AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Dim 10 Juil - 12:45
ow hello troubles

C'était devenu assez habituel. Orion passait régulièrement par l'arbre millénaire, bien qu'il n'ait jamais eu de raison d'y être. Enfin si, déjà l'endroit lui plaisait parce qu'il n'y avait généralement personne à cet endroit-là. Et Orion, le calme ça lui plaisait bien. Puis, maintenant il y allait aussi pour retrouver son ami blond. Celui dont il ne connaissait pas le nom. Celui-là même qui semblait connaître cette plaie qu'était Rory. Puis, même s'il ne le dirait pas ouvertement, Orion il appréciait Ambros. Il le voyait comme un ami.

Alors, ce jour-là, décida de se pointer à l'endroit habituel. Peut-être plus tôt que d'habitude. Même s'ils ne s'étaient jamais mis d'accord sur une heure, ni même un jour. Ça c'était mis en place tout seul. Il se voyait quand il se voyait, et c'était très simple. Parfois Orion passait par l'arbre sans croiser Ambros, et l'inverse devait être vrai aussi. Et c'était ça qui était agréable. De pouvoir profiter d'une présence sans contrainte particulière.

Orion s'installa en tailleur contre l'arbre.L'ombre rendait l'atmosphère fraîche. Ou du moins à peu près vivable face à la chaleur environnante. L'endroit respirait le silence. Et même Orion avait parfois l'impression d'y faire trop de bruit. Surtout lorsque comme maintenant il s'amusait à lancer un caillou dans ses mains. Parce qu'il était totalement incapable de tenir en place. Puis il attendait patiemment jusqu'à qu'il décide qu'il soit l'heure de partir. Même si pour le coup, Ambros allait arriver.
avatar
Ajisai

Messages : 215
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Dim 10 Juil - 18:57
Epuisant. Lassant. Enervant. Frustrant. Désolant. Sa guerre froide que lui menait son colocataire était tout cela en plus de fatigante. Il n’avait absolument pas l’envie de la faire aujourd’hui, ni demain, mais ce n’était pas le souci. Là il n’aspirait qu’au calme, une présence reposante et réconfortante, peut-être même un rire en bonus, mais il n’avait jamais vraiment crus au bonus dans ses envies. La présence simple de son ami blond dont il n’avait toujours pas le prénom serait déjà un petit miracle en soit. Un miracle possible à réaliser, ce qui était réconfortant déjà dans l’optique.

Il prit la direction de ce qui était devenus avec le temps, sans qu’ils ne se concertent avant, leur lieu de rendez-vous. Jamais pris à l’avance, jamais dit clairement, mais toujours une sorte d’échappatoire remplit de calme et de repos. C’était presque poétique en soit, quand il avait expliqué cela à sa mère elle avait dit quelque chose par rapport à un manque de fée ou une autre connerie magique dans le genre et il lui avait raccroché au nez suite à sa bêtise. A croire qu’elle n’attendant que cela pour enfin terminé leur appel sur cette note là ce jour-là. Ce fut sur cette pensé plus heureuse et détendue qu’il arriva sur place. Détendue par la simple calme du lieu.

La vue de son ami blond lui donna un fin sourire sur les lèvres et il alla directement à sa rencontre sans un bruit, sans rien d’autre. Il n’y en avait pas besoin et c’était sa aussi qui était bien entre eux. Il s’installa à côté de lui le plus naturel possible et sa main chercha rapidement dans son sac une bouteille d’eau qu’il en sortit et mit entre eux deux en cas de besoin. C’était sa manière de s’occuper d’Orion sans être étouffant en quelque sorte. Reposant. Calme. Il aurait presque pu finir par fermer les yeux justes pour profiter de l’instant présent. Ça c’était être bien et ne pas avoir de prise de tête avec le monde autour. Une bulle protectrice tout simplement.


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Lun 11 Juil - 0:36
ow hello troubles


Comme il s'y attendait, Ambros arriva, après un moment. Il aurait complètement été incapable de dire précisément combien s'était écoulé depuis qu'il était venu s'installer là. Orion lui rendit son sourire. C'était là leur façon de se saluer. C'était simple, et ça pouvait probablement paraître étrange vu de l'extérieur. Mais cette amitié sans contrainte était des plus appréciables. C'était assez reposant. Lorsqu'il vit la bouteille d'eau se poser à côté de lui, Orion se rendit compte que par cette chaleur assommante, il avait plutôt soif.

Alors, d'un hochement de tête il indiqua la bouteille, en signe de questionnement. Il s'attendait à une réponse positive. Il n'attendit donc pas longtemps avant de se servir. Ni l'un ni l'autre ne se mettait à parler tout de suite. Il fallait du temps. Il fallait profiter avant de se lancer au risque de briser une certaine harmonie. Il arrivait à Orion d'engager ce semblant de conversation. Mais c'était toujours assez rare. Mais déjà, il parlait véritablement avec Ambros. Et ça, c'était beau. Il était moins rare qu'Orion pose la question que ce qu'il ignorait Ambros.

Seulement, ce jour-là Orion ne se sentait pas d'attaque à poser la fameuse question. Déjà parce qu'il n'avait pas de question. Le vilain qu'il était n'avait pas pensé à y réfléchir. Mais de toute façon, il appréciait bien trop le calme que l'ombre du feuillage du vieil arbre apportait pour s'intéresser à parler. Bien qu'il répondrait à son ami blond comme il le faisait chaque fois.
avatar
Ajisai

Messages : 215
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Lun 11 Juil - 18:02
Le murmure du vent remplissait ses oreilles, cet arbre avait vraiment une prestance à lui seul qui dépassait facilement l’entendement. Ambros eu un léger hochement de tête positif à la demande muette de son ami pour boire avant de se perdre un peu dans cet univers de calme. Il attendit un peu, par politesse, habitude, quelque chose entre les deux. Il voulait comme être certain que son vis-à-vis ne souhaitait pas posé une question en premier. La dernière question avait porté sur un sujet bateau, une histoire de fruit, celui qu’on aimait le plus, rien de bien édifiant, mais ça n’avait pas besoin. Il avait crus voir une fois Rory en présence de l’autre blond, mais n’osait pas trop posé de question dessus par de mettre les pieds dans le plat encore.

Rien ne vient. Donc c’était à son tour. Pas qu’il y a vraiment de tours, pas qu’il y a vraiment de rituel ou encore une façon de le faire. Ça se fait, c’est tout. C’est comme respirer, simplement naturel, le coté vital en moins. Il ferma doucement les yeux laissant une dernière fois le chant du vent le bercer dans son silence harmonieux avant de la briser d’un simple soupir de contentement. C’était comme un signal pour annoncer qu’il allait prendre la parole qu’il voudrait un tout petit peu d’écoute. Une préparation aux oreilles sur le futur silence brisé.

« Où étais tu durant la chasse ? »

Juste où. Pas de comment cela c’était passé ou qu’est-ce qu’il avait ressenti. Ça serait peut-être trop indiscret comme question. Il voulait simplement dans quel cadre autour de lui il avait eu pour cette stupide chasse durant l’été 2006. De toute façon si jamais la question dérangeait seul le silence lui répondrait et lui laisserai la chose couler simplement. Il n’y aurait rien à ajouter ou à chercher. Tout le monde avait le droit à ne rien dire après tout.


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Mar 12 Juil - 19:52
ow hello troubles


Les questions venaient toujours naturellement. Il n'y pas de tour. Pas d'ordre prédéfini. Ni même u sujet favorisé à un autre. Au début il y avait pas mal de question personnelle qu'Orion évitait, parce qu'il n'avait pas confiance. Parce qu'il ne savait pas à quoi la réponse aurait bien pu être utile à Ambros. Depuis le temps, Orion répondait avec autant de naturel que possible.

Aujourd'hui, la question portait sur la chasse. Sur l'endroit où était Orion durant celle-ci. La réponse était facile. Évidente. Il n'avait jamais vraiment quitté le Nebraska. Enfin, pas jusqu'à qu'il soit forcé de venir ici. Là tout était devenu différent pour lui.

« J'étais à la ferme, avec ma mère. »

Ambros avait déjà entendu parler de la ferme. Certainement aussi des cochons. Du village aussi, très certainement. Il avait du entendre parler du potager qui avait mis des mois avant de porter ses fruits ; littéralement. Mais Orion ne lui avait jamais vraiment parlé de cette période où la vie était un calvaire. Ni de la mentalité si particulière des campagnards. Orion n'aimait pas vraiment parler de ça. Il n'en parlait même pas avec sa mère. Il doutait être un jour prêt à le faire.

La question n'était pas invasive. Juste curieuse. Chercher plus d'explication le deviendrait, mais là ça allait. Puis, Orion doutait que le but d'Ambros fut de savoir comment c'était. Tout le monde avait été touché par cette chasse, de près ou de loin.
avatar
Ajisai

Messages : 215
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Mer 13 Juil - 16:53
Une ferme et une maman. Sa tête se redressa légèrement en entendant cela et ses lèvres dessinèrent le plus naturellement du monde un doux sourire nostalgique. C’était tout de même beau comme ses deux mots le faisaient simplement se sentir bien, en sécurité. Il avait d’ailleurs aimé entendre Orion lui parler ce de cette ferme où il avait passé son enfance, dont la chasse, ça aussi. Quelque minutes il avait imaginé si sa mère l’avais fait fuir aussi ailleurs, plus à l’bris, avant de se dire qu’il ne devait pas avoir vraiment de solution miracle.

Il hocha un peu la tête en fermant les yeux, tentant de visualisé à quoi pouvais finalement ressembler cette fameuse ferme tout de même. Ça devait être loin de la bergerie remplit de chèvre où lui-même avait passé sa chasse. Il l’avait d’écris une fois après une histoire de cochon. Il avait été plus chanceux selon lui. Les chèvres avaient tellement plus de charme que les adorables petits cochons. Seulement aussi doucement que le silence était en train de revenir les échos de leur voix résonnant doucement dans l’arbre une autre question se forma dans son esprit. Normalement c’était fini pour aujourd’hui, mais une pointe de curiosité le pris tout de même.

« Comment est-elle, ta mère ? »

Parce qu’au final ils n’en avaient jamais discuter franchement de comment était leurs parents, c’était plus des constantes dans leur explication qu’un réel sujet. Comme parler de quelque chose de tellement évident qu’on ne voit même pas l’intérêt à force de l’expliquer. Un peu comme ses prénoms qu’ils ne demandaient jamais peut-être. Peu importe, à force il avait trouvé des point commun dans leur histoire commune, même en étant autant éloigné géographiquement à la base. Une partie de lui voulait aussi savoir si leur mère aussi était un peu pareil quelque part.


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Dim 17 Juil - 18:13
ow hello troubles


Après ça le silence revint. Et le trouble créer par la question disparu de lui-même. C'était agréable cette sensation de retour au calme. C'était paisible. C'était bien d'être ici. Parfois ça lui rappelait un peu la ferme. Il était assez nostalgique de cette époque où il y passait son temps. Il n'avait connu que ça et l'académie.

Puis, Ambros trouva une autre question. Et il la posa avant que le calme ne se soit trop profondément installé. C'était rare. Il voulait savoir commet était Molly. Alors Orion y réfléchit. Bien sûr qu'il savait comment était sa mère. Il ne savait juste pas ce qui serait le plus juste pour la décrire. Elle était tant de chose à la fois, c'était dur. Alors, il laissa la question en suspend le temps d'y réfléchir.

Au bout d'un moment, il trouva. C'était évident que c'était ça qui la qualifiait le mieux. Même si elle était aussi bien plus que juste ça. Parce que c'était sa maman. Et que les mamans des petits garçons sont toujours exceptionnelles.

« Elle est forte. »

Cette fois il aurait bien pu parler plus. Il aurait pu apprécier de faire plus d'une phrase pour répondre cette fois. Parce qu'il était question de sa maman. Ca faisait toute la différence. Seulement, le hasard faisait trop bien les choses. Il fut donc coupé dans sa réflexion par un bruit. Comme si quelqu'un arrivait. Ce qui était pour le moins étrange.

Orion fronça les sourcils. N'ayant aucune envie d'être interrompu à ce moment-là. Ni même entendu en fait. Il se leva, pour voir ce qui se passait. Avec un peu de chance, ce n'était rien d'autre que le vent. Et non un trouble-fête.


hrp ; j'espère que c'est bon ♥
avatar
Ajisai

Messages : 215
Âge du personnage : 18 ans
Année d'étude : 2ème
Groupe sanguin : AB

MessageSujet: Re: la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros Dim 31 Juil - 11:53
Forte ? Vraiment ? Cet adjectif est beau dans sa bouche, tu te demandes si toi-même tu pourrais en dire de même de ta mère. Certainement. Après tout ce n’était pas parce qu’elle s’effondrait à chaque coup de cœur qu’elle n’en restait pas une femme forte. Ton ami sans nom connu te fait sourire de trouver une réponse aussi franche et aussi rapide, sans hésitation. Tu en serais presque jaloux si ça ne te détendait pas complétement. Sa voix est relaxante et sa volonté qui vas avec aussi.

Ambros reste accrocher à ses lèvres et attends une suite. Il doit forcément avoir une suite parce que forte ça ne suffit pas non plus pour décrire une personne et encore moins une mère ; Il ne le sait que trop bien, mais il y a un blocage dans tout cela. Un rouage qui a fait de la merde, un grain de sable dans l’engrenage et lui aussi le ressent beaucoup trop. Il n’a pas entendus le bruit encore, mais a vus le froncement de sourcil de l’autre blond et d’un coup tend l’oreille pour savoir ce qui ne vas pas.

Un rire. Simple, doux, peut-être même légèrement féminin, mignon peut-être. Un simple rire qui perce le silence. Ça n’aurait rien eu d’important en temps normal, mais là c’est leur moment à eux et tu ne veux pas de ce bruit étranger dans ce genre de moment, dans votre calme, ce rire est un intrus invasif et son possesseur aussi. Tu grinces légèrement les dents et te redresse de ta position avant de t’approcher un peu plus de ton ami et lui souffler le plus doucement possible.

« On part. »

Il n’en sait rien si la personne souhaite ou non être invasif, mais sa simple présence est de trop. Doucement il attrape le bras d’Orion pour le tirer un peu en arrière et aussi pour voir avec son appui ce qui les dérange ainsi. Une fille, brune, âgée, seule. Ah non, pas si seule que cela enfin de compte, un gars, brun aussi, du même âge environ viens d’arriver et de la rejoindre. Ça pu franchement le truc moisi ce plan. Partir discrètement serais vraiment la chose à faire là tout de suite.

Hrp : Désolé pour l'attente et j’espère que cela te conviendra ♥


níl a fhios ag aon duine cá bhfuil fód a bháis




Voir le profil de l'utilisateur
la chaleur n'est pas un supplice suffisant ▬ Ambros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives-

Sauter vers: