des tatouages. Tu l'as forcément croisé puisque c'est mon meilleur ami. Pour le coup avec tout ça, tu ne peux pas le louper. »

Bon, Rory fait aussi parti du même groupe de musique. Mais ça, ce n'était qu'un détail.
HRP:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/
avatar
Ajisai

Messages : 590
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 3 ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: Sonnons simplement le glas [PV: Arata] Mer 18 Jan - 21:56
Une chambre complètement désordonnée ; des habits, partout étalés. Deux lits, un d'Arata, l'autre de Shion. Eryn connaissait cette chambre aussi bien que la sienne. Elle l'avait fréquentée souvent, que ce soit pour l'un ou l'autre des locataires. Mais jamais elle ne fut autant désordonnée. Arata était stressé, ça se lisait sur tout : sa tenue, son comportement. Il était glissé sous le lit et l'entrée d'Eryn l'avait surpris. Elle ne broncha pas, le fixant dans ses yeux. Il était grand, elle devait pencher sa tête. D'habitude, elle aurait évité de le fixer dans les yeux, le moins possible, pour ne pas trop avoir mal à la nuque. Mais là, son cerveau ne répondait plus. Les synapses avaient explosés quelques heures auparavant. La douleur s'était emparée de son corps. Mais plus maintenant. C'était comme une drogue, elle ne sentait plus rien. Elle était vide de sentiments. C'était cela qu'on appelait « une peine de cœur » ? Eryn aurait juré être victime d'un assassinat.

Arata lui répondit. Au niveau du physique seulement. Il lui avait d'abord posé la question du pourquoi. Pas de réponse d'Eryn. Elle voulait sa réponse, ça se lisait en elle, au milieu d'une mer d'encre. Même elle ne pouvait discerner que cette volonté de savoir. C'était trop vague, il lui fallait encore des réponses. Elle regarda circulairement la chambre, plus pour ne pas montrer son automatisme, et continua la discussion machinalement

« Rien. Je ne lui veux rien. De mal. Je te demande comment il est avec les autres. Pas physiquement. Je sais qui c'est »

Phrases courtes, mauvais signe. Elle ne parlait jamais comme ça. Cette machine beaucoup trop bien huilée en était presque terrifiante. Des cernes au couleur de charbon lorgnait ses yeux et sa peau d'habitude d'une blancheur digne de vapeur d'eau. Elle était rigide, comme faite de barre de métal. Elle s'approcha d'Arata et lui attrapa le bras.

« S'il te plaît, réponds moi. Il est comment ? Attentionné, Gentil, Précautionneux, Joueur, Fort, Homosexuel ? »

C'était bizarre, trop direct. Elle le savait. Elle avait listé les premiers mots qui correspondaient à « parfait pour Lui ». Elle ne voulait pas de mal à Rory, juste s'assurer de quelque chose. S'il méritait Lui, s'il saurait être meilleur qu'Eryn, cette frêle petite chose innocente. Cette souris stupide de croire à des contes de fée. Une fillette brisée par sa propre bêtise. Une égoïste qui voulait l'impossible. Qui le voulait Lui.

Elle fixait toujours Arata, ne laissant rien transparaître au delà de son regard d'acier. Au fond d'elle, tout au fond, de la haine montait. Contre elle, contre Lui, contre Rory qu'elle ne connaissait pas, contre Arata, contre le monde. L'automate sentit son pouls s'accélérer et sa prise se resserrée sur la proie de son interrogatoire. Elle le lâcha avant de s’asseoir sur le lit en attendant sa réponse. Elle tût sa haine, l'ignora complètement, laissant le vide qui l'accaparait seul maître de ses faits et gestes.

HRP: Hello! Désolé du temps de réponse, c'est court et kk, je sais pas ce que j'ai fait ;; J'espère que ça te va, tu me dis si quelque chose cloche, encore pardon!
Voir le profil de l'utilisateur
Sonnons simplement le glas [PV: Arata]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: Rin Forest :: La ballade :: Dortoir des Ajisai-

Sauter vers: