AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

news box
30.01.2017 : Shinrin Yoku est de retour ! ♥ Un nouveau thème, l'ère Neoboros, refonte des prédéfinis... Venez découvrir notre màj !

contexteShinrin Yoku, institut de magie d'excellence, est prêt à vous accueillir ! Dans une période de crise où vous autres, Magis, êtes les cibles du virus M, Shinrin Yoku vous promet sécurité et encadrement au sein de son île à la pointe de la technologie magique. Vous y serez suivis au quotidien par un personnel compétent et expert dans son domaine - nous sommes après tout les pionniers de la recherche scientifique sur les Yajuus. Médecine magique, Forces spéciales, Métiers de l'art, les parcours proposés sont nombreux et vous assureront un emploi à la fin de vos études, le tout dans un environnement unique en son genre !
top partenaires
Intrigue

Il y a peu encore, Neoboros était un nom qui faisait rêver de nombreuses personnes. Cet organisme nous avait laissé croire que le problème des Yajuus et du Virus M pourrait être résolu grâce à leurs médicaments. Cela aurait pu être une bonne chose. Mais il semblerait que tous les grands noms cachent leur secrets.

Un scandale.On ne s'est rendu compte de rien, alors que sous notre nez. Sous nos nez, les Magis disparaissaient, tous les jours. Nous n'avions plus aucune nouvelle des habitants de Shinrin Yoku. Ils n'avaient plus aucune nouvelle de nous.

Et désormais, Neoboros s'est emparé du pouvoir.

en savoir plus

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(rory) cauchemars en cuisine || terminé
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Dim 14 Aoû - 15:11
Cauchemars en cuisines

feat. rory

t'es clairement pas à l'aise, chidori.

Cela fait bien des heures que tu as vu les boissons et plats passer devant toi et pourtant, t'as pas beaucoup parlé. De base, cette soirée aurait pourtant du être sympa, mais ton si charmant petit ami t'avait faux bond au dernier moment alors que c'était son idée et que tu n'aurais jamais été ici de base sinon. Parfois, tu hais Babylone – rectification, tu hais tout le temps Babylone, de toute façon. C'est à cause de lui que tu t'es retrouvé en face de Rory, entre deux autres personnes, et que tu l'as vu manger les pires choses du monde mélangées et que tu as presque eu envie de vomir, ou de rire. En tout cas, ton appétit, il s'est bien coupé. Genre directement quoi. Après, forcément, tu as trouvé ça drôle et intriguant parce que tu ne pensais pas que c'était ce genre de personne, mais quand même. Tu as des limites, Chidori.

Le temps passe et c'est toujours aussi n'importe quoi. D'ailleurs certaines personnes ont commencées à partir et toi tu restes là, en face de Rory le célèbre cuisinier, comme tu as désormais envie de le nommer. Le cuisinier des enfers. T'as les mots qui te démangent, l'envie de dire n'importe quoi sur le bout des lèvres. Même Gordon Ramsay il aurait peur de ça quoi. T'as vraiment les mots qui te démangent n'empêche, alors t'attends encore un peu, quand untel va aux toilettes alors que le dernier des quatre survivants est allongé par terre probablement trop inconscient pour entendre quoi que ce soit. Et là tu parles. C'est peut-être les premiers que tu adresses de la soirée. Tu peux pas t'en empêcher, et puis de toute façon c'est pas comme si t'avais d'autres avec qui parler. Babylone aussi il est fautif pour la présence de Rory.

— Je sais pas si t'es conscient de ce que tu manges et que c'est un pari ou juste que tu te rends pas compte en fait.

C'est pas méchant, c'est juste ce qu'il mange qu'est choquant.





Dernière édition par Chidori Nishimura le Lun 5 Juin - 22:54, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 428
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Dim 14 Aoû - 16:15

Cauchemars en cuisine

feat. Chidori Nishimura
music



Tu es dans ton monde, tu es à l'aise, ici. Parce que parler aux autres c'est ce que tu sais faire de mieux. Tu respires la joie de vivre, tu es dans ton univers de charme, de tour de mains, de rires et de blagues qui ne font rire seulement parce que c'est toi qui les racontes, te mettant en scène, riant avant même de les avoirs finies. Tu n'as eu aucun mal à t'intégrer dans les conversations malgré le peu de points communs que tu avais avec les autres personnes autour de toi. En face se tenait Chidori qui avait du être traînée ici par Babylone, comme toi. Elle devait être déçue de ne pas voir son petit ami, sûrement plus que toi.

Elle n'avait presque pas ouvert la bouche de la soirée et tu lui avais lancé quelques regards, essayant de ne pas trop l'exclure sans pour autant lui parler directement, essayant de dériver sur des sujets où tu pensais qu'elle pouvait participer. Parce que certes, elle était une rivale, même si le mot était bien gros, mais il n'empêche que tu n'étais pas méchant, Rory. Et même si tu avais vraiment très envie d'avoir Babylone dans ton lit, pour elle, pour lui, tu ne pouvais pas vraiment leur faire ça.

Tu avais des principes, tout de même, un minimum du moins, et coucher avec un mec en couple était loin d'en être un. C'était carrément l'opposé. Même si tu en avais vraiment très envie. D'un certain côté, tu savais que rien ne pourrait se conclure tant qu'il serait en couple, tu avais trop d'estime pour lui, trop d'estime pour toi.

La soirée commençait à se terminer, lentement, et Chidori était toujours là, tu étais toujours là et tu étais en train d'avaler ta bière quand elle prend la parole, s'adressant à toi : il n'y a personne d'autre à qui s'adresser de toutes façons, tu es le seul encore debout sans la compter.

— Je sais pas si t'es conscient de ce que tu manges et que c'est un pari ou juste que tu te rends pas compte en fait.

Son ton n'est ni méchant ni moqueur, c'est une simple constatation, un questionnement. Tu poses ta bière et tu la regardes, l'air faussement vexé :

— Ce que je mange est très bon. C'est juste que tu as de mauvais goût.

Tu appuies ta joue contre la peau de ta main alors que ton coude supporte le poids de ta tête et tu la regardes. Bon, okay, pas tout le monde aimé le piment avec les trucs sucrés, ou même le mélange salé/sucré mais il n'empêche que c'était vachement bon !

— Tu t'es pas trop sentie seule ?

Tu n'as pas à t'inquiéter pour elle, au contraire, tu devrais t'en foutre, tu n'as aucune affinité avec elle, elle est un peu ce qui t'empêche de coucher avec Babylone, elle est un peu un obstacle qui te ferait grincer des dents. Mais t'es pas méchant, Rory, alors t'es obligé de demander, tu t'y sens obligé.


HRP : lalala ♥



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mar 16 Aoû - 17:47
Cauchemars en cuisines

feat. rory

Tu ne sais pas à quoi tu t'étais attendu en lui parlant comme si de rien n'était et, maintenant, tu te retrouvais un peu craintif en l'attente de sa réponse, de sa réaction. Tu ne sais même pas s'il se rendra compte de ce qu'il dira, car la bière qu'il tenait dans sa main il y a encore quelques instants te laisse perplexe sur son état, bien que ses paroles semblent douées de sens. Il a l'air vexé, tu penses, mais sans pour autant que cela ne soit trop marqué et tu te demandes ce que cela signifie car tu ne sais pas. Tu ne sais pas car d'ordinaire, tu n'es pas celle qui lui parle, qui agit avec lui. Non, d'habitude, il s'agit de Babylone, avec ses grands sourires et ses airs chaleureux. Mais ce soir, il n'est guère là, mais toi si. Toi t'es toute seule, comme une paumée, et même Rory l'a remarqué. Il s'inquiète, penses-tu, et ce même avant que tu ne lui ai répondu. Il s'inquiète et toi t'es là à fixer son plat qui dégage une aura, une odeur, que tu aimerais oublier avant ce soir afin de dormir correctement et non hantée par de terribles nausées.

— C'est quoi ? Du piment et ton amour propre ?

Tu as froncé les sourcils et tu pointes des mains l'assiette en face de lui. Cela peut paraître brutal, tes mots, mais pourtant tu as voulu y mettre une pointe d'humour. Tu n'as pas la moindre idée de si il l'entendra, ce petit changement d'intonation à peine audible, mais il est bien là. Au fond tu ne sais pas comment il pourrait le prendre, comment il réagirait, mais c'est là, c'est prononcé comme si de rien n'était. Un peu comme ses inquiétudes que tu ne comprends pas. Parce que Rory, tu ne lui parles pas. Rory tu le regardes juste quand tu le croises ou quand tu l'aperçois. Même là, c'est son plat que tu observes. Tu te refuses de le voir, dans un sens, mais lui il est bel et bien là et te parle. Parce que tu lui as parlé. Parce que t'es compliquée.

Pourtant, cette fois, tes yeux se relèvent vers lui pour l'observer, pas juste le voir. Parce qu'il semble inquiet et qu'il ne t'a jamais rien fait. Il mérite bien ça, le pauvre, que tu ne parles pas à du piment tristement gâché. De toute façon, tu détestes le piment.

— Qu'est-ce que tu attends par seule ? Il y avait d'autres gens dans cette pièce.

Parce que tu joues avec les mots comme une adolescente, parce que c'est ce que tu es. Tu veux pas assumer. Tu ne veux pas crever d'envie d'avouer la vérité. T'as les lèvres qui veulent bouger et tout cracher. Dire que t'aurais bien aimé parler, discuter, mais que c'est pas possible parce que tu t'es forgée ce portrait de toi, femme de fer, femme de glace. Alors tu fais la stupide, celle qui comprend, celle qui ne sait. Mais au fond, tu doutes qu'il va savoir, qu'il va comprendre. Tu sais qu'il n'est guère stupide, Rory, mais tu sais aussi qu'il ne peut pas savoir ce qu'il y a derrière tes gestes, derrière tes mots. Un cri d'alerte, appel au secours muet. Une barrière à laquelle qui s'y frotte si pique.

Parce que ce soir, c'était l'enfer.
Parce que l'enfer, c'est les autres.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 428
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mar 16 Aoû - 18:24

Cauchemars en cuisine

feat. Chidori Nishimura
music



— C'est quoi ? Du piment et ton amour propre ?
— Ahah quel humour, je suis mort de rire, réponds-tu du tac au tac, lui tirant la langue comme un gosse.

Parce qu'agir au naturel, c'est ce que tu fais de mieux, Rory. Agir au naturel, agir comme un gosse, tu as toujours fais ça bien, c'est ce que tu es, finalement. L'alcool t'aide un peu aussi, à lui parler gentiment, à la forcer à s'ouvrir, à l'obliger à te parler, à te regarder, chose que tu ne fais jamais. Pas avec elle. Tu n'as pas besoin qu'elle te voit, tu n'en auras sûrement jamais besoin.

Une entente cordiale était largement suffisante pour le moment.

— Qu'est-ce que tu attends par seule ? Il y avait d'autres gens dans cette pièce.
— Aaaaah. Joue pas sur les mots tu m'as compris.

Tu la regardes, un peu blasé, te demandant pendant un instant qu'est-ce que Babylone lui trouve, mais tu es sûr que tu pourrais comprendre si tu la côtoyais un peu, si tu apprenais à la connaître. C'est juste que tu n'as pas envie, parce que si tu apprends à la connaître, tu pourras pas lui faire du mal, et coucher avec Babylone – qui est un but que tu es presque sur le point d'atteindre tu en es persuadé – allait forcément lui faire du mal.

Tu soupires, passes ta main dans tes cheveux, les emmêlant au passage et tu la fixes un instant avant de lancer un regard périphérique autour de toi. Bon, il n'y avait plus vraiment grand chose à faire ici.

— Tu veux rentrer ? Je te raccompagne.

La première est une vraie question, la deuxième est plus une question rhétorique qu'autre chose. Tu ne vas pas la laisser rentrer seule la nuit. Même si l'île était sûr, que vous n'aviez pas vraiment grand chose à craindre mais il n'empêche que tu ne pouvais pas la laisser rentrer seule. Question de principe.


HRP : c'est très court pardon ;;
j'espère que ça te va dis moi si tu veux que je change quelque chose ♥




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Jeu 18 Aoû - 11:15
Cauchemars en cuisines

feat. rory

Il a cette réponse qui ne tarde pas, celle qui donne l'impression que tout cela était déjà planifié comme une pièce de théâtre, ou tout simplement qu'il a l'habitude ce genre de piques. Il a cette manière enfantine d'agir, celle qui fait que tu hésites sur ta manière d'être avec lui, sur ta façon de lui parler. Parce que dans ta tête, c'est qu'un gosse, mais tu te doutes si bien qu'en réalité, c'est plus. Il comprend que tu te moques de lui, que tu sais très bien ce que ses mots signifient et c'est vrai. C'est vrai et tu ne peux que rouler, parce tu te vois mal crier ta rage, ton désespoir à qui le veut, et encore moins à Rory.

— Ça va, il y a pire.

& c'est vrai, il y a pire. Il y a toujours pire dans la vie. Mais là, il y a surtout son regard posé sur toi, puis ses yeux qui découvrent la salle, à la recherche de quelque chose d'invisible. Il y a de nouveau sa voix qui résonne dans le silence, et t'es un peu surprise. Tu t'y attendais pas; tu pensais qu'il allait juste te dire qu'il était fatigué, qu'il allait te laisser mais à la place il te demande si toi tu veux partir, qu'il va te raccompagner. Et tes sourcils se froncent alors que tu tentes de comprendre pourquoi.

— Pourquoi pas ?

Ce n'est pas pour se moquer, c'est une vraie question, pas de celles que l'on dit pour embêter la personne en face de soi. Tu prends le temps de finir ton verre et puis tu te lèves. Tu sais pas s'il parlait de partir tout de suite, mais tu imagines que si. T'attrapes ton sac à la volée d'ailleurs, afin d'être sûre de ne pas l'oublier. Et puis ton regarde se repose sur lui et tu ne sais pas si tu dois partir et qu'il te suivra ou si tu es censée attendre qu'il termine peut-être sa bière. Tu veux lui demander s'il vient, s'il te suit, s'il préfère attendre un peu et pourtant, pourtant ce n'est pas ça la question que tu tourmentes vraiment. Tu crois savoir pourquoi il veut t'accompagner, pourquoi il s'est proposé.

— Je ne sais pas si tu pourras voir Babe par contre.

Et tu l'as lâché, parce qu'il y a aucune raison qu'il te propose ça si ce n'est pas pour lui, si ce n'est pas pour le blond. Toi, tu représentes rien pour Rory et c'est un peu pareil à l'adverse, non ? Rory, il aime juste Babylone, parce que tout le monde l'aime, exceptée toi. Ironie de la fatalité.

hrp; pas de soucis pour la taille je fais aussi court donc bon, donnant-donnant hihi ?



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 428
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Jeu 18 Aoû - 11:38

Cauchemars en cuisine

feat. Chidori Nishimura
music



Il y a pire. Il y avait toujours pire, de toutes façons. Mais tout de même. Ça devait pas être la joie d'être ici et ne rien faire de la soirée, à attendre que le temps passe juste parce que son copain avait eu un empêchement. Elle accepte ta demande, plus par une question que par une véritable réponse et tu t'étires alors qu'elle se lève. Tu es un peu plus lent qu'elle à te lever et elle t'attend, debout, avant de prendre la parole.

— Je ne sais pas si tu pourras voir Babe par contre.

Un rire t'échappe sans que tu ne t'en rendes compte alors que tu te mets sur tes pieds, vérifiant que tu avais tout dans tes poches : tu étais venu sans sac ce soir, d'un parce que c'était encombrant, et deux parce que tu n'avais pas pensé finir la soirée seul.

— C'est pas le but de la manœuvre, tu sais.

Non, après tout, tu pouvais voir Babe un peu quand tu voulais, il n'y avait aucune raison pour que tu la raccompagnes vu que ce n'était même pas pour te faire « bien voir ». C'est vraiment parce que tu ne veux pas qu'elle rentre seule, parce qu'elle est la copine d'un de tes potes, parce que tu penses que Babylone aurait fais la même chose à ta place. Une simple question de principe, après tout. Tu passes une main dans tes cheveux un peu trop long, frottes ta nuque un peu raide et tu lui souris.

— J'allais juste pas te laisser rentrer toute seule. Les autres, je m'en fous un peu, mais toi, t'es importante pour lui, donc t'es importante pour moi, tu vois ?

Tu hausses les épaules alors que vous quittez la pièce. Tu avais cette loyauté envers les personne que tu aimais Rory, cette loyauté que tu donnais si facilement.


HRP : tendresse sur toi j'espère que ça te va ♥



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mar 23 Aoû - 20:18
Cauchemars en cuisines

feat. rory

Tu ne comprends pas trop pourquoi il rit. Cela te dépasse complètement.  Ta remarque avait été logique, es-tu persuadée, et pourtant il t'annonce que ce n'était en rie l'intention cachée derrière cela. Mais il y  la suite, celle qui résonne presque comme les « mais » amers. Ce n'est pas pour toi qu'il fait ça, loin de là, c'est pour Babylone. Parce que tu n'es que son ombre, celle qu'il promène à sa guise. Rory ne le sait pas, bien sûr, mais ses mots font plus mal que tu ne le montres. Tu hoches la tête alors que vous passez dans le couloir, les lèvres pincées, le regard fixé au sol.

— Ouai, je vois.

Le son de ta voix n'est qu'amertume, ce n'était pas prévu. Tu devrais être heureuse, car vous avez atteint votre but, toi et Babylone. Paraître attachés, amoureux, importants. Et pourtant, cela te dérange toujours autant. Pourtant, tu l'as en travers de la gorge. Parce que tout comme Rory, bien d'autres te voient à travers ce « merveilleux » petit ami. Tu perds de ton identité afin de devenir « la petite amie de Babylone ». Une propriété, non plus une personne. C'est par politesse pour Babe, qu'il fait ça, non pas pour toi. Mais ce n'est pas grave.
C'était le plan de base.

Pourtant, tu as beau essayer de faire semblant d'être d'accord avec ce qu'il te dit, il ya cette nature en toi qui se rebelle. Tu es presque fière lorsque tu continues de parler.

— Tu n'as pas besoin de faire semblant, tu sais.

Tu as un peu ralenti la marche, parce que tu veux être sûre qu'il t'écoute toujours. Tu n'as pas besoin d'une promenade de pitié, ni même d'un garde du corps pour faire plaisir à un seul homme. Tu te tournes pour le regarder, le sourire au coin des lèvres, pointe de cynisme sur ton visage.

— Si tu n'as pas envie je n'irais pas me plaindre à lui; tu n'as pas à faire son travail.

Parce que te ramenner, te promenncer, c'est le rôle de Babylone.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 428
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mer 24 Aoû - 11:06

Cauchemars en cuisine

feat. Chidori Nishimura
music



Tu n'entends pas réellement sa voix, trop occupé à quitter les lieux et à faire attention où tu mets les pieds. Non pas que tu n'as pas l'habitude, loin de là même, le nombre de fois où tu étais rentré totalement mort chez toi, marchant plus d'une heure pour arriver à la banlieue de Dublin, tu ne comptais plus. Mais là, tu aimerais éviter de paraître trop bourré. Tu l'étais, mais à peine, un peu joyeux, alors tu évitais juste de sauter sur place d'une joie que tu ne contrôlais pas.

— Tu n'as pas besoin de faire semblant, tu sais.

Tu ralentis alors avant de te stopper et tu la regardes un instant, sans vraiment comprendre d'où ça vient.

— Si tu n'as pas envie je n'irais pas me plaindre à lui; tu n'as pas à faire son travail.

Tu hausses un sourcil surpris. Tu savais que Chidori n'était pas du genre à mâcher ses mots, mais ça te surprenait parce que tu avais l'impression qu'ils ne venaient de nul part, qu'il n'y avait pas de début, pas de commencement réel à ses sarcasmes. Tu humidifies tes lèvres de ta langue et tu hausses les épaules, reprenant ta marche :

— Je pense que tu vois le mal partout. Tu m'as rien fais, j'vois pas pourquoi j'aurai besoin de faire semblant de quoique ce soit. Genre, t'es pas une salope quoi, j'vois pas pourquoi ça me ferait chier de te raccompagner. Genre... tu fais pas du mal pour le plaisir de faire du mal, t'es pas chiante, t'es pas... enfin, t'es pas une salope quoi. J't'aime bien.

Tes mots sont un peu décousus, un peu sans sens, parce que l'alcool fait quand même un peu d'effet mais... oui, dans le fond, tu l'aimais bien Chidori. Elle avait l'air gentille, ne semblait pas être la pire connasse que la terre est portée. Puis t'aimais bien ses sarcasmes, son ironie, son cynisme. T'étais un peu comme ça, des fois, du coup, ça te plaisait bien.

— Si j'avais pas envie je le ferai pas de toutes façons, je suis pas en état de me forcer à faire des choses que je veux pas.

Et tu lui souris, gentiment, parce que finalement, t'étais pas si méchant.


HRP : j'espère que ça vaaaaa omg c'est un peu beaucoup kk pardon
tendresse sur toi ♥




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Jeu 25 Aoû - 23:58
Cauchemars en cuisines

feat. rory

Votre pause est de courte durée, car alors que tu es celle s'étant arrêté, il est celui qui reprend la marche. Tu le suis, docile, alors qu'il aurait pu s'agir du moment idéal pour mettre les voiles, déguerpir et refuser d'être raccompagnée. Pourtant, tu l'as juste suivi. Tu as juste marché à sa suite, l'oreille attentive à ses paroles, intriguée par les raisons de ses actions. Et ses mots te choquent, te marquent. Rory, tu ne le savais pas aussi sincère. Rory, tu pensais que c'était juste un bon vivant avec une grande gueule, parfois. Et puis là, il te dit ça comme ça, comme si de rien n'était, et tout ce que tu trouves à faire c'est écarquiller les yeux. Parce que tu as très bien entendu ce qu'il vient de te dire, en fait. Et puis l'alcool vient sur le tapis et tu comprends qu'il est sincère. Et il te sourit, pas un faux que certains font juste pour paraître aimable, mais un vrai. Et toi, tu dois probablement avoir la tête la plus stupide du monde à ce moment là. Une tête d'abrutie aux yeux surpris.

Tu passes ta main derrière ton cou, gênée, baissant instinctivement le regard. Tu ne sais pas trop quoi lui répondre, à Rory, alors tu te dit que peut-être, rien qu'une fois, tu peux te permettre de montrer une once de gentillesse, une sincère. Cela doit s'entendre à ta voix, que c'est gênant, et pourtant les mots ne t'arrachent pas la gorge.

— Merci, … j'imagine ? C'est un peu comme une demande pour savoir si c'est qu'il faut dire dans ce genre de situation. Alors, tu précises. Pas seulement pour m'accompagner, mais pour ce que tu viens de dire …

Tu ne dis pas ça très fort, au cas où des oreilles traîneraient pas là, au cas où tu te rendrais compte de ce que tu prononces en ce moment même. Pourtant, il y a quelque chose que tu oses dire un peu plus haut, un peu plus fort.

— Je crois que je sais ce que Babylone te trouve.

Tu pouffes à moitié après avoir dit ça, les lèvres un peu étirées alors que tu relèves les yeux. C'est vrai, après tout. Babylone, il aime s'entourer des gens vivants, qui charment les gens. Et Rory, c'est totalement ça. Quelqu'un qu'on apprécie malgré ce qu'on peut être, ou vouloir être.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 428
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Ven 26 Aoû - 1:16

CAUCHEMARS EN CUISINE —
feat. Chidori


—  music



Le silence vous accompagne un long moment. Un moment où elle est gênée et tu lui lances un regard sans vraiment comprendre pourquoi. Bon, si, tu comprenais pourquoi, un peu, mais tu n'avais pas vraiment envie de la voir gênée, t'avais l'impression de pas bien gérer le rôle de pote de son mec. C'était pas le but principal, qu'elle soit gênée.

— Merci… j'imagine ? Pas seulement pour m'accompagner, mais pour ce que tu viens de dire…

Sa voix est gênée et tu te contentes de hausser les épaules, continuant ton trajet en te concentrant sur le trottoir qui te semble être tout sauf droit. Tu disais rarement de mensonge même si tu excellais dans cette discipline : le mensonge et toi n'étiez pas vraiment copain, mais si tu devais mentir, alors tu le faisais avec une sincérité absolu. Là, ce n'était pas un mensonge, tu avais simplement énoncé des faits, une sorte de vérité.

— Je crois que je sais ce que Babylone te trouve.

Et tu te tournes trop vite vers elle, les yeux écarquillés et tu ne vois pas le poteau, haut d'à peine un mètre et tu te le prends dans les jambes. Aïe.

— Putain.

Tu restes un moment un peu courbé, tu remercies intérieurement dieu d'avoir toujours tes bijoux de famille et tu te redresses vers elle, la tête un peu secouée :

— Babylone me trouve rien du tout. Et puis, ça veut dire quoi ça ? J'ai un truc spécial et tu l'as capté en deux petites secondes ? lui demandes-tu, surpris et curieux.

Vraiment. Tu t'es même rapproché d'elle sur le coup.

— Ça veut dire que tu me trouves quelque chose, c'est ça ?

Et c'est pour rire Rory, c'est parce que draguer, tu sais faire, c'est ton terrain de chasse, ta zone de confort. Parce que tu es dragueur, charmeur et que tu ne peux que tout tourner à la dérision, c'est ce que tu fais le mieux. Et tu accompagnes le tout d'un clin d’œil, un clin d’œil qui veut tout dire, un clin d’œil malicieux, un clin d’œil amusé.






HRP : IL FALLAIT BIEN QUE RORY SE RENDE UN PEU RIDICULE


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mer 31 Aoû - 11:17
Cauchemars en cuisines

feat. rory

Tu as les yeux qui s'ouvrent en grand alors qu'il se retourne rapidement vers toi après que tu ai parlé et tu aperçois très bien la collision entre son corps et le métal et, alors qu'il jure, tu ne peux pas t'empêcher de pouffer de rire. Tu n'avais encore jamais vu la réputation de Rory boulet en vrai, mais visiblement aujourd'hui était le jour où tu la voyais enfin. Tu ne pouvais pas t'empêcher de rapidement le juger du regard alors qu'une main étant devant ta bouche afin de retenir ton rire au maximum.

Il se relève vers toi alors que tu te calmes mais que ton visage est toujours celui d'une famille qui juge en se moquant la personne en face. Il a l'air un peu surpris lui, alors tu hausses les épaules, les lèvres coincées dans un petit sourire pincé.

— Babe ne traînerait pas avec quelqu'un chez qu'il ne trouve rien.

Et au fond, ce n'est pas un mensonge, c'est juste que personne ne le comprend comme toi tu le vois. Tu as la preuve vivante que Babylone se lie d'amitié quand il y a intérêt, quand les gens peuvent se mettre à ses pieds. Mais ça, tu te vois mal l'expliquer à Rory, et dieu sait qu'il ne te croirait probablement pas.

Il s'est rapproché de toi, d'ailleurs, avec son air de charmeur que tu as déjà vu quelques fois sur son visage, avec son clin d’œil, presque la marque de fabrique de Rory. Tu sais qu'il blague, enfin, tu l'espères, alors tu te permets de réagir plus légèrement, comme pour compenser sa délicate rencontre avec le poteau.

— Ce que je viens de remarquer c'est surtout une vision hors normes visiblement.

Tu as encore rit en montrant l'objet de la tête, comme pour lui faire comprendre que ça y est, tu n'oublieras pas son moment de stupidité et que ça restera gravé dans ta mémoire à tout jamais. Mais c'est pas tout, d'un air beaucoup plus sérieux, beaucoup plus contrôlé, tu continues de parler.

— Je vais commencer à croire que tu as l'espoir que je passes un moment intime avec à toi, si tu continues comme ça.

Mais tes mots eux, ils sont pas sérieux pour six sous, c'est juste une petite blague, comme ça, parce que de toute façon tu te dit que vue sa démarche peu droite, il y a cinquante pourcent de chances que demain ça ne soit pas claire dans sa tête.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 428
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mer 31 Aoû - 11:35

CAUCHEMARS EN CUISINE —
feat. Chidori


—  music



— Babe ne traînerait pas avec quelqu'un chez qu'il ne trouve rien. 

Elle n'a pas tord, car Babylone était la perfection et que la perfection devait s'entourer seulement de gens qui pouvaient s'en approcher, l'effleurer certaine fois. Il ne fallait pas être insignifiant pour pouvoir s'approcher de Babylone. Tu te contentes de hausser les épaules alors qu'elle a toujours ce rire à ses lèvres.

— Ce que je viens de remarquer c'est surtout une vision hors normes visiblement.  

Tu te contentes simplement de lui tirer la langue, comme un gosse. Parce que Rory, il fallait l'avouer, tu avais vraiment mal géré ton coup et tu ressemblais presque à un mec vraiment bourré, à te taper contre les poteaux parce que tu ne faisais pas attention où tu mettais les pieds. Elle rit, se moque de toi, gentiment et tu ne peux t'empêcher de l'accompagner dans son rire, légèrement, amicalement.

— Je vais commencer à croire que tu as l'espoir que je passes un moment intime avec à toi, si tu continues comme ça. 

Plus sérieuse, plus contrôlée, plus charmeuse. Et tu tentes de rester sérieux deux minutes avant d'éclater de rire. Parce que tu n'arrives pas à la draguer, pas elle. Parce qu'il y a trop de choses derrière. Parce que derrière, il y a Babe. Babe le bon pote, l'ami, le mec que tu dragues gentiment, que tu taquines. Regardant où tu mets les pieds, tu ne peux t'empêcher de lâcher, sans vraiment le cacher :

— Tu sais ma belle, si je devais passer un moment intime avec une personne dans ton couple, ce serait pas toi.

Et tu lâches un léger rire, à peine. Parce qu'après tout, ce n'est un secret pour personne, et sûrement pas pour Chidori.






HRP : J'ai ris beaucoup


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mer 2 Nov - 14:30
Cauchemars en cuisines

feat. rory

Tu ne sais pas vraiment comment cette conversation a dérivé – si elle a dérivé – mais elle est bien plus légère, laissant par-ci par-là quelques rires sereins. Il te tire la langue, répondant à ta moquerie. Et toi, tu trouves cela attendrissant. Il y a même ce sourire en coin, celui qu'il vient de t'arracher comme si de rien n'était.

C'est quand il éclate de rire que tu te rends bel et bien compte que tu as laissé ta carapace de côté, que tu es un peu plus toi que la kinmo que tu représentes. Tu n'as pas eu besoin d'alcool pour te délier la langue, car la stupidité de Rory est contagieuse. Tout comme le charme de Babylone est ravageur. Et cela, tout le monde le sait. Alors tu n'es pas vraiment choquée quand ils viennent;
les aveux.

Tu n'es pas surprise, ni même en colère. Tu lâches juste un long soupire, ton regard accroché à l'autre. Tu ne te sens pas insultée par ce choix du désir, car tu aurais probablement fait le même si tu avais été aveugle, si tu avais été sotte. Mais ce n'est pas le cas, car tu as côtoyé la noirceur de Babylone, l'illustre, que certains nomment perfection. Tu y participes, à l'éloge de cet homme. Tu y participes comme si c'était normal, comme s'il le méritait, alors que tu le hais.

Et Rory ne sait pas, ne se doute peut-être même pas de ce qui se cache derrière ce visage. Et ce n'est pas ton rôle d'annoncer la couleur. Alors tu hausses les épaules, comme si tu étais indifférente à ces mots.

— Tu peux si tu veux.

Parce que ça ne serait probablement pas la première fois que quelqu'un couche avec alors que vous faîtes semblant. Parce que ça ne serait pas vraiment trompé si c'est pour de faux; si surjoué.

— Je suis sûre que ça lui ferait plaisir.

Ça t'arrache un sourire, sans méchanceté ni cynisme. C'est juste ce que tu penses vraiment, ce que tu te permets d'annoncer car vous n'êtes que tout les deux en cet instant et qu'il y a des chances que demain, Rory ne se souvient de rien.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ajisai

Messages : 428
Âge du personnage : 19
Année d'étude : IV
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Mer 2 Nov - 15:20



CAUCHEMAR EN CUISINE
un rire échangé au détour d'une ruelle

www

En y réfléchissant un instant, tu n'aurais pas du lui dire, même si c'était sur le coup de la rigolade, même si ce n'était pas forcément quelque chose de spécialement fort, tu n'aurais peut-être pas du lui dire. Et elle te donne l'autorisation. Elle te donne une putain d'autorisation. Ça te coupe la chique, ça étire ton visage de la surprise et tu pouffes sans même t'en rendre compte, sans même pouvoir le contrôler parce que c'est... improbable. Ce n'est pas le genre de chose que la copine dit à un mec qu'elle connaît ni d'Eve ni d'Adam qui lui dit qu'il veut baiser son copain, ce n'est pas le genre de chose que le copine amoureuse dit à une mec qu'elle ne connaît pas tant que ça.

— Tu dis n'importe quoi Chidori, et pourtant, je ne t'ai pas vu prendre d'alcool !

Parce que c'est du n'importe quoi, n'est-ce pas ? Ce n'est pas des choses que l'ont dit, ce n'est pas réelle, ce n'est pas vrai, c'est quelque chose de faux ? Non pas que tu aies un espoir de coucher avec Babylone – si un peu quand même – mais ce n'est pas quelque chose qui te... enfin... c'est un jeu. Un jeu que tu aimerais mettre à exécution, mais un jeu quand même avant tout. Et tu ris, pour cacher ton trouble même si l'alcool est présent, pour cacher le fait que ça te surprend vraiment, pour cacher le fait que tu l'as cru, pendant un instant.

— On y est bientôt !

Tu vois le grand bâtiment que tu connais par cœur ou presque à force d'y avoir été avec Alcyone. Et tu chasses son souvenir rapidement, pour rire de nouveau, l'alcool aidant.


HRP : ghrelgh c'est du kk pardon mais j'espère que ça te va quand même ;; PRENDS TON TEMPS POUR REPONDRE SURTOUT OMG genre, vraiment, prends ton temps


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kinmokusei

Messages : 363
Âge du personnage : 19 ans
Année d'étude : 4ième année
Groupe sanguin : B

MessageSujet: Re: (rory) cauchemars en cuisine || terminé Lun 5 Juin - 22:47
Cauchemars en cuisines

feat. rory

Tu lui as donné le feu vert. Tu lui as clairement dit qu'il pouvait passer une nuit ou plus avec ton petit ami. Personne ne fait ça, Chidori. Aucune personne amoureuse ne dirait ça, bon sang. Et toi, tu lui donnes tout les droits, comme si de rien n'était. Bien sûr, lui, il rit. Qui s'y attendrait, aussi ? Cela a du le surprendre, et tu t'en voudrais presque pour avoir dit cela. Mais en fin de compte, cette ridicule autorisation semble plus tourner à la rigolade. Tant mieux pour toi. Tu hausses les épaules, et peut-être as-tu un peu de malice dans les yeux lorsque tu le vois réagir ainsi.

Il t'annonce que vous arrivez bientôt, et tu te rends compte qu'étrangement, le temps passe vite quand ton camarade d'un soir s'est mangé un poteau, qu'il t'a annoncé qu'il voulait coucher avec ton mec, et qu'en plus de cela tu lui as donné ton autorisation. Oui, vraiment une nuit magique, n'est-ce pas ? Tu aurais pu boire un peu pour améliorer ça, pour que ce soit encore plus beau et plein d'incompréhension. Mais bon, tu sais très bien que cela ne te réussit pas. Que tu aurais clairement gaffé, que tu lui aurais tout dit, pour lui faire comprendre qu'il pouvait vraiment. Alors, finalement, tu fais bien de rester sobre; au moins, tu n'aura pas de réflexions de Babylone demain matin.

— Bon, bon, bon …

Vous y êtes déjà, en fait. C'est allé vite. D'habitude, c'est le moment où tu pars avec un simple au revoir, rarement un regard. Mais franchement, tu n'es plus à cela près, de toute façon. Tu hoches la tête vers lui en signe de remerciement et, tu reprends la parole.

— Merci de m'avoir raccompagné, Rory. C'était sympa.

Le petit « c'était sympa », c'est un peu celui que l'on met dans la friendzone. Mais là, ce n'est même pas ça. C'est beaucoup, dit donc, que tu dises à quelqu'un que t'as passé un moment sympa, un bon moment. Tu l'as fait, là. Tu l'as dit, et maintenant tu repars comme si de rien n'était dans le bâtiment.



Voir le profil de l'utilisateur
(rory) cauchemars en cuisine || terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Shinrin Yoku :: HRP :: Archives :: Rp terminés-

Sauter vers: