AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Rory — la délivrance est fictive
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Rory — la délivrance est fictive Jeu 7 Juil - 20:40



RORY VALENTIN BLAISE
AJISAI ; XIX ANS ; DUBLINOIS ; ANNÉE IV ; GROUPE SANGUIN B
FORCES SPÉCIALES ; CLUB DE MUSIQUE ; INFECTÉ
la délivrance est fictive


préfère sortir boire un coup que de rester planter devant sa console — adore quand même sa console — agit souvent sur un coup de tête — tente de réfléchir quand même la plupart du temps — casse cou — se retrouve souvent plein de pansement et de bleus — rancunier comme jamais personne n'a pu l'être — a soit un humour de merde soit un humour douteux — bisexuel — toujours le sourire aux lèvres — a du mal à ne pas apprécier quelqu'un — a très peu de personnes très importantes pour lui — a du mal à parler de la mort de sa sœur même aujourd'hui — gagatise devant sa nièce et filleule Alana — vient d'une famille de Mons — très vulgaire — dit beaucoup trop d'injures à la minute — part du principe qu'il ne faut pas se fixer des limites quelque soit le domaine — peut être très ironique et pas forcément dans les bonnes situations — n'aime pas les Anglais par principe — et puis ils pètent plus haut que leur cul aussi faut dire ce qui est — plutôt tactile — très jaloux — n'hésite pas à s'amuser — mesure un mètre quatre vingt neuf pour quatre vingt huit kilos de muscles — yeux verts foncés — fume souvent et beaucoup — a souvent des migraines à cause de ses dons et du virus — infecté — porte des lunettes quand ses migraines n'en font qu'à leur tête — tatoué bras gauche entier et cou côté gauche et a également une tête de loup tatouée sur le mollet droit — piercings à l'arcade gauche au cartilage gauche a un industriel droit et un piercing à la langue


a un Akita du nom de Yuki — adorateur de chat mais y est allergique — joue du piano, de la guitare et de la batterie — pleure devant le film Un monde meilleur — mais ne l'avouera jamais — adore regarder des dessins animés avec Alana — a pleuré comme un gosse à la fin de KH1 — putain Riku merde pourquoi et Sora bordel Kairi la pauvre bordel — a voulu tuer les développeurs pour la fin qu'ils ont donnés à Roxas — merde Roxas sérieux vous abusez les gars — grand fan de la licence The Legend of Zelda — sa matière préférée est la défense contre les Yajuus — fait des bruitages avec sa bouche quand il s'ennuie — lève souvent les yeux au ciel — roule des yeux tout aussi souvent — soupire vraiment très, très fort pour faire comprendre son exaspération — déteste les poivrons verts — adore les poivrons rouges — plutôt fan de rock et de pop-rock — écoute aussi beaucoup de musique de films ou de jeux vidéos — joue beaucoup trop aux jeux vidéos — n'aime pas les épinards depuis sa tendre enfance — adore les courgettes — grand fan des studio Ghibli


TERMINÉS
It's a hard knock life feat. Diana Weiss
Are you sick ? feat. Ambros L. Sean
Child of Light feat. Anthea Eleonore
Stalker, c'est ton super pouvoir feat. Orion O. Pride
Words feat. Ambros L. Sean
Grown Up feat. Ambros L. Sean
Elastic Heart feat. Eden A. Joly
Living young, wild & free feat. S. Lullaby McCormick
May the wind be always at your back feat. S. Lullaby McCormick
Seven Minutes in Heaven feat. Jasmin S. Byatt
Insomnie feat. Ushio Okami
I hate sleepin' alone feat. Alcyone Mayer
Il est temps de dire adieu feat. Ambros L. Sean
Tears flow over mad soul feat. J. Hiroki Kamiyoshi

EN COURS
Flashback Ireland - Caffreys Harp Kilkenny on tap feat. S. Lullaby McCormick
Cauchemars en cuisine feat. Chidori Nishimura
Deux geeks, des chips et du coca feat. Arata Kagami
Les phalanges se brisent feat. S. Lullaby McCormick, Arata Kagami, Shion Nakajima
Let's die away feat. Franz E. Hammerstein & Ambros L. Sean
Roaring fire feat. Sana Hasegawa
Hidden companion feat. J. Hiroki Kamiyoshi

ABANDONNÉS
Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris feat. Babylone I. Thompson
EVENT ; Le Manoir Hanté feat. Lilibeth Clarckson
Il colorie les coeurs feat. Eden A. Joly
EVENT ; La chasse aux Pokémons feat. Eden A. Joly & Diana Weiss
EVENT ; Le festival des feux d'artifices feat. Eden A. Joly
Talk Dirty to Me feat. Franz E. Hammerstein
EVENT ; Pumpkin Party feat. everybody
Catch my breath feat. Edena Hamilton


Spoiler:
 








Dernière édition par Rory V. Blaise le Mer 3 Mai - 18:51, édité 75 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Jeu 7 Juil - 20:41



ARATA KAGAMI — 20 ANS
Il est l'ami, l'ami, celui à qui tu donnerais un rein, un morceau de foie, de la moelle épinière, du sang. Arata, c'est celui vers qui tu te tourneras si tu en as besoin, et tu es la personne vers qui il se tourne s'il en a besoin. Il a même une sonnerie spéciale, sur l'holokit, et même sur l'ancien téléphone que tu utilises encore quand tu rentres en Irlande, juste pour le cas où. Arata, tu as vécu avec lui la transformation de son frère. Arata, il a vécu avec toi le deuil de ta sœur. Arata, tu l'as connu accompagné de Tsubasa, rarement séparés, très différents et pourtant si complémentaires. Des fois, tu penses à Tsubasa, et tu penses, comme s'il pouvait t'entendre, que tu seras là pour son frère, que tu le quitteras pas. Parce qu'Arata, il est devenu ton frère, maintenant, l'un des piliers les plus importants de ta vie, celui à qui tu ne peux rien cacher, celui à qui tu te confies. Il est ton tout, comme Lulla est l'autre partie de toi.


FRANZ E. HAMMERSTEIN — 20 ANS
Franz. Ô Franz. Il est la luxure à l'état pur, vraiment. Il est la réincarnation d'un des sept péchés capitaux et c'est avec un grand honneur et un grand plaisir surtout, que tu l'as découvert. Franz, c'est les parties de jambes en l'air sans honte ni gêne, sans peur et en repoussant à chaque fois vos limites, avec toujours plus de défis, avec toujours plus d'envie et de besoin. C'est contre un mur, dans les toilettes, dans sa chambre avant qu'il y ait des tonnes de chats, dans la tienne quand Ambros n'est pas là, à l'hôtel, dans les endroits les plus insolites les uns des autres et c'est ça qui est bon. Et puis, il y a eu Eden, et tu as tout dû stopper, avec un léger regret, c'est vrai. Mais Franz est un bon pote, un vraiment bon pote et tu sais qu'il comprendra, tu sais qu'il comprendra que tu ne peux plus te laisser aller... même si c'est vraiment difficile de dire non à Franz quand il veut quelque chose. Surtout quand il veut quelque chose que tu veux autant que lui.


SHION NAKAJIMA — 20 ANS
Au début, il n'était que le colocataire d'Arata et vous étiez forcément amenés à vous voir, vous parler, au moins pour avoir une entente cordiale. Puis, au fur et à mesures des semaines, des mois, des années maintenant, votre relation avait évolué. Vous avez aidé Arata à survivre sans son frère, vous vous êtes trouvés des points communs, il est ta maman, celui qui soigne tes blessures superficielles, celui qui siffle un langage qui te fait frissonner quand les noms d'oiseaux sortent sans que tu ne puisses t'en empêcher. Il est celui avec qui tu pleures devant KH1, celui avec lequel tu ris devant des films de merde, celui avec lequel tu trépignes devant un nouveau Ghibli. Il est celui que tu emmèneras se faire tatouer sur les fesses pour pas que ses parents voit ça.


AMBROS L. SEAN — 18 ANS
Trahison. Ce fut violent, brutal, cruel. Tu n'as ni eu le temps de réfléchir, ni eu le temps de t'adapter à tous ces mots qui sortaient de sa bouche. Il n'y avait rien de méchant derrière, rien de vil, de moqueur ou même de cynique, mais sa façon de te questionner, de te poser des questions... tu en as frissonné de dégoût. Pour la première fois, tu t'es senti un peu sale, mesquin, pervers. Et pourtant, il n'y avait rien de méchant dans ces mots, dans sa façon de le dire, rien de cruel, mais chaque syllabe, chaque reprise d'air, chaque pause te semblait encore plus violente que la précédente et tu avais l'impression qu'il détruisait ton mur à coup de marteau dans le cœur. Alors tu l'as rejeté. Plus fort, plus loin, plus violemment. Pendant longtemps, il n'a été qu'une ombre dans ton sillage, une ombre qui n'attirait pas ton attention et puis... tu as décidé de passer au dessus. Non pas de pardonner, non, bien sûr que non, tu es bien trop rancunier pour ça, tu ne pardonnes pas, tu n'oublies pas... mais tu es juste passé au-dessus, parce qu'il avait besoin de toi, parce que c'est un ami auquel tu tiens, parce que tu ne veux pas le revoir encore endormi, t'enserrer dans ses bras et te supplier de le pardonner.






ALCYONE MAYER — 18 ANS
Alcy est celui dont tu aurais pu tomber amoureux. Alcyone, c'est celui que t'es allé voir lors d'un intercours pour lui demander de sortir avec toi, juste parce qu'il te plaisait physiquement parlant, tu ne connaissais même pas son nom, et il t'a dit oui, parce que tu lui plaisais aussi. Alcyone, c'est une histoire d'histoire d'amour comme les films ne les racontent pas. C'est les journées à traînasser dans sa chambre, à se lancer des piques à et faire l'amour. C'est des journées à râler alors qu'il te peint le dos ou le corps entier. C'est les journées à faire une bataille de peinture parce que tu en as marre alors tu le serres dans tes bras, lui courant après pour qu'il soit tout aussi peinturluré que toi. Alcyone et toi, c'est quelque chose qui aurait pu devenir sérieux, véritable, mais t'as fuis comme un lâche. Parce t'as merdé, t'as fais une erreur, parce que ça te faisait flipper de t'attacher autant à lui, alors t'es allé boire, boire jusqu'à n'en plus pouvoir et tu l'as trompé, tu ne sais plus vraiment avec qui, un dernier année, tu crois, tu n'en es même pas sûr, et tu lui as dis, tu l'as quitté. Ce n'était qu'une excuse, à vrai dire, parce que c'était qu'une connerie, parce qu'il t'a dit que les bêtises, ça arrivait, qu'une fois, c'était pas grave, c'était qu'une connerie. Mais ce n'était une excuse, parce que si tu continuais à être avec lui Rory, tu serais tombé amoureux. Alors tu l'as quitté, et ça a été douloureux, quand même, parce que tu étais toujours jaloux des gens qui l'entouraient même si tu n'étais plus avec lui. Alcyone et toi, c'est une histoire d'amour comme les films ne les racontent pas, parce qu'elle est trop vraie pour être racontée, trop réelle, trop douloureuse, et surtout, elle se finit car l'un à eu peur de sombrer des sentiments qui le terrifiait.


BABYLONE I. TOMPSON — 19 ANS
Luxure. Il est ton but à atteindre. Tu te dois de le mettre dans ton lit. Tu te dois de le voir gémir, de te faire supplier, qu'importe. Oh, avant ça, vous êtes potes, c'est vrai. Mais tu mentirais si tu disais que tu ne l'avais pas approché juste pour sa belle gueule et son corps de rêve. Ton premier but a toujours été de le mettre dans ton lit, ou de te mettre dans le sien. L'un ou l'autre. Alors Babe, petit surnom affectif, tu veux le faire craquer. Tu le dragues à coup de blagues lourdes, ou à coup de sous-entendus. Il en rigole, des fois, il y répond, plus pour rire qu'autres choses... Et un jour, ça n'a plus été pour rire, ça n'a plus été pour déconner. Ça s'est passé, et tu ne t'en ai pas lassé, non, au contraire. A chaque fois, tu avais l'impression qu'il avait besoin de plus, que tu avais besoin de plus. Et tu as compris, et tu t'es tu, tu es resté silencieux, tu as gardé son secret, ses secrets.


JASMIN S. BYATT — 20 ANS
Votre rencontre a été des plus surprenantes : il t'a fuis. Oui, il l'a vraiment fait, il a quitté Shion et Arata quand tu es arrivé pour squatter leur chambre, comme à ton habitude. Mais le pire, c'est que ça ne s'est pas produit une fois, ou deux, mais plusieurs fois, presque à tous les coups. Et tu ne comprends pas pourquoi il te fuit comme si tu avais la peste, ou le choléra. Alors tu l'as cherché, géolocalisé sans honte, et des fois, tu le croises, tu essaies de lui parler mais il semble disparaître dès que tu clignes tes yeux. A Jasmin, tu aimerais lui dire que t'es pas méchant, que t'es un amour, que t'es méchant qu'avec les gens qui le méritent mais tu n'en as jamais le temps. Un jour, tu le chopperas dans les chiottes et tu le forceras à t'écouter. Enfin... peut être plutôt dans la chambre d'Arata et Shion, comme ça il avait toujours une retraite stratégique s'il voulait vraiment fuir.






INDIE A. JONES — 19 ANS
Indie, c'est un bon pote. Un vrai de vrai, vraiment. C'est un pote avec qui tu déconnes, avec qui tu bois, avec qui tu rigoles. Indie, c'est un très bon pote très hétéro et très sexy... très sexy, et l'alcool aidant, bah il a été encore plus sexy dans un lit. Même s'il est très hétéro, et même si c'est un très bon pote, et même s'il est vraiment, vraiment très hétéro. Tu aimes bien le taquiner dessus, sans pour autant le crier sur les toits tu tiens à ta vie un minimum et surtout à ta réputation. Alors tu le taquines, puis tu le laisses tranquille, puis quand tu peux le lui rappeler, en public de préférence pour rester en vie, tu le fais, avec un sourire aux lèvres, moqueurs, parce que quoiqu'il dise, lui qui ne couchera jamais avec un mec, il n'empêche qu'avec toi, il l'a fait. Alcool aidant, mais il l'a quand même fait.






EDEN A. JOLY — 19 ANS
Tendresse. Il n'est que tendresse, câlins, chocolat et arc-en-ciel : il est le chaudron d'or caché tout au bout, au fin fond de la forêt. Il est cet or que tu gardes, que tu protèges, que tu caches, loin des autres. Tu ris, tu joues, tu taquines, tu câlines. Il rit, il joue, il taquine, il câline. Il y a toute une chimie entre vous, une relation que tu ne peux pas vraiment décrire car tu es totalement différent, avec lui. Tu es toi, sans vraiment l'être. Tu es toi, mais plus calme, plus tendre, plus câlin, plus enfantin. Il est celui qui te ramène en enfance, tout en te laissant dans cet âge adulte. Il est ce mélange d'envie d'amour et de tendre amitié. Il est tout et en même temps, il n'est pas si différent des autres. Il est unique, tout en te rendant unique. Il est ton âme-sœur, celui a qui tu as juré de l'aimer pour l'éternité, dans une promesse enfantine et encore plus précieuse, encore plus vraie que celle que tu fais aux autres. Il est l'unique, le seul que tu aimeras de cette façon, le seul qui a pris cette place si spéciale dans ton cœur, dans ton être, dans ton âme. Tu l'aimes, Rory. Tu l'aimes à t'en crever le cœur, à t'en broyer les os, à t'en détruire le corps.


GABRIEL LEND — 19 ANS
Gaby, c'est un pote. Un vrai de vrai. Un avec qui tu joues de la musique, un avec qui les mots ne sont pas très utiles, un avec qui tu rigoles de temps en temps. Gab, c'est le mec avec qui tu fais un duo depuis la deuxième année parce que vous alliez bien ensemble, musicalement parlant. Gab, c'est le mec silencieux, et toi, t'es le mec bruyant. A part la musique, rien n'aurait vraiment pu vous réunir sauf vos personnalités qui se ressemblent, et qui sont pourtant bien différentes l'une de l'autre. En bref, Gab, c'est le bon pote, avec qui tu rigoles, avec qui tu joues, avec qui tu te réunis pour parler composition et mélodie.






JAE FUJIOKA — 24 ANS — INFIRMIER
Jae, c'est ton infirmier personnel. Celui qui te voit arriver presque tous les deux jours, soit à cause d'une migraine à se taper la tête contre les murs, soit parce que t'as décidé de t'entraîner un peu trop et que tu t'es soit foulé la cheville, soit ratatiné le genou à cause d'une parade un peu trop complexe. Jae, c'est pas que l'infirmier qui ne rigole à aucune de tes blagues, c'est aussi le musicien. Celui qui traîne avec toi dans la salle du club de musique et qui t'accompagne souvent dans tes délires de compositions un peu bizarres, mais plutôt bien trouvées pour la plupart. Jae, c'est une sorte d'ami un peu distant, mais avec qui tu aimes bien discuter, avec qui les mots sont pas compliqué à trouver. C'est juste, Jae, quoi.










Dernière édition par Rory V. Blaise le Dim 30 Oct - 22:20, édité 15 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Jeu 7 Juil - 20:41



SVEA LULLABY MCCORMIK — 20 ANS
Lullaby, c'est la berceuse. C'est celle qui te rappelle l'Irlande à chaque fois que tu la croises, celle qui te fait te remémorer ta sœur avec ce sourire aux lèvres qui la définissait tant. Lullaby, c'est la fille dont Marie te parlait mais que tu n'avais jamais vraiment rencontré, tu l'avais croisé, ici et là, en ville, en sortie. Mais rien de plus. Quand tu es entré à Shinrin Yoku, tu l'as croisée aux dortoirs et cette amitié solide, forte, s'est mise en marche sans réelles fondations. Elle était là, tu étais là, elle te rappelait ta sœur, l'Irlande, toi, tout ce qui te manquait, tout ce dont tu avais besoin. Tu as eu besoin d'elle car elle était tout ce dont tu avais besoin sur le moment. Lullaby, t'as pas vraiment voulu coucher avec, mais ça ne t'aurait pas dérangé. Entre elle et toi, ça n'aurait jamais pu marcher sérieusement. Ça s'était passé, avec des bières, beaucoup de bières, tu avais réussis à ramener quelques Kilkenny en douce. Tu ne regrettes pas, mais disons qu'elle méritait mieux que ça. Lullaby, à force, elle est devenue comme ta sœur, tu la charries, tu la chatouilles, tu lui tires la langue et tu lui montres des photos d'Alana. Tu la taquines sur les mecs, sur ton meilleur pote, et tu les forcerais presque à se mettre ensemble. Parce que ce sont tes deux meilleurs potes, et que tu les veux heureux, et que tu sais qu'ils seraient bien ensemble.






CHIDORI NISHIMURA — 19 ANS
Chidori, c'est un peu ta rivale. C'est celle qui t'empêche de coucher avec Babylone. Mais Chidori, c'est pas que ça. Chidori, c'est celle qui t'a regardé bizarrement en te voyant bouffer ton sucré/salé, tes desserts épicés aux piments, tout ça avec un peu de bière parce que la bière y'a rien de mieux. Chidori, tu l'aimais pas par principe, parce que c'était plus simple de pas se sentir mal à l'aise à draguer son mec, parce que c'était plus simple de ne pas l'aimer pour pouvoir faire ce que tu voulais. Sauf que tu l'apprécies bien, finalement, et ça te coupe toute envie de coucher avec Babylone alors que tu cherches à le faire craquer depuis des mois.  






USHIO OKAMI — 21 ANS
Tu ne la considères pas comme une amie à proprement parlé, mais elle est cool, vous rigolez bien, et puis vous faites parti du même groupe de musique. Ushio, tu ris avec elle quand elle te livre les plats que tu commandes quand t'as la flemme de te faire à bouffer et tu l'accueilles toujours habillé comme une merde ou en caleçon, parce que quand t'es dans ta chambre, t'as pas envie d'être bien habillé. Ushio, tu l'appelles Sushi, parce que ça a toujours été plus simple à retenir, et puis, c'est plus drôle aussi. Mais dernièrement, Ushio et toi, c'est pas vraiment ça... parce que t'as besoin de t'isoler, parce que t'as besoin de ne voir personne et qu'elle est trop envahissante pour ton propre bien.






SANA HASEGAWA — 21 ANS
Elle est celle qui te regarde de haut malgré sa petite taille et tu es celui qui la regarde de haut. Vous vous balancez des piques à chaque détours de couloirs. Tu as peu d'estime pour elle, elle a peu d'estime pour toi. Vous êtes sur cette sorte de haine réciproque, sans pour autant dire que vous faites vraiment attention l'un à l'autre. Si tu ne la vois pas, tu ne t'en porteras que bien mieux, elle qui pense que l'âge fait tout. Tu ne respectes que les gens que tu penses que tu dois respecter, mais ceux qui te regardent de haut parce qu'ils se croient supérieur à toi. Rien que d'entendre son nom ou son prénom t'énerve. Elle t'exaspère. Elle est l'un des fruits de ton exaspération.  






DIANA WEIß — 34  ANS — PROF
Diana, douce Diana. Sacrément belle, sacrément mignonne. Diana, c'est celle que tu as draguée quand tu avais beaucoup trop peu de sang dans ton alcool, quand tes tempes vibraient à t'en faire mal. Diana, tu as su qu'elle était prof avant de coucher avec elle, avant de te faufiler sous sa douche, avant de conclure, tout simplement. Sauf que c'est pas ta prof, ça le sera jamais. Et puis, tu sais garder les secrets. Alors tu t'en fous, vous avez passé un bon moment, et c'est ce qui compte. Et quand vous vous croisez au détour d'un couloir, tu es égal à toi-même, la salue comme elle se doit d'être saluée, avec ce petit sourire en coin qui veut tout dire, mais que personne ne comprend.










Dernière édition par Rory V. Blaise le Sam 29 Oct - 16:57, édité 8 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Jeu 7 Juil - 20:42
ET LA POUR DIRE QUE C'EST BON ET POUR MARQUER TOUT CE QUE JE DOIS ECRIRE DANS MA RS

Beaucoup de choses, donc.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 277
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Mer 13 Juil - 14:50
Hey heyyyy c'est moiiii  Devine pour quoi je viens :11:Pour... un... lien !
En vrai Sana et Rory ont des caractères à la fois très différents et ils se ressemblent un peu (ils n'ont pas beaucoup de vrais amis et sont difficiles à aborder). Je dois t'avouer que je n'ai pas une idée précise d'un lien qu'on pourrait avoir.
On peut peut-être partir sur quelque chose du genre, ils se sont croisés plusieurs fois, et Sana a énormément du mal avec son caractère "je suis tout sourire et j'apprécie tout le monde" : Sana a du mal à faire confiance aux gens, et elle est convaincue que Rory est "faux". Que c'est un grand hypocrite. Qu'il cache quelque chose et que ce n'est pas quelqu'un de bien, du coup elle l'évite comme la peste, et parfois elle lance même des mauvaises rumeurs sur Rory ? Genre elle se sent pas à l'aise quand il est là, elle a comme l'impression qu'elle doit le remettre à sa place.
Je sais pas je propose juste, si tu as des idées je suis bien sûr ouverte à toute proposition !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Mer 13 Juil - 15:09
Un lien un liiiiiiien ~~
Oooh, perso, j'aime bien l'idée qu'il se fasse remette à sa place sans vraiment comprendre pourquoi, à force, je pense même qu'il lui jetterait des piques à chaque croisement dans un couloir. Rory aime bien savoir tout sur tout le monde, du coup il essaierait de se rapprocher d'elle tout en l'envoyant bouler (oui oui, ce genre de "je t'aime moi non plus").

BREF JE SAIS PAS ? DISCUTONS DISCUTONS. Mais j'aime bien l'idée qu'il se fasse remettre à sa place, en plus par quelqu'un de plus vieux que lui 8D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ume

Messages : 277
Âge du personnage : 21 ans
Année d'étude : 6ème année
Groupe sanguin : A

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Mer 13 Juil - 15:51
Ca peut peut-être partir d'un malentendu alors ? Par exemple, Sana aurait entendu des rumeurs à propos de Rory, ou alors elle l'aurait vu en train de sécher des cours ou je sais pas quoi. Ce serait partie d'une simple petite remarque, un conseil amical ("tu devrais t'investir en cours tu sais ? et respecter tes aînés" quelque chose comme ça), que Rory aurait mal pris, et Sana l'aurait jugé sans cherché à le connaître réellement. Bref au fil du temps ça s'est dégradé et maintenant à chaque fois qu'ils se croisent, ils se lancent des piques, ils s'entendent pas ? Et Sana pense que Rory est un bon à rien donc elle a très très peu d'estime pour lui.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Mer 13 Juil - 16:49
OH JE SUIS TOTALEMENT PARTANTE.
CA SERAIT VRAIMENT COOL.
GENRE VRAIMENT BEAUCOUP.

(pardon les majs)

Et ce serait donc réciproque, Rory aurait très peu d'estime pour elle parce qu'il pense qu'elle pète plus haut que son cul etc etc 8D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Personnel

Messages : 23
Âge du personnage : 26 ans
Année d'étude : Médecin scolaire
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Rory — la délivrance est fictive Lun 14 Nov - 23:22
BON !
J'ai une idée de lien, je sais pas si cette fois ça marche, mais testons tout de même, on sais jamais.
DONC Rory est infecter, ça on est ok. C'est écris noir sur blanc sur son dossier médical scolaire (même si il vas à l’hôpital universitaire plutôt qu'à l'infirmerie pour se faire suivre et prendre son traitement). Du coup dans la logique le couillon qu'est Manolo vas vouloir tenter de lui parler du groupe de parole pour les porteur du virus M et ainsi tenter de l'aider à "bien" vivre sa maladie, mais on a déjà établi que Rory il vas fuir ça, mais osef, c'est cool. Du coup Manolo entre deux essais pas super concluant de discutions avec Rory il tente d'utiliser son don de persuasion pour le faire jouer au jeu de rôle avec lui. Oui ça a pas de rapport et pas de sens comme ça, mais c'est narmol. Donc il veux le faire jouer de force pour lui changer les idée et tenter surtout ainsi de le persuader sans pouvoir que le club de parole serait géant pour lui. Donc un lien un peu d'harcèleur au méthode douteuse pour le coup.
Est-ce que ça passerais ?
Voir le profil de l'utilisateur
Rory — la délivrance est fictive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: Debuts :: Développement :: Fiches de liens-

Sauter vers: