AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Child of Light [PV Anthea]
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Child of Light [PV Anthea] Dim 10 Juil - 14:04

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Le soleil se couche et tu marches, les mains dans les poches, ton fameux sac frappant contre ta cuisse, la musique de Kingdom Hearts II dans les oreilles que tu chantonnes sans honte. Tu devrais apporter ta PS2 la prochaine fois, tiens. De façon à pouvoir jouer dans ta chambre. Et t'acheter une mini-télé. Et un casque relié à la télé, pour pas qu'Ambros te fasse chier. Oui, ça semblait une bonne idée. Votre chambre était déjà un bordel monstre entre son bordel et le tien, sans compter le synthé, la guitare sèche et l'électrique qui...

Putain.

Tu avais oublié tes partitions dans la salle de musique. Tu avais oublié tes putains de partitions dans la salle de musique. Comment t'avais pu oublier ça ?! Tu fais volte-face, bousculant presque au passage une élève et tu t'excuses d'un sourire et d'un clin d'œil avant de filer illico presto dans la salle du club de musique pour récupérer tes affaires avant que les salles de soient fermées.

Tu montes les escaliers quatre à quatre, la musique toujours dans tes oreilles. Tu parcoures les salles de club avant d'arriver devant celle de musique. Tu te stoppes en entendant une voix que tu ne connais pas et tu enlèves tes écouteurs.

C'est qu'elle chantait bien, la demoiselle derrière cette porte.

Tu pousses doucement le battant, entres silencieusement, de façon à ne pas la couper et tu l'observes chanter, tu l'écoutes, aussi. Et tu restes subjugué. Tu ne te souviens pas de l'avoir vu dans le club de musique et pourtant, tu connais au moins tout le monde de tête vu le nombre d'heures que tu y passes, mais elle, tu ne l'as jamais vue.

Tu attends qu'elle ait finie de chanter pour prendre la parole, toujours admiratif :

— Wow, c'était magnifique ! Tu devrais t'inscrire dans le club de musique ! Je ne souviens pas t'y avoir vu.

Tu lui souris de toutes tes dents, appuyé sur le mur, les mains dans les poches, la musique grésillant un peu en sortant des écouteurs.  


HRP : J'ai une impression de déjà-vu, pas toi ? J'ESPERE QUE CA TE VA. Keurkeur ♥



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Dim 10 Juil - 20:11


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Comment Anthea s’était retrouvée dans la salle de musique restait un mystère pour elle. À son arrivée à Shirin Yoku (quelque peu retardée étant donnée sa fugue), elle avait manqué de s’engager dans ce club, avant de se rappeler qu’avec son don, non seulement cela serait injuste pour les autres membres, mais aussi dangereux pour elle-même. Quand elle chantait, elle ressentait chaque note ; Quand elle chantait, Anthea s’emportait.

Pour le danger public qu’elle était, c’était une chose terrible que de se laisser dominer par ses émotions. Alors elle avait fini par abandonner l’idée de rejoindre le club, comme elle avait abandonné le chant, il y a déjà plusieurs années.

Et pourtant. Après avoir erré dans les couloirs sans but pour chasser l’ennui, c’était là-bas qu’elle avait terminé sa petite marche. L’endroit était complètement désert : Peut-être était-ce ce constat qui l’avait mise en confiance. Elle s’était avancé au milieu de la pièce, pour pouvoir en avoir une meilleure vue, puis elle s’imagina à cette même place, si les circonstances avaient été différentes. Peut-être serait-elle en train de chanter, avec un autre membre du club l’accompagnant de son instrument.

Cette pensée la fit sourire, et elle s'imagina la scène avec plus de détails. Se tiendrait-elle là ? Non. Elle avança alors un peu plus loin, pour terminer devant une fenêtre avec une jolie vue sur l’extérieur. Dehors, les élèves s’agitaient, créant un contraste avec le silence de l’endroit où elle se tenait. Elle fut tentée d’ouvrir la fenêtre, avant de se rappeler qu’avec sa chance, son don de Sirène se déclencherait sans prévenir, charmant une dizaine de personnes autour d’elle. Elle vérifia que la porte derrière elle était bien close, pris une grande inspiration, puis chanta.

Une chanson sans instrument pour la soutenir, et sans paroles précises. Seulement des vocalises, parce qu’elle manquait terriblement d’inspiration pour débuter le moindre titre qu’un quelconque artiste. Et puis, voilà si longtemps qu’elle n’avait pas chanté comme cela : Elle n’était plus sûre de pouvoir atteindre une note d’Halsey, ou d’un autre artiste respecté.

Puis elle entendit une voix qui n’était pas la sienne. Elle se retourna vivement, surprise de ne pas être seul, pour se découvrir un spectateur. Un garçon, qu'elle devinait un peu plus âgé qu'elle.

Wow, c'était magnifique ! Tu devrais t'inscrire dans le club de musique ! Je ne souviens pas t'y avoir vu.

Elle le considéra, interdite. Sa présence n’était pas du tout prévue au programme, et elle le fixait maintenant, en proie à une profonde réflexion. Elle finit par vaguement articuler  :

Je, euh… Merci.

Une question lui restait néanmoins sur les lèvres, mais elle ne savait pas comment aborder le sujet. Elle finit par oser un :

Hum... Est-ce que… Est-ce que vous vous sentez bien ?

Avec son don de Sirène, elle voulait vérifier qu’il allait bien malgré avoir entendu son chant. Avec sa magie aléatoire, elle devait se préparer à toutes les éventualités.


HRP le retour des partitions oubliées
BY EDWARD OF OOC


Dernière édition par Anthea Eleonore le Dim 10 Juil - 21:31, édité 7 fois
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Dim 10 Juil - 20:24

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Tu l'as surprise. Tu as coupé sa voix qui ne semble pas sortir si souvent de sa gorge et, pendant un instant, tu te dis que tu aurais du te taire. Peut être aurais-tu du t'asseoir devant le piano et l'accompagner dans ses vocalises, la pousser à faire plus. Tu avais l'impression qu'elle pouvait aller plus haut dans les notes, qu'elle pouvait même aller plus bas. S'il y avait bien un sujet sur lequel tu ne plaisantais jamais, c'était bien la musique.

La musique, c'était ce langage que tout le monde pouvait comprendre, quelque soit la langue, le pays, les idées divergentes. La musique, c'était la parole des muets, les vibrations qui faisaient bouger toute une génération. Tu ne plaisantais pas avec la musique, avec ce qu'elle était, avec ce qu'elle signifiait pour toi. Elle bafouille, légèrement, et tu lui souris, repoussant ses remerciements d'un léger geste de la main.

Tu quittes le battant, éteins l'iPod nano que tu te coltines depuis plusieurs années maintenant et tu t'échoues sur une chaise en même temps qu'elle te pose une question bien étrange.

— Hum... Est-ce que… Est-ce que vous vous sentez bien ?

Tu lèves les yeux vers elle, la regardes, assez surpris. Tu n'es pas si pâle que ça, au contraire, tu es même plutôt bronzé pour un Irlandais, tu n'as pas un mal de crâne à t'en fracasser la tête contre les murs et tu n'as qu'une petite écorchure à ton genou qui ne se voit pas sous l'uniforme... alors sa question te surprend un peu.

— Je. Oui ? J'ai l'air d'aller mal ?

Non parce que sinon, il faut vraiment que tu t'inquiètes. Ta mère serait prête à t'envoyer une pharmacie entière si tu avais le malheur de lui dire qu'en ce jour, on t'avait demandé si tu te sentais bien. Sérieusement.

— Bref passons. Pourquoi t'es pas dans le club de musique ?

A vrai dire, c'est ce sujet là qui t'intéresse, pas un autre. Tu n'es pas du genre à chopper tout le monde dans les couloirs pour les forcer à entrer dans le club de musique, même si tu avais fais ça l'année précédente mais seulement parce que vous manquiez cruellement de membres, mais là... là tu te sens obligé de la recruter. Sincèrement, qu'est-ce qu'elle foutait seule dans la salle du club de musique à chanter seule si elle n'était même pas dans le club de musique ?! C'était à se poser des questions.

— Si tu veux, je peux t'accompagner au piano.

Tu laisses ton sac choir sur le sol avant de t'installer sur le banc, devant le piano à queue, déjà prêt à lui faire faire quelques vocalises. 


HRP : Tu sens que mon imagination n'est pas très fertile 8)



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Dim 10 Juil - 21:55


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
À questions bizarres, réponse interloquée. Quoi qu’il en était, le garçon ne semblait pas être sous un quelconque charme, ce qui était une excellente nouvelle, parce qu’Anthea ne savait pas défaire l’effet de sa propre magie. Quand elle pensait qu’on lui disait « mais non, tu débutes juste » quand elle se plaignait d’être la pire magicienne au monde…

Non, non, c’était… Pour vérifier.

Une réaction pas du tout suspicieuse. Un peu gênée par la situation, Anthea laissa son regard lentement dériver du côté de la fenêtre, préférant oublier, même le temps d’un instant, la présence du garçon. Elle se retourna vers lui aussi vite qu’elle s’en était éloignée en entendant sa question, le fixant avec de gros yeux. Qu’était-ce que cela ? Une nouvelle stratégie de recrutement ? Son attitude était pour le moins directe.

Mais, si elle se mettait à sa place, il venait de découvrir une parfaite inconnue chantant dans la salle de son club, sans pour autant y appartenir. Ça soulevait un certain nombre de questions. Et, si elle en croyait sa proposition, il pensait qu’elle était une sorte de musicienne refoulée, ou quelque chose comme ça… Ce qui n’était pas si loin de la vérité.

Non, lui répondit-elle sur un ton décidé.

Toute cette histoire lui avait complètement fait baisser sa garde, à rougir et bégayer comme une imbécile. Mais savoir qu’on l’avait entendu chanter, c’était un peu gênant : Avec le temps, elle avait perdu l’habitude d’avoir le moindre publique. Alors Anthea se redressa, croisa les bras, et reprit son calme artificiel.

Je suis du groupe Sanguin B. Et, alors qu’elle pensait qu’elle aimerait bien connaître celui du garçon, quelque chose étincela dans son esprit, et elle dit : …Tout comme toi, d’ailleurs.

Merci don d’Analyse. Par contre, ses affinités lui restaient un grand mystère : Sa maîtrise de ce talent lui était bancale.

Si j’entrais dans le club de musique alors que j’ai le don Sirène, ça ne serait pas juste pour les autres.

Elle détourna le regard : Sa personne avait changé du tout au tout, maintenant qu’elle avait retrouvé son attitude habituelle. Hors de question de confier au garçon sa peur de ses propres pouvoirs, de la magie, et des horreurs qu’elle pouvait faire.
BY EDWARD OF OOC
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Dim 10 Juil - 22:07

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


— Non, non, c’était… Pour vérifier.

Tu as envie de lui demander quoi, mais tu retiens ta langue de justesse. Tu hausses les épaules, chassant les questions sans fondement et qui resteront, dans tous les cas, sans réponse. Tu la regardes tourner et virer avant qu'elle ne te réponde de ce non catégorique qui te fait légèrement pencher la tête sur le côté sous la force qu'elle a mis dans ses mots.

— Je suis du groupe Sanguin B… Tout comme toi, d’ailleurs.
— Euh, ouais, et ?

Tu ne lui demandes pas comment elle sait que tu es du groupe sanguin B. Après tout, tout était normal, ici. Alors ça ne te choque pas plus que ça. Tu n'avais jamais vraiment pu contrôler l'analyse à proprement parlé. Ce n'était pas une de tes capacités malus, mais tu ne prenais aucun plaisir à jouer avec ce don là. La manipulation des souvenirs et la persuasion étaient des dons que tu prenais bien plus au sérieux et, sincèrement, ils pouvaient s'avérer être très drôle à utiliser.

— Si j’entrais dans le club de musique alors que j’ai le don Sirène, ça ne serait pas juste pour les autres.

Un rire s'échappe de tes lèvres et tu déposes ton regard sur les touches noirs et blanches. Lentement, tes doigts viennent les effleurer sans qu'aucun son ne s'échappe.

— J'ai plus l'impression que tu me sors une excuse... tu prends une pause avant de continuer : C'est quoi, ta chanson préférée ?

Peut-être que si tu la lui jouais, si tu savais la jouer, elle se mettrait à chanter. Tu avais bien envie de l'écouter, vraiment. D'entendre vraiment sa voix pousser les notes les plus hautes ou les plus basses. Tu avais vraiment très envie de l'entendre chanter.

Tu plantes ton regard vert foncé, presque noir, dans le sien et tu lui souris.

— Une chanson, tu ne peux pas me refuser ça, quand même, si ?

Si, elle le peut. Elle ne te connaît pas. Mais tu la regardes, lui souris, et, si ça ne marche toujours pas, tu sors les yeux de chiens battus.


HRP : Je ne suis pas une machine, ok ?



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Dim 10 Juil - 22:45


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Il rit, et elle fronce les sourcils, surprise. Anthea ne voyait pas l’humour de son propos, qui n’était nullement fait pour amuser. L’avantage que leurs dons leur donnaient sur les autres, Mons, ou Magi d’un groupe sanguin diffèrent, elle trouvait vraiment ça injuste. C’était en partie pour cette raison qu’elle s’était lancée en innovation magique : Diffuser ses pouvoirs au travers d’objets utilisables par tous, c’était sa façon d’établir un peu d’égalité entre elle et les autres. Du moins, en théorie, parce qu’il n’était pas encore question pour elle de donner des lunettes de Lecture de pensée à quiconque. Trop. Dangereux.

J'ai plus l'impression que tu me sors une excuse...

Il a du culot, lui, pensa Anthea, non sans lâcher un petit pfff discret. Elle n’aimait pas les gens trop insistants, et commençait à se dire qu’elle aurait dû partir à la première occasion.

C'est quoi, ta chanson préférée ?

Elle haussa un sourcil, avant de chercher dans sa mémoire. Elle aimait bien trop d’artistes, et bien trop de titres pour faire un choix unanime, mais si elle le devait vraiment, elle…

Une petite seconde. Il était hors de question qu’elle chante quoi que ce soit. C’était fini, terminé, merci de revenir demain à la même heure pour la suite. Parce que son don n’avait pas fait de folie durant sa première chanson ne voulait pas dire qu’il se retiendrait durant sa seconde.

Dans les faits, Anthea n’était pas une magicienne incapable d’invoquer la moindre magie, bien au contraire : Elle s’invoquait toute seule, comme une grande, suivant ses pensées et ses émotions. Et c’était infernale de faire des étincelles à la moindre colère, ou de se dire « je me demande ce que mon ami Thomas fait » pour que ton don te réponde « je ne sais pas ce qu'il fait, mais je peux te dire qu'il est chez les strip-teaseuses. Oh, et bonne chance pour le regarder dans les yeux après cette nouvelle information. ».

Une chanson, tu ne peux pas me refuser ça, quand même, si ?

Elle pensa, je vais me gêner. Elle dit :

Si.

Anthea était flattée qu’on s’intéresse autant à sa voix, ça lui prouvait qu’elle n’avait pas perdu sa technique, mais l’insistance du garçon commençait à l’inquiéter. Elle était, après tout, dans une école de fou-furieux magiciens bizarres.


HRP ... je ne dirais rien
BY EDWARD OF OOC
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Dim 10 Juil - 23:14

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Oh, tu la vois réfléchir, chercher. Puis tu souris. Peut être que ça va marcher plus facilement que tu ne le penses, qu'elle va tomber dans le panneau et qu'elle... mh. Non. Evidemment. Ça aurait bien été trop facile.

— Si.

Tu hausses les épaules, lui lances un regard.

— J'aurai essayé, au moins.

Tu ne vas pas utiliser tes dons pour la forcer à faire quoique ce soit, ça ferait mauvais genre. Et puis, tu veux qu'elle chante pour qu'elle se sente libre. Chanter sous la contrainte, c'est comme être un oiseau en cage : quelque soit à quel point elle est grande, on est toujours prisonnier de barreaux. Tu réfléchis un peu, à quoi lui dire, pour la convaincre. Tu ne veux pas qu'elle se sente menacer non.

— Manipulation des souvenirs. Géolocalisation d'une personne. Et persuasion. Comme ça, on est quitte. Plus ou moins.

Tu dis ça sous le ton de la banalité. Car ce n'est qu'une banalité parmi tant d'autres, en fin de compte. Tu lui souris. Elle t'en avais dis deux. Du moins, un, ta capacité d'analyse avait déduit le deuxième. Tu ne t'attendais pas qu'elle te sorte le troisième comme toi tu l'as fais, mais peut être qu'elle t'accorderait quelques minutes de son temps.

— On est tous logés à la même enseigne ici. Et dans le pire des cas, même si tu ne contrôles pas ton don, il ne durera qu'une petite demie heure. Et l'infirmerie n'est pas si loin.

Ce n'est sûrement pas une bonne idée d'essayer de la rassurer comme ça, ça doit plus la faire flipper qu'autre chose, même. Tu tapotes le banc à côté de toi, pour l'inciter à venir s'asseoir et des doigts commencent quelques accords.

— Allez, chante avec moi. S'il te plaît.

Tu as vraiment envie de l'entendre chanter, c'est tout.


HRP : gnagnagna



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Lun 11 Juil - 1:05


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Si elle devait louer au moins une qualité du garçon, c’était sa persévérance. Malgré un certain nombre de rejet, il continuait à s’accrocher à l’idée d’une chanson, ce qu’Anthéa trouvait admirable, sinon un peu flippant. Mais, à sa façon, elle le comprenait : L’amour sincère de la musique poussait à s’y intéresser sous toutes ses formes, et toutes ses découvertes, même au risque de se montrer parfois un peu envahissant.

Manipulation des souvenirs. Géolocalisation d'une personne. Et persuasion. Comme ça, on est quitte. Plus ou moins.

Persuasion.
La jeune fille releva la tête – son regard était auparavant concentrée sur ses ongles, à la recherche du prochain à ronger – pour fixer droit dans les yeux le garçon. De tous les magiciens, avec tous les pouvoirs du monde, il fallait qu’elle tombe sur le pire : Manipulation des souvenirs et persuasion mis ensemble, c’était le cocktail parfait pour l’influence d’un esprit. Anthea n’accordait déjà pas sa confiance aux gens avec des dons bonus de destruction, mais alors ceux de manipulation… Puis elle réfléchit : Il n’avait pas dévoilé ses aptitudes dans le but de la menacer, seulement de se mettre sur un pied d’égalité avec elle. C’était louable. Plus ou moins.

Et, si elle regardait la situation avec pragmatisme, elle possédait également ses trois dons, bien que dans une dimension moins puissante que celle du garçon.

…Sirène, Vitesse, et Insuffler la magie.

L’ironie d’avoir comme talent de partager la magie alors que c’était quelque chose dont elle voulait protéger les autres l’amusait toujours. Ou la désespérait, selon ses humeurs.

On est tous logés à la même enseigne ici. Et dans le pire des cas, même si tu ne contrôles pas ton don, il ne durera qu'une petite demie heure. Et l'infirmerie n'est pas si loin.

C’était une façon de voir les choses qu’elle n’avait jamais considéré. Elle n’avait, après tout, jamais épuisé sa demie-heure de puissance. Pendant un instant, elle manqua d’envisager toute sa situation sous une nouvelle lumière, une lumière protectrice et édifiante : La limite n’était pas là pour leur rappeler la vilenie de leur magie, mais leur permettre de progresser sans risquer la sécurité des autres.

Puis elle se rappela la triste vérité : Le feu brûle de la même façon un visage, qu’il dure une seconde ou une demie-heure. Le bracelet était une protection illusoire, là pour rassurer des enfants inconscients. Son humeur s’assombrit.

C’est un petit son qui la sortit de ses pensées pessimistes : Le garçon l’invitait à venir s’asseoir au piano en tapotant sur le siège. Elle le considéra, lui et son instrument, puis poussa un soupir vaincu. Elle le rejoint, se préparant à chanter, puis précisa :

J’aime bien Wake up, d’Eden.

Et elle attendit qu’il commence à jouer. Chanter si près de quelqu’un l’intimidait un peu, mais elle voulait bien faire un effort pour cette fois.
BY EDWARD OF OOC
avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Lun 11 Juil - 18:32

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Son regard se pose dans le tien et, pendant un instant, tu as l'impression de lui faire peur. Ou plutôt, après rectification, que tes dons lui font peur. A vrai dire, ce n'était pas comme si c'était les meilleurs dons du groupe sanguin. Ils avaient quelque chose d'un peu machiavélique. Modifier les souvenirs d'une personne, la contrôler, la géolocaliser. Tu avais tous les dons pour devenir un criminel de haut de gamme.

Mais ça ne t'intéressait pas. Pas vraiment.

— …Sirène, Vitesse, et Insuffler la magie, souffle-t-elle enfin.

Tu es surpris pendant un instant. Tu n'avais pas pensé à ça. Vu qu'elle avait deviné ton groupe sanguin, tu pensais plus que l'analyse était dans la liste. Tu as fais fausse route. Elle soupire enfin, de ce soupir qui veut dire que tu as gagné, pour le moment, et elle vient s'installer à côté de toi, lâchant les quelques mots comme il lui brûlait les lèvres.

Tu cherches dans ta mémoire. Mh, ça commençait mal, tu ne connaissais pas du tout. Ou peut être l'avais-tu déjà entendu, mais dans tous les cas, ça ne te disait rien. Tu sors ton holokit de ta poche arrière et tu cherches déjà sur internet les partitions, les agrandis une fois trouvées. Tu poses le téléphone sur le porte-partitions et tu décodes les quelques notes avant de faire défiler.

— Okay. Alors... Commençons.

Tu positionnes tes doigts, vérifies de nouveau la partition avant de commencer les premières notes sur un tempo à peine plus lent que la chanson originale. Et lorsque les paroles sont censées commencer, tu lui lances un regard, continuant sans t'arrêter la chanson, ton regard dérivant entre la partition, et elle.


HRP : je. gkrhegkrh ils sont mimi ensemble, en vrai. Même si Rory est chiant.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Lun 11 Juil - 19:58


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Même si elle s’était tenue prête, Anthea ne put retenir un sursaut quand le garçon commença bel bien à jouer, les yeux glissant sur la partition devant lui. Elle ferma les yeux, cherchant à oublier sa situation, et le trac de chanter devant des gens en étant si incertaine de son niveau.

Puis elle risqua une première note, puis une autre, et elle était de retour 5 ans en arrière, avec sa famille sur le canapé, chantant cette même chanson, atteignant ces mêmes notes, devant leurs yeux attentifs et leurs airs fiers.

Et elle s’accrocha à cette image, qui lui vola un sourire doux et nostalgique, tandis qu’elle poursuivait sa chanson. Elle abandonna toute retenue, et laissa ses émotions et sa magie hors de l’étau de ses pensées, de ses craintes, de sa raison.

Et pour la première fois depuis longtemps, Anthea se sentit paisible.

Par la lenteur de son jeu, le garçon avait retiré toute colère silencieuse de la chanson, qui perdait son intensité pour une sincérité patiente. Ce n’était plus l’histoire d’un reproche ou d’une inquiétude, mais celle d’un regret, et d’un non-dit. Anthea la dédiait à ses parents, qu’elle n’osait plus revoir.

Elle écouta la dernière note, et ouvrit les yeux. Elle s’était perdue dans la musique, et n’avait pas senti ses mots défiler et disparaître. Avec un petit sourire, elle se redressa, et chercha à reprendre son sang-froid, non sans adresser un regard redevable au musicien. Il lui apparut alors qu’elle ne connaissait pas son nom.

Merci.

Elle marqua une pause, puis dit :

Je m’appelle Anthea Eleonore. J'en suis à ma deuxième année d'innovation magique. Et toi ?
BY EDWARD OF OOC

avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Lun 11 Juil - 20:53

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Tu te concentres sur les notes qui défilent sur ton holokit. Tes doigts glissent sur les touches blanches et noires et sa voix enchante tes oreilles.

La musique est ce qui te permet de vivre, en quelques sortes. La musique, c'est une façon de te découvrir, dans le deuxième sens du terme. La musique, ça enlève tous les masques, ça te fait ressentir tes émotions comme si elle était amplifiée à travers un ampli dont le son serait tourné au maximum. La musique, c'est la parole de tous. Tu en es persuadé. Et aujourd'hui, encore maintenant, elle te le prouve, tu le lui prouves, tu te le prouves à toi-même, même si tu n'en doutais pas.

Il n'y a rien d'autre que le son des notes, que tes doigts qui glissent, qui appuient, lentement, puis plus fort. Il n'y a rien d'autre que sa voix, enchanteresse, un peu hésitante au début, plus sûre vers la fin. Il n'y a rien d'autre qu'elle, et toi. Et c'est une magie que peu peuvent véritablement comprendre, finalement.

La vraie magie, c'est la musique.

Ce ne sont pas vos dons, ce ne sont pas ce don qui semble lui faire peur. La véritable magie, c'est celle que vous faites maintenant. Ce sont deux âmes qui s'imbriquent, le temps d'une chanson. C'est ça et seulement ça, la magie authentique.

— Merci, te dit-elle, te regardant droit dans les yeux.
— Merci à toi.

D'avoir chanté pour moi.

Elle reprend la parole, elle se présente, d'une manière bien trop solennelle pour toi.

— Rory Blaise. Rory suffira. Quatrième année, forces spéciales.

Pause.

— Et membre d'un club de musique qui serait ravi de t'accompagner au piano ou à la guitare quand tu en as envie.

Tu ne lui proposes pas d'entrer dans le club, tu lui proposes d'être son musicien, celui avec qui elle ferait des duos si elle en a envie. Mais tu ne la forces pas à entrer dans le club. Tes doigts abandonnent les touches et tu te tournes totalement vers elle, calant un pied sous l'autre cuisse.

— Tu devrais chanter plus souvent. Vraiment.


HRP : KEURKEUR



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Mar 12 Juil - 3:19


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Rory Blaise. Quatrième année. Forces spéciales.

Quatrième année ? Anthea l’aurait pensé plus âgé encore. Une certaine maturité émanait de sa personne. Ça, et quelque chose d’autre, mais elle n’arrivait pas à placer le doigt dessus. Hm, c’était sans importance.

Et membre d'un club de musique qui serait ravi de t'accompagner au piano ou à la guitare quand tu en as envie.

Ah ! Evidemment. Avant leur chanson, Anthea aurait poussé un soupir agacé, mais cette tentative là (du moins, elle l’interprétait comme ça) la fit plutôt sourire. Celui là était du genre du opportuniste. Mais pour quelqu’un qui volaient échangeait des cartes Pokémon contre des séances démonstration de don à des enfants, la jeune fille parlait beaucoup trop.

Si ça ne te dérange pas, est-ce que je pourrais assister à l'une de vos réunions ? Juste pour voir, bien entendu.

Hors de question d’abandonner le club de sport, et elle n’était pas certaine de pouvoir gérer deux clubs, avec toutes ses révisions… Mais pourtant, elle tenait tout de même à découvrir le club de musique, par curiosité. Et elle devait avouer qu’y voir une autre chanteuse avec le don de Sirène, ça lui ferait très plaisir.

J’ai encore beaucoup de mal à contrôler mes dons. Et parfois, quand je chante, celui de sirène… Elle marqua une pause. Disons que je préfère finir ma journée sans une bande d’amoureux transis derrière moi.

Elle prit une expression dégoûté quand elle se rappela certains (très gênants) épisodes de sa jeunesse. Le genre de chose qu’il fallait mieux oublier.
BY EDWARD OF OOC

avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Mar 12 Juil - 12:18

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music



Tu lui tires un sourire et tu te dis que ce n'est tant perdu d'avance que ça. Avec de la chance, elle allait céder, accepter sans que tu la suives partout et que tu ne la traînes de force dans la salle du club de musique lors des grandes répétitions. Dieu soit loué, tu ne ressemblerais pas à un kidnappeur.

— Si ça ne te dérange pas, est-ce que je pourrais assister à l'une de vos réunions ? Juste pour voir, bien entendu.

Yes ! hurle ton cerveau intérieurement, et tu peux empêcher un sourire victorieux prendre possession de tes lèvres.

— Ca ne dérangera personne, je t'assure !

Et si ça dérangeait quelqu'un, ils auraient à faire à toi. Tu les cadrerais illico presto, avec des mots tout gentil tout doux, avec cette autorité qui ne te quitte pas. Elle reprend la parole et tu l'écoutes attentivement. Oh. En effet, ça ne devait pas être drôle tous les jours de ne pas pouvoir contrôler ces dons bonus, en quelques sortes. Qu'ils surgissent de n'importe où n'importe quand et n'importe comment devait être fatiguant, à la longue. Epuisant, même.

— Ca doit pas être facile tous les jours, en effet. Mais bon, j'suis sûre que t'as déjà une armée d'amoureux transis derrière toi sans utiliser ton don.

Tu lui souris, t'installes devant le piano et des doigts commencent lentement Nocturne de Chopin. Un de tes compositeurs préférés. Les doigts glissants sur les touches, tu continues de lui parler :

— Et donc tu chantes quand tu penses que personne ne peut t'entendre, c'est ça ?

C'était plutôt logique, même, pour quelqu'un qui avait peur de ce que son don pouvait faire aux autres. Tu n'avais jamais vraiment eu de problèmes avec tes dons : ils demandaient une concentration bien trop forte pour que tu puisses les utiliser sans t'en apercevoir. Sauf peut être la géolocalisation d'une personne, ça t'arrivait de savoir où était certaine personne sans même que tu ne t'en rendes vraiment compte, ce don agissait plus comme un instinct, à vrai dire.

Tu lui lances un regard, tes doigts glissant toujours de droite à gauche, sur les notes blanches et noires.


HRP : KEURKEUR



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Mar 12 Juil - 18:28


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Anthea sourit doucement quand Rory accepta qu’elle assiste aux réunions du club de musique. Elle devait s’avouer très curieuse de voir leurs répétitions, et les différents profils des chanteurs et musiciens. Perdant petit à petit sa posture impériale, elle finit par s’appuyer sur le piano, écoutant le garçon parler.

Ça doit pas être facile tous les jours, en effet. Mais bon, j'suis sûre que t'as déjà une armée d'amoureux transis derrière toi sans utiliser ton don.

Puis elle éclata de rire.

Dieu merci, non ! Ce serait épuisant, à la longue.

Il lui venait à l’esprit des scènes d’anime Harem, où elle prenait la place de la princesse du lycée, adulée par tous, avec sa présence qui provoquait des cris d’extases. Ew. De quoi finir avec un terrible mal de tête en fin de journée. Anthea préférait le calme, que ce soit au quotidien, ou dans ses relations avec les autres. Une petite bande d’amis qu’elle comprendrait, et qui la comprendrait en retour, lui suffisait amplement. Le problème, c’est que contrairement à ce que les dessins animés, films et séries télévisés montraient, créer des liens sincères et durables avec les autres, c’était difficile.

Et donc tu chantes quand tu penses que personne ne peut t'entendre, c'est ça ?

Elle acquiesa, fixant le sol.

C’est en général suffisant. Un chant ne peut charmer que ceux qui l’entendent, après tout. Je suppose que ça aussi, ça m’est bien utile, maintenant.

Elle parlait de son bracelet, que ses yeux fixaient maintenant. Il n’y avait pourtant aucune conviction dans sa voix.

...Je déteste la magie.
BY EDWARD OF OOC

avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Mar 12 Juil - 18:48

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Tu ris avec elle. Toi de ton rire plus grave, mais aussi fort que le sien, voire même un peu plus fort. Oh, tu l'imagines bien, courant à travers l'institut pour échapper à une horde d'hommes et de femmes à ses trousses. Tes doigts continuent de pianoter, à droite et à gauche, glissant lentement puis plus vite. Elle te répond et tu hoches la tête, pour lui dire que tu l'écoutes malgré tes yeux rivés sur le piano.

Puis une fausse note.

Je déteste la magie.

Tes doigts s'arrêtent.

Tu peux comprendre, bien sûr. Tu sais qu'ils ne sont pas tous comme toi, que vous n'avez pas tous le même point de vue sur ce que vous étiez, sur vos dons. Certains les voyaient comme une malédiction, d'autres comme des dons, et encore d'autres, comme une partie d'eux-même, ils étaient là et puis bon barre. Tu faisais parti de la troisième catégorie. Ta magie faisait partie de toi, comme tes bras ou tes jambes, comme ton grain de beauté sur l'aine et tes piercings : tout faisait partie de toi.

— Pourquoi ?

Finalement, c'est une question enfantine, simple, et à la fois, elle est si complexe et difficile que ça pourrait lui couper le souffle.

Tes doigts reprennent la musique, lentement, et tu lui jettes quelques œillades, curieux.


HRP : amour ♥



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Mer 13 Juil - 0:05


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Pourquoi ?

Pour tant de raisons.

Anthea ferma les yeux, et repensa à son enfance, où elle utilisait la magie dès qu’elle le pouvait. Elle se rappella des applaudissements de ses parents quand elle parvenait à créer un flocon de neige, ou l’émerveillement de ses sœurs quand elle leur disait « Regardes, je peux marcher sur l’eau ! ».

Puis leurs expressions changèrent.

Peur. Dégoût. Jalousie. Souffrance.
Les voilà, les vraies sentiments que la magie suscitait dans le cœur des hommes. En voyant la situation dégénérer, après la découverte du virus M, et ces gens, ces gens intelligents qui expliquaient à la télé pourquoi les Magis étaient des monstres, elle n’avait pas voulu le croire, elle était restée égoïste et naïve. Puis elle avait appris, à ses dépens, que la haine des Mons était justifiée. Elle avait ouvert les yeux.

Elle détruit tout ce qu’elle touche.

Anthea se redressa de nouveau, reprenant son masque distant.

Parfois, je me dis qu’on mérite peut être le virus M. Qu’il y a une raison pour qu’il n’atteigne que nous.

Au début, elle pensait que cette maladie n’était que la manifestation d’une profonde douleur dans le cœur d’un magicien. Qu’à force de faire face au rejet, à force de voir leurs espoirs et leurs rêves brisés en mille morceaux,  leurs pouvoirs se brisaient eux aussi, et finissaient par les transformer en monstre. Elle voyait maintenant que ce n’était qu’une juste punition.
BY EDWARD OF OOC

avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Mer 13 Juil - 14:48

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Il y a un moment de silence, comme si elle hésitait à déballer son secret à un inconnu, à un musicien de bas étage qui l'a forcée à chanter. Tu te demandes si elle répondra à ta question, si elle arrivera à nommer sa peur, sa haine, à mettre des mots sur ce sentiment qui détruit beaucoup trop de gens, beaucoup trop d'adolescents et d'enfants innocents.

Elle détruit tout ce qu'elle touche.

Oh c'est faux. Elle guérit, elle permet de créer des choses, de s'améliorer, de ranger plus vite, pour certains. Elle peut sauver des vies. Elle peut en détruire, aussi. Tu peux détruire des vies, avec tes dons. Tu peux modifier leurs souvenirs, les persuader de faire des choses qu'ils ne veulent pas. Tu peux détruire un cerveau, le modifier jusqu'à ce que les autres se perdent dans une fausse réalité, dans une véritable illusion.

Parfois, je me dis qu’on mérite peut être le virus M. Qu’il y a une raison pour qu’il n’atteigne que nous.

C'est un capharnaüm qui arrive à vos oreilles et tu te tournes vers elle, brutalement, violemment. Si vite qu'elle n'a pas le temps de se reculer quand tu t'es approché d'elle. Tu n'es pas menaçant, tu ne veux pas la menacer.

— Ne dis plus jamais que nous n'avons pas le droit de vivre parce qu'on est différent de la majorité. Jamais.

Oui, vous êtes différents, vous êtes plus puissants, plus dangereux, mais aussi et surtout plus compétents, plus brillants, plus... vous êtes tout simplement meilleur qu'un bon nombre de Mons. Oh comme partout, vous aviez les mauvaises pousses, les mauvaises herbes, les moutons noirs. Les secrets que tout le monde veut cacher.

Ton regard vert foncé ne quitte pas le sien et tu entrouvres la bouche sans trouver les mots.

— J'ai autant le droit de vivre que n'importe quel Mon de ce monde. Tu as autant le droit de vivre que n'importe quel Mon dans ce monde sans pour autant flipper si tu vas devenir une bête monstrueuse qui va tuer des gens sans même s'en rendre compte. Personne, et je dis bien personne n'a le droit de te dire ça, de nous dire ça. On est pas des monstres, on est pas des bêtes ignobles qui tuent sans pitié. On est pas ça, on le sera jamais. Je ne me laisserai pas devenir ça. Il y a... il y a forcément un vaccin.

Comme à tous les virus. Chaque virus à son vaccin. Chaque virus à sa faiblesse et c'est dans sa faiblesse que l'on trouve le vaccin. C'est comme ça que ça se passe. Tu te recules d'elle, car tu t'es approché bien trop prêt et tu détournes le regard.

— On a tous le droit de vivre.

Tous. Mons ou non. Vous et eux.

Vous avez tous le droit de vivre.


HRP : gngngn



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Ven 15 Juil - 16:30


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Quand Rory défendit leur droit à la vie, Anthea croisa les bras dans un accès de scepticisme. Elle ne pensait pas que les Magis devaient mourir, non, c’était bien trop sévère. Mais qu’ils soient atteints d’une maladie qui ne touchait qu’eux la faisaient se poser des questions. Et ce n’était pas difficile pour elle de voir ce virus comme une sorte de punition pour les magiciens.

On a tous le droit de vivre.
Je me le demande. Elle marqua une pause, rassembla ses pensées. Les faits sont qu’il existe une maladie qui ne touche que nous. Pourquoi ? Doit-on prétendre à un hasard ?

Parce que ce n’était pas une théorie qu’elle pouvait suivre sans plus de réfléxions. Si on tenait vraiment à soigner ce virus, cette malédiction, on devait en comprendre les causes, sans ignorer certaines possibilités sous prétexte que ça mettrait les magiciens sous une mauvaise lumière.

Elle finit par se taire, gênée d’avoir exposé ainsi toutes ses pensées. C’était très indélicat de dire à quelqu’un comme elle qu’elle supposait toutes leurs souffrances justifiées. Pour se rattraper, elle finit par dire :

Je suis désolée, Rory. Je ne veux pas dire qu’on a pas le droit de vivre, juste que… Qu’on soit les seuls atteints du virus, je trouve ça un peu bizarre.

Le rouge monta aux joues d’Anthea – par honte et par gêne -, et elle considéra l’idée de se lever et partir sans plus de cérémonie.


HRP Désolé du retard, mon internet fait encore des siennes.
BY EDWARD OF OOC

avatar
Ajisai

Messages : 438
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Dim 17 Juil - 11:10

 Child of Light

feat. Anthea Eleonore
music


Les faits sont qu’il existe une maladie qui ne touche que nous. Pourquoi ? Doit-on prétendre à un hasard ?
Les faits étaient qu'il existait une maladie qui touchait que les gays.

Tu serres les dents, détournes le regard. Tu ne la feras pas changer d'avis, tu le sais. Mais tu ne peux pas t'en empêcher. T'empêcher de crier ta haine contre le monde, ton amour pour les autres, ton égoïsme pur, finalement. On a le droit de vivre. On a le droit de ne pas se transformer en bête monstrueuse.

— Je suis désolée, Rory. Je ne veux pas dire qu’on a pas le droit de vivre, juste que… Qu’on soit les seuls atteints du virus, je trouve ça un peu bizarre.

Tu ne la regardes pas, mais tu sens qu'elle est gênée, qu'elle a un peu honte. Parce que tu as repoussé en bloc ses idées, parce que tu lui as demandé pourquoi mais tu lui a coupé la parole, tu l'as fait taire car tu ne voulais pas entendre sa réponse, elle te fait mal, elle te fait peur. Parce qu'au fond de toi, tu te dis qu'elle a peut être raison. Qu'il y a peut être une once de vérité dans ses paroles. Mais tu ne veux pas y croire.

Tu chasses ses excuses d'un geste de la main, laisses même un soupir d'échapper avant de frotter ta nuque, toi aussi gêné, soudain.

— C'est moi qui dois m'excuser. J'ai demandé pourquoi, après tout. Puis, si tu as cette façon de penser, c'est qu'il y a bien une raison.

Il y en a forcément une.

— Juste...

Ton regard trouve le sien, de nouveau, tu déglutis. Tu soupires, détournes le regard, cherches les mots exacts, les mots justes. Et puis, quand tu penses les avoir trouvé, ton regard vert foncé vient trouver le sien, encore, tu ne la lâches plus du regard.

— T'as le droit de penser qu'il y a une raison à ça. Mais t'as aussi le droit de penser que c'est injuste. T'as aussi le droit de penser que c'est pas parce que tu es différente que tu dois te transformer en une bête qui tue tout ce qui touche. T'as le droit.

Tu ne sais pas si tes mots vont la toucher, la faire fuir, tu n'en sais rien. Mais tu as envie qu'elle te croit, tu as envie qu'elle sache qu'elle a le droit.

Quoiqu'elle fasse, quoiqu'elle pense.

Elle en a le droit. 


HRP : prends ton temps t'inquiète pas ! j'espère que ça te va ♥



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea] Mar 19 Juil - 16:05


I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way through life and try to be that shining light for you and for me we don't get an eternity it's all an eternity I don't know why I cry, I lie, but I just feel my way

through life
Il s’excusait, et Anthea ne savait plus trop comment elle se sentait par rapport à tout ça. Son opinion sur la magie, et les gens comme eux, elle n’avait pas eu le temps de la partager avec sa famille, à cause de sa fugue. Et même depuis qu’elle était à Shinrin Yoku, elle n’avait pas eu l’occasion d’en parler comme c’était le cas maintenant. Il y avait une grande diffèrence entre avoir un point de vue, et devoir éprouver ce dernier face à la pensée des autres, dire à quelqu’un qu’ils méritaient le malheur.

Si tu as cette façon de penser, c'est qu'il y a bien une raison.

Elle repensa à sa soeur, étendue sur le sol, poussant des cris de douleurs qui résonnaient encore dans ses pires cauchemars. Puis elle chassa ce souvenir aussi vite qu’elle le put, et prit une grande inspiration. Pendant un instant, elle considéré l’idée de relater l’évènement au garçon, de sortir tout ça de l’endroit étroit qu’était son esprit. Puis elle se ravisa : Ce n’était pas un moment joyeux qu’elle souhaitait revivre par les mots.

Merci beaucoup, Rory.

Elle lui sourit, reconnaissante qu’il essaie de la sauver de ses opinions. Puis elle se leva doucement, cherchant la sortie du regard.

Ça… ça fait déjà trop longtemps que je suis ici. Je vais rentrer.

Et pourtant, elle avait le sentiment qu’elle devait ajouter quelque chose, n’importe quoi. Alors elle chercha ses mots un instant, puis conclut :

Au début, je n’étais franchement ravie de venir ici. Mais je suis contente d’avoir pu rencontrer quelqu’un de gentil comme toi.

Elle partit.
BY EDWARD OF OOC

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Child of Light [PV Anthea]
Child of Light [PV Anthea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives :: Rp terminés-

Sauter vers: